Coronavirus : 4.005 nouveaux cas et 408 décès en 24 heures en France

RECAP Revivez en direct l'évolution de l'épidémie de coronavirus en France et dans le monde ce lundi

Lucie Bras

— 

A la recherche de l'origine du coronavirus
A la recherche de l'origine du coronavirus — Sudipta Das/Pacific Press/Shutterstock/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Magasins de jouets, de prêt-à-porter ou de maroquinerie, libraires ou coiffeurs... La France a rouvert ses commerces ce week-end après quatre semaines de fermeture pendant le deuxième confinement, pour la dernière ligne droite jusqu'aux fêtes de fin d'année.
  • Dimanche, le Conseil d’Etat a ordonné au gouvernement de revoir dans les trois jours son décret limitant à 30 personnes le nombre de fidèles autorisés à assister aux cérémonies religieuses.
  • En Europe, qui compte désormais plus de 407.000 morts du Covid-19, l’allégement de certaines restrictions a été accompagné de manifestations, notamment en Espagne pour soutenir le système de santé publique et en Belgique pour dénoncer le couvre-feu.

A LIRE AUSSI

VIDEO

 

21h00 : C'est la fin de ce live, merci de l'avoir suivi avec nous sur 20 Minutes.
Et à demain.

20h50 : 4.005 nouveaux cas et 408 décès en 24 heures en France

La France compte 52.731 décès au total du coronavirus. Ce lundi, 28.229 patients sont hospitalisés ce lundi, dont 3.739 en réanimation. Le taux de posivité des tests est de 10,9%.

18h20 : L’OMS « fera tout » pour connaître l’origine du virus

Le patron de l’OMS a promis ce lundi de tout faire pour connaître l’origine du virus ayant provoqué la pandémie de Covid-19, rejetant les accusations selon lesquelles l’agence onusienne est trop complaisante envers la Chine.

« Nous voulons connaître l’origine et nous ferons tout pour la connaître », a promis Tedros Adhanom Ghebreyesus, dont l’agence espère envoyer rapidement une équipe scientifique internationale sur le terrain dans la région chinoise de Wuhan, considérée comme le berceau de la pandémie. « Il n’y a rien à cacher », a-t-il assuré.

18h00 : La situation au Brésil est « très, très inquiétante », selon le patron de l’OMS

17h30 : Le budget de la sécurité sociale pour 2021 définitivement adopté par le Parlement

Le budget de la sécurité sociale pour 2021, marqué par des déficits colossaux en raison de la pandémie de Covid-19, a été adopté définitivement lundi par le Parlement.

L'Assemblée nationale, à qui il revenait de clore six semaines de procédure parlementaire avec le Sénat, a approuvé en lecture définitive le texte par 67 voix contre 39.

15h08 : Plus de 600 manifestants à Nantes pour défendre bars, restaurants et discothèques

«Laissez-nous travailler»: jusqu'à 650 personnes, selon la police, ont défilé ce lundi à Nantes pour dire «non» à la mort des travailleurs de la restauration, bars et discothèques.

Une manifestation aux allures de marche funèbre. L'Umih 44, co-organisatrice du rassemblement, rappelle que depuis mars les entreprises du secteur des cafés, hôtels, restaurants, discothèques, traiteurs, organisateurs de réception, lieux de réception et évènementiel, «subissent de plein fouet les conséquences économiques, sociales et désormais psychologiques de la crise liée à l'épidémie de Covid-19». Dans son appel, l'Umih avait appelé ses travailleurs à «faire du bruit pour faire entendre notre colère». «Un seul mot d'ordre, #TousEssentiels, nous voulons travailler !!», avait-elle souligné.

14h29 : Au Sri Lanka, huit morts dans une mutinerie de prisonniers qui craignaient la propagation du coronavirus

Les détenus de la prison de haute sécurité de Mahara, près de Colombo, se sont mutinés dans la nuit de dimanche à lundi, après avoir mis le feu aux cuisines et à un bâtiment administratif, et pris en otages deux gardiens. Ce lundi, 800 membres des forces de sécurité ont été dépêchés pour reprendre le contrôle de la prison.

Un ministre a affirmé que les autorités n'avaient pas d'autre choix que de tirer sur les prisonniers, pour empêcher une évasion massive. «Malheureusement, huit détenus ont été tués», a-t-il déclaré. 71 autres ont été blessés.

Ces dernières semaines, deux prisonniers infectés sont décédés, et plus de 1.200 prisonniers et gardiens ont été infectés, selon les responsables. La mutinerie dans la prison, qui abrite quelque 10.000 détenus, a éclaté lorsque le nombre d'infections au coronavirus y a dépassé les 180.

13h45 : Le PCF lance une campagne européenne pour un vaccin « accessible à tous »

Le PCF, auxquels se sont joints « des associatifs, syndicalistes et douze autres partis politiques » européens, lance une campagne de signatures sur une année pour un vaccin ou traitement anti-Covid « accessible à tous » en Europe.

