Dordogne : Il parcourt près de 300 km pour faire soigner la rage de dents de son enfant

SANTE Cet habitant de Bergerac en Dordogne a dû se rendre à Pessac près de Bordeaux pour faire soigner son fils de 11 ans, faute de dentiste disponible autour de chez lui

M.B.

— 

Illustration dentiste
Illustration dentiste — ISOPIX/SIPA

Depuis dimanche, il exprime sa colère et son désarroi sur les réseaux sociaux. Un Bergeracois raconte le parcours du combattant auquel il a dû se livrer, pour dénicher un dentiste afin de soigner la rage de dents de son enfant de 11 ans, comme le rapportent France Bleu Périgord et Sud Ouest.

Le garçon a commencé à se plaindre de douleurs en milieu de semaine dernière. Malgré « plus de 55 coups de fil », impossible de décrocher un rendez-vous chez un dentiste de Bergerac ou des alentours, jusque dans le Lot-et-Garonne. Dimanche, face à la douleur de son enfant qui empire, l’homme décide finalement de contacter le Samu, qui le réoriente vers deux autres dentistes de garde en Dordogne, où il s’avère également impossible de prendre rendez-vous.

2 h 30 de route et près de 300 km aller-retour

Le père de famille se tourne finalement vers le département voisin de la Gironde, et contacte la clinique mutualiste de Pessac, dans la banlieue de Bordeaux. Cette dernière accepte de prendre son fils en urgence. « Nous avons alors pris notre voiture pour faire 2 h 30 de route et près de 300 km aller-retour. »

« Il serait souhaitable de créer un service de dentiste de garde en milieu hospitalier », réclame aujourd’hui le Bergeracois.