Coronavirus en Occitanie : Dix cas de variant confirmés dans la région, dont deux du variant sud-africain

EPIDEMIE Parmi les personnes contaminées, sept sont domiciliées en Haute-Garonne et trois dans l’Hérault

Béatrice Colin

— 

Dans un drive-test du centre-ville de Toulouse.
Dans un drive-test du centre-ville de Toulouse. — F. Scheiber - Sipa

Les séquençages ont parlé. Lundi, l’Agence régionale de santé d’Occitanie confirmait avoir détecté quatre cas du variant britannique du coronavirus dans la région. Ce mercredi, après une analyse approfondie de suspicions de cas liés à un variant, dix cas au total ont été confirmés en  Occitanie.

Parmi ces derniers, huit concernent le variant identifié en Grande-Bretagne, et deux sont liés au variant identifié en Afrique du Sud. Les personnes touchées habitent pour sept d’entre elle en Haute-Garonne, et trois dans l’Hérault.

« Dès le signalement de leur cas, et sans attendre les résultats de ces expertises, ces personnes ont été invitées à respecter un strict isolement à leur domicile, leur état de santé ne suscitant pas d’inquiétude. Les opérations habituelles de recherche de cas contacts potentiels ont été menées par les équipes de l’Assurance Maladie, de l’ARS Occitanie et de Santé Publique France », indique l’Agence régionale de santé dans un communiqué.

Pour l’heure, les autorités sanitaires indiquent que la situation « est à ce stade sous contrôle pour chacune de ces personnes, isolées à leur domicile et sous surveillance médicale étroite ». Ces derniers jours, le nombre de cas positifs a augmenté dans la région, passant de 800 cas quotidiens identifiés avant Noël à 1.400 en moyenne ces derniers jours.