« Nous voulons recueillir un million de signatures dans sept pays », a indiqué Fabien Roussel, secrétaire national du PCF, lundi lors d’une visio-conférence de presse, en précisant que c’était le seuil pour que la commission de Bruxelles soit « en devoir » de répondre à la pétition.

13h30 : Une centaine de verbalisations après une rave-party en Isère avec 200 danseurs

Une rave-party qui s’est déroulée de samedi soir à dimanche midi dans une friche industrielle à Saint-Marcellin (Isère), rassemblant 200 danseurs, a donné lieu à une centaine de verbalisations, a-t-on appris ce lundi auprès des gendarmes.

« Ils ont investi les lieux vers 19 heures, sans l’accord du propriétaire de cette friche récemment acquise et qui est destinée à des travaux », a indiqué le commandant de la brigade de Saint-Marcellin, Silvère Giop, confirmant une information du quotidien régional Le Dauphiné libéré. Les gendarmes ont tenté de s’interposer mais « ont subi quelques jets de pierres » et ont préféré éviter « une escalade de violence sur un site » non sécurisé et de nuit, malgré la gêne occasionnée aux riverains. « Le cadre légal permettant de confisquer le matériel à partir de 500 personnes n’était pas applicable », a précisé la même source.

13h01 : Moderna dépose ce lundi des demandes d’autorisation de son vaccin aux Etats-Unis et en Europe

Deux semaines après avoir annoncé une efficacité de 94,5% sur la base de résultats préliminaires, Moderna a rapporté que sur 196 participants à son grand essai clinique tombés malades du Covid-19, 185 étaient dans le groupe placebo et 11 dans le groupe vacciné, soit une efficacité calculée de 94,1%. Aucune forme grave de la maladie n'est apparue parmi le groupe de participants vaccinés.

C’est quel vaccin déjà Moderna ? Petit rappel ici.

12h43 : Hôtellerie, restauration…. La CFDT demande l’activité partielle pour tous les saisonniers

La fédération des services de la CFDT demande l’accès à l’activité partielle pour les salariés saisonniers et l’ensemble des salariés en contrats à durée limitée de la filière tourisme-hôtellerie-restauration, dans un courrier adressé ce lundi à la ministre du Travail Elisabeth Borne.

Une aide de 900 euros par mois entre novembre et février 2021 assortie de conditions (avoir travaillé plus de 60 % du temps en 2019 et pas suffisamment en 2020 pour recharger ses droits au chômage) a été annoncée la semaine dernière par le gouvernement pour les travailleurs précaires de la restauration, de l’événementiel ou d’autres secteurs. Mais « de nombreux salariés des filières concernées risquent d’en être privés faute de remplir ces conditions d’accès », souligne le syndicat.

12h34 : Hong Kong renoue avec les restrictions, face à une quatrième vague épidémique

Les autorités ont imposé ce lundi de nouvelles restrictions aux 7,5 millions d'habitants de l'ex-colonie britannique, afin d'endiguer la progression d'une quatrième vague épidémique.

La ville, qui totalise depuis le début de l'année un peu plus de 6.000 cas de contamination et 109 décès, connait une recrudescence de l'épidémie en raison notamment d'un important foyer de contamination lié aux clubs de danse de salon de la ville. En conséquence, les 170.000 fonctionnaires hongkongais devront travailler de chez eux, et les autorités ont invité les entreprises privées à inciter leurs salariés à faire de même. Les rassemblements en public ne pourront dépasser les deux personnes, contre quatre actuellement, et les restaurants ne pourront accueillir plus de deux personnes par table. Ces nouvelles restrictions incluent désormais la plupart des salles de spectacle, de même que les clubs de karaoké et les parcs d'attraction.

11h39 : L'Italie donne le feu vert à nouveau plan de soutien anti-Covid

Le gouvernement italien a annoncé ce lundi qu'il avait approuvé un nouveau plan de soutien pour soutenir l'économie du pays.

Ce plan d'aide, le quatrième depuis que l'épidémie a mis a l'arrêt la troisième économie de la zone euro en mars, représente 8 milliards d'euros (9,6 milliards de dollars) et permet de repousser le paiement des impôts pour les entreprises travaillant dans les domaines qui ont subi le plus sévèrement les mesures de confinement.

Il va proposer la somme de 1.000 euros aux personnes travaillant dans les secteurs du tourisme, des Arts, des sports et loisirs, et permettra de sécuriser des fonds pour le secteur des conventions. Le plan prévoit également d'augmenter la présence de la police pour s'assurer du respect des mesures anti-coronavirus.

