Coronavirus : Une « efficacité limitée » du vaccin d’AstraZeneca contre le variant sud-africain

ETUDE Ces résultats doivent encore être examinés par d'autres scientifiques 

20 Minutes avec AFP

— 

Une dose du vaccin AstraZeneca.
Une dose du vaccin AstraZeneca. — Olivier Chassignole/AP/SIPA

Le vaccin britannique développé par Oxford et AstraZeneca offre une « protection limitée contre les formes modérées de la maladie ( Covid-19) dues au variant sud-africain, chez les jeunes adultes », a révélé dimanche une étude sud-africaine, qui ne s’est pas penchée sur les formes graves.

« Des chercheurs sud-africains et britanniques ont constaté que (…) le vaccin était bien plus efficace contre la (souche) originale du coronavirus » que contre le variant, est-il précisé dans un communiqué sur l’étude de l’université du Witwatersrand à Johannesburg, qui n’a pas encore été examinée par des pairs.

AstraZeneca se défend

« Les premiers résultats semblent confirmer que la mutation du virus détectée en Afrique du Sud peut se transmettre à la population déjà vaccinée », est-il ajouté. Cette étude, réalisée auprès de 2.000 volontaires âgés en moyenne de 31 ans, ne « permet pas de statuer » sur l’efficacité du vaccin contre les formes graves de la maladie, les hospitalisations et les décès « car la population ciblée était à faible risque », juge l’université du Witwatersrand.

« Nous pensons que notre vaccin protégera quand même contre les formes graves de la maladie, car l’activité des anticorps neutralisant est semblable à celle d’autres vaccins contre le Covid-19 qui se sont montrés efficaces contre les formes graves, en particulier lorsque les doses sont espacées de 8 à 12 semaines », a nuancé un porte-parole d’AstraZeneca, contacté par l’AFP.

Une nouvelle version du vaccin en préparation

Selon Sarah Gilbert, chercheuse qui dirige le développement du vaccin à l’université d’Oxford, cela pourrait aussi prendre « un certain temps » avant de pouvoir déterminer l’efficacité du vaccin contre cette souche -de plus en plus présente au Royaume-Uni- chez les personnes âgées.

« Une version (du vaccin Oxford/AstraZeneca) avec la séquence du variant sud-africain est en préparation », a affirmé dimanche matin Sarah Gilbert sur la BBC, ajoutant que les chercheurs « aimeraient beaucoup » qu’elle soit prête pour l’automne.