Coronavirus : La Bretagne est la région où le virus a le moins circulé

EPIDEMIE Selon une note de l’institut Pasteur, moins de 4 % des Bretons ont été infectés

Jérôme Gicquel

— 

Le CHU de Rennes est en première ligne pour accueillir les malades du coronavirus de Bretagne.
Le CHU de Rennes est en première ligne pour accueillir les malades du coronavirus de Bretagne. — C. Allain / 20 Minutes

Face à la pandémie de coronavirus, toutes les régions ne sont pas sur un pied d’égalité. Selon une note de l’institut Pasteur, la Bretagne est ainsi la région où le virus a le moins circulé depuis le début de la crise sanitaire.

Selon les chiffres de l’institut, arrêtés au 30 novembre, 3,6 % des Bretons ont été infectés par le Covid-19, soit le taux le plus faible du pays où la moyenne est d’environ 11 %. A l’inverse, d’autres régions ont été durement touchées par la pandémie comme l’Ile-de-France qui affiche un taux de contamination de 21,3 % ou le Grand-Est (15,2 %).

Un taux d’incidence particulièrement bas dans le Finistère

Les derniers chiffres publiés vendredi par l’Agence régionale de santé montrent d’ailleurs que l’épidémie poursuit sa décrue dans la région où le taux d’incidence s’élevait vendredi à 37,5 cas pour 100.000 habitants, contre 96,3 cas au niveau national.

C’est particulièrement notable dans le Finistère, département français où le virus circule le moins, qui affiche un taux d’incidence de « seulement » 15,7 cas pour 100.000 habitants. Vendredi, la Bretagne avait enregistré 477 nouveaux cas positifs supplémentaires au cours des dernières 48 heures et neuf décès supplémentaires.