11h25 : En parlant de vaccin… Vous êtes soignant et vous ne souhaitez pas vous faire vacciner ? Venez témoigner sur 20Minutes.fr

Les soignants pourraient faire partie des personnes prioritaires pour la campagne de vaccination contre le Covid-19. Mais le vaccin n’étant pas obligatoire, cette profession pourtant très exposée à la maladie pourra refuser l’injection. Vous en faites partie ? Venez nous raconter pourquoi vous avez fait ce choix. C'est par ici !

 

10h48 : Des milliers de doses de vaccin sont en transit de l'Europe vers les Etats-Unis

Une gigantesque opération logistique s'est mise en place pour acheminer les vaccins et des doses de celui des entreprises Pfizer et BioNTech ont été transportées de la Belgique vers les Etats-Unis, ont rapporté dimanche plusieurs médias américains.

Le vaccin Pfizer/BioNTech se prévaut d'une efficacité de 95% contre le virus et pourrait être autorisé par l'Agence américaine des médicaments (FDA) peu après le 10 décembre.

10h45 : « La face nord de l’Everest en plein hiver »… Le Parlement en passe de valider un budget de la Sécu frappé par le Covid-19

Des déficits vertigineux, encore aggravés en cours d’examen : le Parlement doit valider lundi le budget 2021 de la Sécurité sociale transformé en gouffre financier par la crise sanitaire et son impact économique.

« Déficits historiques », « bateau ivre », « on est devant l’inconnu » : députés et sénateurs ne se sont pas privés de commenter les chiffres abyssaux de ce projet de loi de financement (PLFSS) inédit. « Nous sommes sur la face nord de l’Everest en plein hiver, la visibilité est vraiment mauvaise », avait résumé Olivier Véran, ministre de la Santé.

Le déficit pour 2020 passe de 46,6 à 49 milliards d’euros. Les prévisions pour 2021 sont elles aussi mauvaises, avec un déficit revu la semaine dernière à 35,8 milliards d’euros, contre 28 milliards initialement.

09h16 : La Haute autorité de santé recommande de vacciner en premier les résidents des Ehpad

Les personnes âgées résidant en Ehpad doivent être vaccinées en priorité «à l'arrivée des toutes premières doses» de vaccin contre le Covid-19, conclut sans surprise ce lundi la Haute autorité de santé, «compte tenu du nombre limité de doses qui seront disponibles au démarrage de la campagne de vaccination».

Pour cette future campagne, l'autorité sanitaire définit «cinq phases progressives» avec une ligne directrice: «protéger en priorité les plus vulnérables et ceux qui s'en occupent», a expliqué sa présidente Dominique Le Guludec au cours d'un point presse en ligne.

09h09 : Retard sur le programme, manque de communication… Que pensent les lycéens de leurs cours « hybrides » ?

Entre cours à domicile et présentiel, la vie des lycéens est toujours très perturbée par la pandémie de coronavirus. Delphine Bancaud leur a demandé ce qu’ils pensaient de ce système. C’est à lire dans l’article ci-dessous.

 

8h47 : Appels aux volontaires ! Suivi, soins, état psychique, vie quotidienne… Une étude veut mesurer l’impact de la crise sanitaire en France

Quelles sont les conséquences de la crise du Covid-19 sur l’état psychique et le suivi des malades chroniques ? Une vaste étude scientifique est lancée ce lundi avec l’ambition de recruter 10.000 volontaires.

« On s’est aperçu que la situation allait durer et qu’au-delà des personnes atteintes du Covid ou d’autres pathologies, il allait y avoir un impact sur nos modes de vie », explique à l’AFP Gérard Raymond, président de France Assos Santé, un réseau regroupant 85 associations de patients à l’initiative de cette étude baptisée « Vivre-Covid19 ».

Unique en son genre, elle envisage de recruter 10.000 participants majeurs en France métropolitaine qui, jusqu’en mai 2022, seront invités à répondre chaque mois à un questionnaire. La cohorte d’étude inclut des personnes malades chroniques, des porteurs de handicap, des aidants et des bien portants.

08h45 : Quelle stratégie pour la vaccination en France ?

Haute Autorité de Santé doit présenter ce lundi à 9h ses recommandations préliminaires pour définir les populations à vacciner en priorité selon l’arrivée effective des doses de vaccins.

Ces recommandations devraient d’abord concerner les professionnels de santé et médico-social au contact direct des malades et ceux les plus à risque de faire des formes graves de la maladie, comme les personnes âgées et celles atteintes de maladies chroniques. Mais parmi ces maladies, lesquelles affectent le plus le pronostic ? A quel âge exactement fixer le seuil des « personnes âgées » ?

La campagne de vaccination doit démarrer fin 2020-début 2021 pour les publics prioritaires, avant d’être plus massive dans un deuxième temps.

Bonjour à tous et bienvenue dans ce live ! Aujourd’hui encore, on va suivre ensemble l’évolution de l’épidémie de coronavirus en France et dans le monde, après un week-end de réouverture des commerces, première phase du déconfinement. C’est parti !