Coronavirus : 365 morts à l’hôpital et plus de 8.000 nouvelles contaminations en 24 heures

PANDEMIE Revivez l’évolution de l’épidémie de coronavirus en France et dans le monde ce mardi

Hélène Sergent

— 

Une unité de réanimation à Bordeaux.
Une unité de réanimation à Bordeaux. — UGO AMEZ

L’ESSENTIEL

  • La Haute Autorité de santé (HAS) a rendu lundi ses recommandations sur la politique vaccinale en France et préconise de vacciner les personnes âgées résidant en Ehpad. Elles sont prioritaires « à l’arrivée des toutes premières doses » de vaccin contre le Covid-19.
  • Le choc économique provoqué par l’épidémie ne cesse de s’accentuer dans le monde puisque l’ONU estime désormais que le nombre des personnes ayant besoin d’aide humanitaire va atteindre un nouveau record en 2021 avec une augmentation de 40 % de nécessiteux en un an.

A LIRE AUSSI

VIDEO

 

Ce live est désormais terminé. Merci de nous avoir suivis, on se retrouve demain. Bonne soirée à tous.

20h58 : L’ONU adopte une résolution faisant des marins des « travailleurs clés »

Les 193 pays membres des Nations unies ont adopté mardi par consensus une résolution proposée par l’Indonésie qui fait des marins des « travailleurs clés » alors que 400.000 d’entre eux restent bloqués en mer à cause de la pandémie de Covid-19.

La résolution soutenue par une coalition de 71 pays « demande instamment aux Etats membres de désigner les marins et les autres personnels en mer comme des travailleurs clés ». Elle encourage les gouvernements à permettre aux « marins qui sont bloqués en mer (d’être) rapatriés et que d’autres les remplacent ».

20h20 : Un test Covid obligatoire pour le trajet par la mer entre Corse et Italie

Les voyageurs des liaisons maritimes entre la Corse et l’Italie devront présenter à compter du 8 décembre une attestation sur l’honneur indiquant qu’ils ont un test négatif au Covid-19 effectué dans les 72 heures avant leur départ, a annoncé mardi la préfecture de Corse. Ce protocole sanitaire est mis en place pour les passagers maritimes « en provenance et à destination de l’Italie », précise la préfecture.

« Du fait de la situation sanitaire et dans un souci de réciprocité avec les mesures appliquées aux voyageurs venant de France et entrant sur le territoire italien, le gouvernement a décidé, sur proposition du préfet de Corse et en liaison avec l’Ambassade de France en Italie, de mettre en place » ce protocole sanitaire, explique la préfecture dans un communiqué. Sans ce test de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures avant leur départ et concluant à l’absence de contamination par la Covid-19, les voyageurs « devront se soumettre à ce test dans les 24 heures suivant leur arrivée au port de destination », ajoute-t-elle encore.

20h08 : 365 morts à l’hôpital et plus de 8.000 nouvelles contaminations en 24 heures

Les chiffres continuent de baisser dans les hôpitaux. Selon le dernier bilan de Santé publique France, 8.083 nouveaux cas de contamination ont été enregistrés au cours des dernières vingt-quatre heures, soit 2.230.571 cas au total. Le taux de positivité des tests a chuté à 10,8 %.

Avec 365 décès supplémentaires, on dénombre désormais 53 506.morts du Covid-19 en France depuis le début de l’épidémie. Sur les sept derniers jours, 9.047 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées, dont 1.309 en réanimation.

19h21 : Un eurodéputé hongrois du parti d’Orban surpris dans une fête clandestine à Bruxelles

Un eurodéputé hongrois du parti de Viktor Orban a admis mardi que sa démission du Parlement européen était liée à sa participation à une soirée clandestine à Bruxelles, décrite par des médias comme une soirée libertine, ignorant les restrictions anti-Covid en vigueur. Outre le non-respect des mesures liées à la pandémie, Jozsef Szajer, 59 ans, se voit aussi reprocher une infraction à la législation sur les stupéfiants. Lui-même a assuré dans un communiqué n’avoir « pas consommé de drogue », alors qu'« une pilule d’ecstasy » a été retrouvée par la police.

Le quotidien La Dernière heure a qualifié la soirée de « lockdown partouze »… Dans un pays où des « lockdown parties » (soirées ignorant le couvre-feu) sont fréquemment interrompues par l’intervention de la police depuis le début il y a un mois du deuxième confinement lié à la pandémie. Cette fois ce sont « vingt-cinq hommes dénudés » qui ont été découverts « à l’étage d’un bar » situé en centre-ville, non loin du commissariat central de Bruxelles, a affirmé la DH.

