Olivier Véran, lors de sa conférence de presse du 28 janvier 2021.
Olivier Véran, lors de sa conférence de presse du 28 janvier 2021. — Capture d'écran

EPIDEMIE

Covid-19 : Les variants laissent craindre « une épidémie dans l’épidémie », estime Olivier Véran

Revivez la conférence de presse d'Olivier Véran, ce jeudi

L’ESSENTIEL

  • Le ministre de la Santé, Olivier Véran a tenu une conférence de presse, ce jeudi à 14 heures.
  • Il a fait le point, au lendemain du conseil de défense sanitaire, sur la situation épidémique en France face à la hausse des cas de contamination et à l’apparition de variants, plus contagieux et plus mortels.
  • Le couvre-feu à 18 heures, mis en place il y a presque deux semaines, « ne freine pas suffisamment » la propagation du virus, a reconnu le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. « Différents scénarios » sont à l’étude, allant « du maintien du cadre actuel » jusqu’à « un confinement très serré ».

A LIRE AUSSI

VIDEO

 

Ce live est désormais terminé, merci de nous avoir suivis. On se retrouve prochainement. Bonne journée à tous.

14h23 : « Une vague épidémique » sans couvre-feu

« S’il n’y avait pas de couvre-feu, nous n’aurions pas un plateau comme nous connaissons aujourd’hui, nous aurions une vague épidémique », estime le ministre, rappelant que le couvre-feu à 18 heures a « clairement un impact » mais « n’est pas suffisant face aux variants ».

14h21 : La contamination intra-familiale « est difficile à éviter »

« Il y a une contamination qui est difficile à éviter c’est celle intra-familiale. (…) Il y a des contaminations qui sont liées à l’activité professionnelle », estime Olivier Véran, interrogé sur les lieux de contamination. « Il y a plus de contaminations en covoiturage quand on ne porte pas de masque qu’en transports en commun », a-t-il ajouté, rappelant l’importance du masque.

14h16 : « Nous avons toujours agi pour préserver la santé des Français et l’économie française en parallèle. (…) Nous n’ignorons pas l’impact psychologique réel et que nous suivons au quotidien »

14h15 : « Les Français font preuve depuis près d’un an d’un remarquable esprit de solidarité et de responsabilité, nous devons tenir encore »

14h13 : Olivier Véran craint « une épidémie dans l’épidémie »

« Le couvre-feu et l’ensemble des mesures sont certes utiles mais probablement insuffisantes. » Olivier Véran a comparé les variants à « de nouveaux virus appelant de nouvelles réponses pour nous protéger », qui laissent craindre « une épidémie dans l’épidémie », qui pourrait frapper « très vite et très fort si nous ne faisons rien ».

14h11 : « Les variants du virus sont plus contagieux que le Covid-19 classique »

« Malgré tous nos efforts, les variants circulent activement en France », déplore Olivier Véran, indiquant que les variants touchaient 500 Français par jour début janvier, contre « plus de 2.000 patients par jour actuellement ».

14h09 : Deux différences avec la situation épidémique de l’automne dernier

Selon le ministre, il y a deux différences notables avec la situation épidémique actuelle et celle de cet automne : le lancement de la campagne de vaccination et l’apparition de nouveaux variants, plus contagieux et plus mortels.

14h08 : « La pression sanitaire et la tension hospitalière augmentent »

Dans les hôpitaux, « il y a désormais plus de patients graves que de patients qui guérissent », s’inquiète Olivier Véran.

14h06 : « Le couvre-feu à 18 heures a une efficacité », mais son « effet s’estompe »

« Le couvre-feu à 18 heures a une efficacité ». Il « a permis d’éviter que nous connaissions la même vague épidémique que nos voisins » mais « cet effet s’estompe et ne suffit pas à faire reculer le virus », reconnaît Olivier Véran.