Coronavirus : Le nombre de décès diminue, mais plus lentement qu’au printemps, prévient l’Insee

EPIDEMIE Au total, 56.940 personnes sont mortes du Covid-19 en France depuis le début de l’épidémie, dont 39.527 à l’hôpital

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration de soignants qui luttent contre le coronavirus dans un hôpital de Londres.
Illustration de soignants qui luttent contre le coronavirus dans un hôpital de Londres. — Peter MacDiarmid/REX/SIPA

Le nombre de décès diminue progressivement en France, mais plus lentement qu’à la fin de la « première vague », a indiqué l’Insee dans son point hebdomadaire sur la mortalité pendant l’épidémie de Covid-19, ce vendredi.

Toutes causes confondues, le nombre moyen de décès par jour en France, sur la deuxième quinzaine de novembre, était encore supérieur de 17 % aux chiffres enregistrés l’an dernier à la même époque, souligne l’institut statistique.

Des données qui pourraient être révisées à la hausse

Pendant la quinzaine précédente – celle où le pic a été atteint –, on comptait encore 32 % de décès en plus par rapport à 2019. « Si la hausse des décès a été moins marquée lors de cette deuxième vague, elle s’accompagne aussi d’une baisse plus lente », observe l’Insee.

La surmortalité enregistrée lors de la deuxième vague (de début octobre à fin novembre) « se rapproche progressivement » de celle observée au printemps (de début mars à fin avril), avec 23.000 décès en plus à l’automne, contre 27.000 au printemps. Mais les données les plus récentes sont encore provisoires et pourraient être révisées à la hausse dans les prochaines semaines, avertit l’institut statistique.

Une surmortalité en Auvergne-Rhône-Alpes

Sur la période allant du 1er septembre au 30 novembre, la surmortalité globale est de +16 % par rapport à la même période de l’an dernier, avec des disparités régionales : ce chiffre atteint +40 % en Auvergne-Rhône-Alpes, +22 % en Provence-Côte-d’Azur, mais +4 et +5 %, respectivement en Pays-de-la-Loire et Bretagne.

Au total, 56.940 personnes sont mortes du Covid-19 en France depuis le début de l’épidémie (dont 39.527 à l’hôpital), selon les derniers chiffres officiels publiés jeudi par Santé Publique France.