Coronavirus : Les hôpitaux du Mans et de Nantes vont s'échanger patients contre soignants

EPIDEMIE Le centre hospitalier du Mans, en tension, va envoyer des patients au CHU de Nantes et recevoir du renfort en personnel de ce même hôpital

Julie Urbach

— 

Coronavirus : Les hôpitaux du Mans et de Nantes vont s'échanger patients contre soignants
Coronavirus : Les hôpitaux du Mans et de Nantes vont s'échanger patients contre soignants — LOIC VENANCE / AFP
  • Les hôpitaux du Mans et de Nantes vont procéder à des transferts de personnels et de patients.
  • Un moyen de soulager l'établissement sarthois qui affronte une hausse des cas de Covid-19 en plus d'une forte activité en médecine.

Alors que plusieurs patients ont traversé la France  pendant la crise sanitaire et encore récemment pour être pris en charge, ce type d’opérations peut aussi avoir lieu au sein d’une même région, et pas forcément pour des cas graves. Dans les prochains jours, les hôpitaux du Mans et de Nantes vont en effet procéder à plusieurs transferts (dans les deux sens) pour soulager l’établissement sarthois, où des difficultés se font sentir.

« Vingt patients du Mans hospitalisés en médecine vont être transférés par transport sanitaire vers Nantes, où ils seront pris en charge, annonce Jean-Jacques Coiplet, le directeur de l’ARS. Par ailleurs, des personnels soignants du CHU de Nantes vont venir sur place pour donner un coup de main aux équipes. Il y a eu un appel à volontaires, et cinq personnes se sont déjà manifestées. C’est une démonstration de la solidarité qui existe sur notre territoire. »

Les indicateurs, toujours « hauts », n’augmentent pas

La semaine dernière, le directeur de l’hôpital manceau avait alerté d’une situation de crise dans son établissement, avec une hausse des patients Covid-19 qui s’ajoute à une activité forte en médecine, comme souvent en hiver. « Des tensions sont apparues sur ces lits, confirme l’ARS. Mais il s’agit plus d’une question d’effectifs qu’une question de capacité. Les personnels soignants sont fatigués et sont parfois touchés par le coronavirus. La situation est également tendue au CHU d' Angers. »

Dans la région des Pays-de-la-Loire, les chiffres de l’épidémie de coronavirus sont toujours « hauts » mais ont atteint depuis plusieurs jours une forme de « plateau ». Jeudi, le taux d’incidence était de 164,9 cas pour 100.000 habitants. C’est dans la Sarthe où il est le plus fort (198,3), soit près de 40 cas de plus qu’en Loire-Atlantique.

Mardi, 1.071 personnes étaient hospitalisées en raison du Covid-19 dans les Pays-de-la-Loire, dont 98 en réanimation.