Vaccination en Pays-de-la-Loire : Tous les créneaux complets pendant un mois

VACCIN Plus aucun des 32 centres de vaccination contre le coronavirus ouverts en Pays-de-la-Loire n'est en mesure de proposer un rendez-vous aux personnes âgées de plus de 75 ans

Frédéric Brenon

— 

L'accueil du centre de vaccination de l'hôpital privé Confluent, à Nantes.
L'accueil du centre de vaccination de l'hôpital privé Confluent, à Nantes. — F.Brenon/20Minutes

Mise en œuvre depuis lundi, la vaccination des personnes âgées de plus de 75 ans suscite une « vive adhésion » en région Pays-de-la-Loire. A tel point que les demandes ne peuvent déjà plus être honorées. Plus aucun des 32 centres de vaccination ouverts dans la région ne dispose du moindre rendez-vous ! Pire, ces centres affichent complets pour les quatre semaines à venir, annonce ce mercredi l'agence régionale de santé (ARS). Un problème qui tient à la « forte demande » mais, surtout, au stock limité de vaccins disponibles.

« Les personnes n’ayant pu s’inscrire doivent garder patience. Il y aura de nouvelles livraisons de vaccin et de nouveaux centres de vaccination ouvriront alors », assure Jean-Jacques Coiplet, directeur de l’ARS des Pays-de-la-Loire, bien conscient de la grogne qui monte. De nouveaux créneaux, permettant des prises de rendez-vous mi-février, pourraient être ajoutés en début de semaine prochaine, évalue l’ARS.

Déjà 30.000 vaccinés

Les Pays-de-la-Loire disposent depuis début janvier d’un stock de 61.000 doses de vaccin Pfizer-BioNTech, selon les chiffres dévoilés par les autorités. La moitié de ce stock est déjà entamée puisque près de 30.000 soignants à risque et personnes âgées de plus de 75 ans ont été vaccinés. « Toutes les doses seront utilisées, nous sommes extrêmement vigilants là-dessus. » Quant au vaccin Moderna, il ne devrait pas être disponible en Pays-de-la-Loire avant fin janvier au plus tôt.

L’ARS des Pays-de-la-Loire s’était fixée comme objectif de pouvoir vacciner 50.000 à 60.000 personnes d’ici à la fin du mois de janvier.