Coronavirus : Le confinement prendra fin le 15 décembre si la France atteint moins de 5.000 contaminations par jour

EPIDEMIE Revivez avec nous l'allocution du président face à l'épidémie de coronavirus

V.V., L.B. et A.I.

— 

Coronavirus: allocution d'Emmanuel Macron
Coronavirus: allocution d'Emmanuel Macron — THOMAS COEX / AFP

L’ESSENTIEL

  • 9.155 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, selon un dernier bilan publié ce mardi. Depuis le début de l’épidémie, 50.237 décès ont été comptabilisés, dont 458 en 24 heures à l’hôpital.
  • Emmanuel Macron s’est adressé aux Français ce mardi, il prévoit la fin du confinement pour le 15 décembre si le taux de contaminations reste bas, et de nouvelles décisions seront prises le 20 janvier.
  • A partir de cette date, les restaurants pourront rouvrir et les lycées et universités pourront accueillir tous leurs élèves.

A LIRE AUSSI

A VOIR

 

C'est la fin de ce live, merci de l'avoir suivi avec nous ! On se retrouve demain matin en direct pour suivre l'actualité de l'épidémie de coronavirus sur 20 Minutes 

23h : Les évêques « déçus » par Macron

Les offices dans les lieux de culte seront à nouveau permis à partir de samedi, « dans la stricte limite de trente personnes », a annoncé mardi Emmanuel Macron. Cette mesure a « déçu » les évêques catholiques.

La Conférence des évêques de France (CEF, catholiques) a rappelé qu’elle avait proposé aux autorités « une occupation partielle de l’église au tiers de la capacité habituelle ».

Dans un communiqué, elle a annoncé que « dès ce (mardi) soir (…) Eric de Moulins-Beaufort, président de la CEF, a interpellé le président de la République pour demander que soit révisée cette mesure » jugée « irréaliste », « inapplicable » et « irrespectueuse de la réalité de la pratique religieuse des catholiques ».

22h52 : Des étalages en plein air pour les commerçants à Paris

Commerce toujours, les commerçants parisiens auront la possibilité de créer temporairement et gratuitement des étalages en plein air pendant la période « vitale » des fêtes de fin d’année, a indiqué la mairie de Paris mardi après l’annonce de la réouverture des commerces dits non essentiels à partir de samedi.

« Afin de favoriser le respect des mesures sanitaires de distanciation physique et de les soutenir économiquement, la Ville de Paris leur permettra de créer des stands en plein air du 1er décembre au 3 janvier », sur les places de stationnement ou les trottoirs, si l’emplacement le permet, a souligné la Ville, confirmant une information du Parisien.

22h40 : Une superficie par client doublée mais un calcul « plus simple » pour la réouverture des commerces, selon Bercy

La jauge qui limite le nombre de personnes pouvant circuler dans un magasin doit être durcie à l’occasion de la réouverture des commerces prévue samedi, mais elle sera assortie de règles de calcul plus simples, a assuré mardi le ministère de l’Economie.

Pour en savoir plus et lire la réaction des commerçants, foncez sur cet article :

 

21h57 : Une explosion des réservations à la SNCF après l’allocution

Tous les trains grandes lignes devraient circuler pour les vacances scolaires si l’évolution de la situation sanitaire permet la levée du confinement comme prévu le 15 décembre, a indiqué la SNCF mardi soir après les annonces du président Macron.

La SNCF – qui ne fait actuellement circuler que 30 % de ses TGV – a observé une explosion des réservations dans les minutes qui ont suivi l’allocution du président, a révélé sur Twitter Alain Krakovitch, le directeur général de voyages SNCF.

21h43: Vous avez raté l'allocution?

On vous résume les annonces du président de la République par ici:

 

21h30 : « Feuille de route claire » contre « attestation infantilisante »

Ches Les Républicains, Christian Estrosi, maire de Nice, a salué « une feuille de route claire et cohérente » quand Gilles Platret, vice-président du parti a lui fait des reproches : « On ne peut pas dire, comme Emmanuel Macron ce soir, que la première arme contre le virus “est la responsabilité collective” et maintenir une attestation infantilisante tout en ayant par ailleurs ruiné les petits commerces en les obligeant à fermer pendant un mois crucial ».

