Vaccination dans le Rhône : Des rendez-vous pour la première injection reportés dans quatorze centres

PANDEMIE La baisse du volume de doses livrées par Pfizer rend nécessaire la mise en place d’une régulation des plannings de vaccination pour les trois premières semaines de février, indiquent ce vendredi les autorités

E.F.

— 

Un flacon du vaccin de Pfizer/BioNTech contre le Covid-19.
Un flacon du vaccin de Pfizer/BioNTech contre le Covid-19. — Marcin Bruniecki/Shutterstock/SIPA

Il s’agit bien d’économiser des doses pour assurer les secondes injections. Les rendez-vous de vaccination programmés dans le Rhône pour une première injection vont être en partie reportés dans 14 centres du département, apprend-on ce vendredi auprès des autorités sanitaires et de la préfecture du Rhône. Et ce, en raison de la baisse du volume de doses livrées par Pfizer du 25 janvier au 14 février inclus.

Cela « rend nécessaire la mise en place d’une régulation des plannings de vaccination pour les trois premières semaines de février afin de garantir l’administration de la seconde injection pour toutes les personnes ayant déjà reçu la première dose en janvier », précisent les HCL, l’ARS et l’Etat, dans un communiqué.

Report en mars

Depuis le début de la campagne de vaccination dans le Rhône le 28 décembre, près de 34.000 personnes ont reçu la première injection du vaccin Pfizer, dont plus de 19.000 dans les cinq centres de vaccination des Hospices civils de Lyon. « Au total, près de 43.000 rendez-vous de vaccination seront assurés dans les 14 centres de vaccination concernés au mois de février soit environ 72 % des rendez-vous planifiés », assurent les autorités.

Mais 16.700 rendez-vous, programmés entre le 1er et le 21 février pour une première dose de vaccin, ne pourront pas être honorés dans les temps. Les personnes concernées « se verront immédiatement proposer un nouveau créneau à partir du 1er mars », précise l’Agence régionale de santé.