Lyon : Une première double greffe des bras et épaules réalisée sur un homme

INFO 20 MINUTES Un Islandais de 48 ans est devenu mercredi la première personne à être greffée des deux épaules et des deux bras. L’intervention a été réalisée mercredi à Lyon

Caroline Girardon

— 

Un bloc opératoire. Illustration.
Un bloc opératoire. Illustration. — Superstock - Sipa
  • La première greffe de la totalité des bras et des épaules a été réalisée mercredi à Lyon sur un homme de 48 ans.
  • Ce père de famille islandais, autrefois électricien, avait été amputé des deux bras à l’âge de 26 ans, à la suite d’une électrocution sur une ligne à haute tension.
  • Le patient, qui a subi une lourde et longue intervention, est actuellement en réanimation.

Les équipes de Lyon viennent de réaliser une nouvelle prouesse chirurgicale. Les praticiens de l’hôpital Edouard Herriot, de la Clinique du Parc, de l’hôpital de Villefranche-sur-Saône, de Mermoz et du Médipôle de Villeurbanne ont achevé mercredi soir avec succès la première double greffe de la totalité des bras et des épaules, selon nos informations. Cette opération très lourde, complexe, a nécessité 14 heures d’intervention et s’est déroulée à l’hôpital Edouard Herriot. Le patient est actuellement en réanimation.

Si de rares transplantations de bras ont déjà été réalisées, elles n’incluaient pas jusque-là les épaules. Deux équipes ont été chargées de prélever les membres du donneur et deux autres, de greffer le receveur. Il s’agit d’un Islandais de 48 ans. Ce père de famille, autrefois électricien, a été amputé des deux bras à l’âge de 26 ans, à la suite d’une électrisation sur une ligne à haute tension.

« Son état est stable », ont indiqué jeudi après-midi les Hospices civils de Lyon, précisant que sa prise en charge se poursuivra entre les hôpitaux Edouard Herriot et Henry Gabrielle.

Sur liste d’attente depuis près de 5 ans

Le patient a décidé de s’installer à Lyon en 2013, deux ans après l’acception de son dossier de transplantation. Il avait au préalable contacté les équipes de Lyon, après avoir pris connaissance des travaux du professeur Jean-Michel Dubernard, le premier à avoir réalisé une greffe de la main en 1998, puis une double greffe des mains, deux ans plus tard. Il était sur liste d’attente depuis cinq ans.

Il faudra désormais patienter afin de maîtriser les problèmes de rejet et la rééducation des membres transplantés. La direction des HCL a prévu une communication « spécifique sur le sujet » dans « bref délai ».

La première greffe au monde de l’ensemble des deux bras a eu lieu en 2008 à Munich, en Allemagne. Le receveur avait été greffé en dessous de l’épaule. En France, seule une patiente a été greffée des deux bras, mais pas dans la totalité. Elle s’est vue réimplanter ses propres membres, au-dessus des coudes, en août 2017 au CHU de Grenoble. Soit quelques semaines après son accident.