19h04 : Marine Le Pen déplore une « grande opacité » logistique sur la vaccination

Marine Le Pen a déploré mardi « une grande opacité » logistique sur la campagne de vaccination grand public, annoncée par Emmanuel Macron, qui doit avoir lieu entre avril et juin contre le Covid-19. « On reste encore dans une grande opacité (…) sur la manière dont vont se dérouler les vaccinations », a déclaré sur BFMTV la dirigeante d’extrême droite.

« Vacciner des dizaines de millions de personnes, ça ne se fait pas en claquant des doigts ». « A qui va-t-on confier la logistique de cette vaccination pour ceux des Français qui souhaitent être vaccinés ? », a demandé la présidente du Rassemblement national, qui entend elle-même se vacciner mais ne veut pas d’une vaccination obligatoire.

 

18h31 : Les hôpitaux publics poussent pour isoler les cas positifs à l’hôtel

En plein débat sur un possible isolement des personnes testées positives au Covid-19, la Fédération hospitalière de France (FHF) a jugé mardi « sensé » et « crédible » de financer leur hébergement en hôtel « sur la base d’une prescription médicale ». « Plusieurs acteurs importants du secteur ont proposé leurs services » et sont « prêts à ouvrir leurs chambres pour isoler les malades » du coronavirus, a fait savoir le président de la FHF, Frédéric Valletoux.

Selon lui, « le coût des nuitées pourrait être pris en charge par la collectivité, sur la base d’une prescription médicale », ce qui « reviendra de toute façon moins cher que de financer des hospitalisations ou de risquer une troisième vague ». A « quelques dizaines d’euros » la nuit d’hôtel contre « plus de mille euros » à l’hôpital, « le calcul est vite fait », a souligné le président de la FHF, imaginant déjà les « économies considérables pour le système de santé, qu’on pourrait réaffecter ailleurs ».

18h14 : Elizabeth II reste à Windsor pour Noël, une première depuis les années 1980

En raison de l’épidémie de nouveau coronavirus, la reine Elizabeth II et son époux le prince Philip passeront cette année Noël « tranquillement » au château de Windsor, pour la première fois depuis plus de trente ans, a annoncé mardi Buckingham Palace.

Le couple royal passe traditionnellement les fêtes de fin d’année dans leur résidence de Sandringham, dans le Norfolk (est de l’Angleterre), où il est rejoint par d’autres membres de la famille. Mais face à la situation sanitaire, la souveraine de 94 ans et son époux de 99 ans, à la santé fragile, ont décidé de rester dans leur résidence située en périphérie de Londres.

17h35: L'Espagne annonce un nouvel achat de 50 millions de doses de vaccins à trois laboratoires

Le gouvernement espagnol a annoncé mardi avoir décidé l'achat de 50 millions de doses de vaccins contre le Covid-19 auprès de trois laboratoires, portant ainsi à plus de 100 millions le nombre de doses qu'il a déjà réservées.

17h17 : Les projections de Pasteur chiffrent entre 1.600 et 2.600 patients hospitalisés en réanimation à la mi-décembre

1.600 à 2.600 patients devraient se trouver hospitalisés en réanimation à la mi-décembre, selon les dernières projections de l’Institut Pasteur transmises mardi à l’AFP, une fourchette compatible avec l’objectif fixé par l’exécutif pour lever les dernières mesures de confinement.

17h04 : La Tour Eiffel rouvrira à partir du 16 décembre dès 10h30

Le monument parisien était inaccessible pour le grand public depuis le vendredi 30 octobre.

16h59 : Le dépistage du VIH a fortement baissé en France à cause de la pandémie

La pandémie de Covid-19 a entraîné une « forte » diminution du dépistage des infections par le virus du sida (VIH) avec, lors du premier confinement, une réduction du nombre de tests sanguins de 56 % entre février et avril, selon Santé publique France (SpF).

 

16h51 : Le ministre de l’Economie va demander des efforts supplémentaires aux assureurs pour soutenir l’hôtellerie et la restauration

Le ministre Bruno Le Maire a annoncé mardi qu’il allait demander aux compagnies d’assurance d’en faire davantage pour soutenir le secteur de l’hôtellerie-restauration, très lourdement pénalisé par les mesures de confinement. « S’agissant des assureurs, j’ai bien entendu sur les bancs de cette assemblée la volonté que les assureurs fassent plus, je les recevrai tout à l’heure, je leur demanderai de faire davantage », a déclaré le ministre lors d’une séance de questions à l’Assemblée nationale.

16h10 : Incertitudes sur le maintien du Forum économique mondial en Suisse à Davos

Les organisateurs du Forum économique mondial, qui se tient habituellement à Davos, envisagent la possibilité que la prochaine édition se déroule ailleurs qu’en Suisse en fonction de l’évolution de la crise sanitaire, a indiqué mardi un de ses porte-parole à l’AFP. « Actuellement nous planifions toujours (de le tenir) à Lucerne, au Bürgenstock », a indiqué Yann Zopf, un des représentants du Forum économique mondial, dans un courriel à l’Agence de presse. « Néanmoins, compte tenu de la situation compliquée avec les infections de Covid-19 en Europe pour le moment, nous considérons aussi d’autres options », a-t-il ajouté. La décision doit intervenir avant les fêtes de Noël.

