Coronavirus : Soignant, vous ne souhaitez pas vous faire vacciner contre le Covid-19, pourquoi ?

VOUS TEMOIGNEZ La Haute Autorité de Santé vient de définir des critères de priorisation pour la vaccination, et les soignants seront invités à le faire très rapidement

O. G.

— 

Un homme s'est fait passer pour un médecin après avoir été interné pendant 10 ans.
Un homme s'est fait passer pour un médecin après avoir été interné pendant 10 ans. — Pixabay

Ils et elles seront une plaque tournante indispensable de la stratégie de vaccination contre le Covid-19. Médecins, infirmières, aides-soignantes, kinés, tous les soignants feront partie des publics prioritaires. En effet, la Haute Autorité de Santé (HAS) a défini ce lundi matin les différentes phases de cette campagne, qui pourrait être lancée très rapidement. A condition que l’Union européenne valide le ou les vaccins en préparation.

Les soignants prioritaires pour le vaccin

Emmanuel Macron s’est montré très clair sur ce point :  la vaccination ne sera pas obligatoire. Mais certains seront encouragés à se faire vacciner, dans un ordre précis.

Dès la première phase, les personnels des Ehpads les plus âgés et ceux souffrant de comorbidités seront invités à le faire, tout comme les résidents. Dans un second temps, on élargira à tous les professionnels de la santé de plus de 50 ans ou ceux ayant des facteurs de comorbidité.

Enfin, troisième étape (sur cinq), la vaccination sera proposée à l’ensemble des professionnels de la santé et du médico-social. En effet, ces métiers très exposés et indispensables doivent être protégés au plus vite. Problème, pas sûr que l’intégralité de ces soignants souhaitera suivre ces recommandations.

Vous êtes soignant, pourquoi ne souhaitez-vous pas vous faire vacciner contre le Covid-19 ? Seriez-vous disposé à le faire dans un deuxième temps, quand et si toutes les conditions de sécurité seront réunies ? Êtes-vous favorable en général aux vaccins, mais méfiants vis-à-vis de celui-ci en particulier ? Ou refusez-vous de vous faire vacciner en général, notamment contre la grippe ? A quelles conditions pensez-vous qu’une majorité de soignants pourrait accepter de se faire vacciner contre le Covid-19 ?