15h47 : Conformément aux recommandations de la Haute autorité de santé, Jean Castex confirme que les résidents des Ehpad seront vaccinés en priorité

La Haute Autorité de santé avait annoncé lundi qu’elle souhaitait que les résidents d’Ehpad soient prioritaires dans la campagne de vaccination en France, compte tenu de leur fragilité face au coronavirus. Une recommandation confirmée par Jean Castex devant les députés à l'Assemblée nationale. 

 

15h23 : Le chef de l’Etat envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »

Lors d'un point de presse avec le Premier ministre belge Alexander De Croo organisé à l'Elysée, Emmanuel Macron a annoncé qu'il prévoyait pour début 2021 «une première campagne de vaccination très ciblée, avec des vaccins de première génération» compte tenu des doses dont la France disposera, suivi «d'une deuxième vague entre avril et juin, plus large et plus grand public, allant vers la vaccination du plus grand nombre», a-t-il expliqué.

15h21 : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français voulant skier à l’étranger à Noël

« S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français » et pour « ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France », a expliqué le chef de l’Etat devant la presse après avoir reçu le Premier ministre belge Alexander de Croo.

 

15h12 : Le Premier ministre anglais Boris Johnson confronté à une fronde politique sur les restrictions liées au Covid-19

« Nous devons être réalistes et nous devons accepter (…) qu’il n’y a pas encore de vaccin » a expliqué Boris Johnson devant la Chambre des communes ce mardi midi. Depuis plusieurs jours, le Premier ministre tente d’apaiser une rébellion de députés de son propre camp conservateur inquiets de l’impact du maintien de restrictions strictes sur l’économie du pays.

14h46 : Le chef du Hamas a été testé positif au Covid-19

Yahya Sinouar, le chef du bureau politique du Hamas dans la bande Gaza a contracté le coronavirus a fait savoir le mouvement islamiste armé. « Son état de santé est bon et il travaille comme à l’habitude mais en isolement », a dit à l’AFP Hazem Qassem, le porte-parole du groupe. L’infection de Yahya Sinouar intervient à l’heure où la bande de Gaza connaît un pic de contaminations.

14h25 : La justice retoque un arrêté du préfet de la Marne sur le port du masque obligatoire

Le préfet de la Marne va devoir revoir sa copie. Un arrêté imposant le port du masque dans certaines communes dont onze de moins de 3.500 habitants, porte atteinte aux libertés individuelles, et devra être modifié d’ici mercredi, enjoint la justice dans une ordonnance qui a été transmise à l’AFP ce mardi. Cet arrêté, pris le 30 octobre puis prolongé pour courir jusqu'au 16 février 2021, imposait le port du masque en extérieur dans toutes les communes de plus de 3.500 habitants du département.

12h54 : La demande d’autorisation du vaccin Pfizer sera examinée avant le 29 décembre annonce le régulateur européen

L’Agence européenne des médicaments (EMA) va tenir une réunion extraordinaire le 29 décembre « au plus tard » pour donner, ou pas, son feu vert à la commercialisation du vaccin contre le Covid-19 développé par l’allemand BioNTech et le géant américain Pfizer. « Si les données soumises sont suffisamment solides pour conclure sur la qualité, la sécurité et l’efficacité du vaccin, l’EMA (…) conclura son évaluation lors d’une réunion extraordinaire prévue le 29 décembre au plus tard », a déclaré le régulateur européen dans un communiqué.​

12h15 : La défenseure des droits Claire Hédon alerte sur les conséquences de la généralisation de la Justice à distance

Dans un communiqué diffusé ce mardi, la nouvelle défenseure des droits dit avoir « pris connaissance avec inquiétude des ordonnances du 18 novembre 2020 permettant la généralisation de la visioconférence en matière de justice ». Elle souligne que le recours à cette technologie en matière pénale « pose question au regard des droits protégés par la Constitution comme a pu le rappeler le Conseil d’État vendredi dernier en suspendant l’utilisation de la visioconférence en matière criminelle ».

12h11 : Amnisties et libération de centaines de prisonniers au Sri Lanka après une mutinerie sanglante

Des centaines de prisonniers au Sri Lanka ont été amnistiés et des milliers d’autres vont être libérés après une mutinerie qui a fait neuf morts et 113 blessés dans une des nombreuses prisons surpeuplées où se propage le Covid-19. Après plus de 180 contaminations dénombrées dans la prison de Mahara, près de Colombo, les détenus exigeaient leur libération de crainte d’être à leur tour contaminés par le coronavirus.

11h44 : Le pilote de F1 Lewis Hamilton est positif au Covid-19

Le Britannique a été testé positif au coronavirus et sera donc forfait pour le Grand Prix de Sakhir de F1 prévu de vendredi à dimanche à Bahreïn. Dans un communiqué publié ce mardi matin, son écurie Mercedes a expliqué que le pilote « s’est réveillé lundi matin avec des symptômes légers et a été informé au même moment qu’un de ses contacts avant son arrivée à Bahreïn avait été testé positif ». Lewis Hamilton est désormais isolé.

11h35 : Tout comprendre à l’annonce de Pfizer sur l’efficacité de son vaccin

Alors que plusieurs candidats vaccins contre le Covid-19 sont en phase 3 des essais cliniques, Pfizer et BioNTech avaient annoncé début novembre que leur vaccin serait efficace à 90 %. Une annonce évidemment porteuse d’espoir, mais que la communauté scientifique accueille avec prudence, en attendant d’avoir des données complètes sur son efficacité et son innocuité.

Pour tout comprendre à cette annonce, vous pouvez lire l’article de notre journaliste Santé Anissa Boumediene en cliquant ici

11h12 : Le laboratoire Pfizer/BioNTech annonce avoir déposé la demande d’autorisation de son vaccin en Europe

L’alliance américano-allemande a annoncé dans un communiqué avoir déposé la demande d’autorisation conditionnelle de son vaccin contre le Covid-19 dans l’UE auprès de l’Agence européenne du médicament (EMA), disant espérer sa distribution d’ici la fin du mois.

10h28 : « Aucun problème à réserver » un billet de train ou d’avion à partir du 15 décembre assure le ministre des Transports

Les Français retrouveront avec la levée du confinement la liberté de circulation à partir du 15 décembre, a affirmé mardi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, expliquant qu’il n’y avait « aucun problème à réserver » un billet de train ou d’avion. « A partir du 15 décembre, le principe c’est qu’on retrouve la liberté de circulation », a déclaré le ministre délégué sur LCI. Il a également précisé que tous les trains programmés seront disponibles et les billets resteront échangeables et remboursables jusqu’à la date de départ.

 

10h23 : À Berlin, un club mythique de la ville se transforme en laboratoire de tests Covid-19

Fermé depuis plus de huit mois à cause de la pandémie, le KitKatClub se transforme à partir de vendredi en centre des tests rapides. « Puisqu’il est presque impossible de bénéficier d’un test rapide à Berlin en ce moment, nous offrons cette possibilité dans le club à partir de vendredi », a annoncé mardi sur sa page Facebook la direction de l’établissement. Un médecin et du « personnel formé pour les prélèvements » mèneront ces tests, dont les résultats devraient être connus en 25 minutes.

 

10h07 : L’Irlande s’apprête à sortir de son deuxième confinement

Premier pays d’Europe à se reconfiner le 22 octobre dernier, l’Irlande va rouvrir ce mardi ses magasins non essentiels, coiffeurs et salles de sport, après six semaines de strictes restrictions instaurées pour lutter contre l’épidémie. Les musées, galeries, bibliothèques, cinémas et lieux de culte sont aussi autorisés à rouvrir aujourd’hui. Contrairement à la France qui a reporté à janvier la réouverture de ses restaurants, l’Irlande autorise les restaurants et pubs qui servent à manger à accueillir de nouveau des clients à partir de vendredi.

9h52 : Plongée dans le service de réanimation de l’hôpital Saint-Joseph, à Paris, où 20 Minutes a pu entrer le temps d’un reportage

À quoi ressemble le quotidien des soignants d’un service de réanimation ? Dans ce reportage signé Oihana Gabriel, rencontre avec des médecins fatigués par les deux vagues de l’épidémie, à l’hôpital Saint-Joseph.

 

9h28 : L’ONU lance un appel humanitaire record de 35 milliards de dollars pour 2021

Selon les Nations Unis, les conditions de vie de millions de personnes vont se durcir l’année prochaine, conséquence de l’épidémie. L’ONU a donc lancé un appel humanitaire record pour 2021, la pandémie ayant plongé des centaines de millions de personnes dans la pauvreté et des famines se profilant. Avec le choc de la pandémie de Covid-19, le nombre des personnes ayant besoin d’aide humanitaire dans le monde va augmenter de 40 % en un an, selon les plans de réponse humanitaire coordonnés par l’ONU.

Bonjour à vous et bienvenue dans ce live ! Comment ça va aujourd’hui ? Comme chaque jour, nous allons pouvoir suivre ensemble l’évolution de l’épidémie de coronavirus en France et partout dans le monde jusqu'à ce soir. C’est parti !

via GIPHY