21h15 : « On va débroussailler ce flot de détails et vérifier les annonces »

Les premières réactions à l’allocution du président arrivent. « Macron a parlé. On va débroussailler ce flot de détails et vérifier les annonces. Curieux qu’il ait l’air d’être content du bilan, lance Jean-Luc Mélenchon, chef de file de La France insoumise. Dommage qu’il n’ait repris aucune des propositions de notre plan. »

Le nnuméro 2 des insoumis, Adrien Quatennens, parle d’une « intervention bavarde du chef du nouveau régime autoritaire qui en appelle à la bienveillance, la démocratie et l’humanisme ! Comme hier soir Place de la République ? ! En résumé, les commerces n’auraient jamais dû fermer et pour le reste, rendez-vous le 15 décembre ! »

20h48 : Rendez-vous jeudi avec Jean Castex pour en savoir plus

Jean Castex tiendra une conférence de presse jeudi matin pour détailler les annonces du président. Ce mardi soir, Emmanuel Macron, qui a notamment annoncé la réouverture des petits commerces à partir de samedi, a souligné que plusieurs dossiers étaient sur la table du gouvernement: stratégie de vaccination, amélioration de l'isolement des malades ou encore aides aux saisonniers, aux jeunes, aux précaires...

20h23 : C'est terminé pour cette allocution ! Merci de l'avoir suivi avec nous !

20h21 : Les restaurants, les bars, les salles de sport, les établissements fermés administrativement se verront verser 20 % de leur chiffre d’affaires de l’année 2019 si cette option est préférable pour eux aux 10.000 euros du fonds de solidarité

20h16 : « Je ne rendrai pas la vaccination obligatoire », assure Emmanuel Macron

Les premières vaccinations anti-Covid sont envisagées fin décembre ou début janvier. Les personnes les plus fragiles, dont les plus âgées, seront vaccinées en priorité, a expliqué le président.

20h14 : L'application TousAntiCovid est essentielle pour renforcer cette stratégie, elle doit être utilisée dans les commerces
Elle a été téléchargée par 10 millions de Français, a indiqué le président.

20h13 : Aucun test ne devra mettre plus de 24 heures entre le prélèvement et le résultat, explique Macron qui veut renforcer la stratégie « Tester-alerter-protéger »

« Nous devons être plus contraignants » avec ceux qui ont le virus.

20h12 : « Nous devons tout faire pour éviter une troisième vague, un troisième confinement. Vous n’êtes pas passifs »

« Chacun de nous a entre ses mains une partie de la solution. Si nous ne voulons pas subir demain un troisième confinement, nous devons redoubler de vigilance : protégeons nos proches, en particulier les plus vulnérables, en portant le masque, y compris à la maison lorsque nous sommes avec des amis ou avec des parents qui n’habitent pas au quotidien avec nous », a-t-il exhorté.

20h10 : L’étape suivante sera pour le 20 janvier, au retour des fêtes de fin d’année

Des nouvelles décisions d’ouverture seront alors prises, si les nouvelles contaminations restent au-dessous de 5.000 cas par jour. Les restaurants et les salles de sport seront rouverts et les lycées pourront accueillir la totalité de leurs élèves. Les universités pourront reprendre leurs cours.

20h07 : Le confinement prendra fin le 15 décembre si la France atteint moins de 5.000 contaminations par jour
Avec un couvre-feu sur l’ensemble du territoire de 21 h à 7 h. « Nous pourrons donc à nouveau nous déplacer sans autorisation, y compris entre régions, et passer Noël en famille » mais en limitant les « déplacements inutiles », a annoncé le chef de l’Etat.

Les activités extrascolaires en intérieur seront alors autorisées. Les salles de cinéma, théâtre et musées seront ouvertes dans le cadre de protocoles sanitaires stricts.

Pour les réveillons du 24 et du 31, une exception sera faite, mais les rassemblements sur la voie publique seront interdits. Il semble également impossible « d’envisager une ouverture des stations de ski pour les fêtes », juge le président.

20h05 : Une nouvelle étape dès le 28 novembre

- Les déplacements seront désormais permis dans un rayon de 20km pour 3h
- Les activités extrascolaires en plein air autorisées
- Les offices seront autorisés pour les croyants, avec une jauge de 30 personnes 
- Tous les commerces pourront rouvrir jusqu'à 21h au plus tard

20h04 : «Il faut poursuivre nos efforts» pendant plusieurs semaines, annonce Emmanuel Macron

20h03 : « Si la situation s’améliore, elle demeure très préoccupante dans certaines régions »
Nous avons devant nous plusieurs semaines pour stabiliser le nombre de contaminations autour de 5.000 par jour et d’avoir autour de 3.000 personnes en réanimation

20h02 : Le président a demandé au gouvernement une stratégie pour faire face aux difficultés psychologiques des Français, après ces deux confinements

20h02 : Emmanuel Macron salue le « dévouement » des soignants « malgré la fatigue et la lassitude »

20h01 : Emmanuel Macron confirme que le pic de la seconde vague de l’épidémie est passé

Le président dresse un bilan positif des « efforts » faits par les Français confinés.

20 heures : Ça commence !

19h56 : Emmanuel Macron va s'exprimer dans quelques minutes...

19h36 : 9.155 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures, la France passe la barre des 50.000 morts

Selon le dernier bilan de Santé publique France, 9.155 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures (7.490 cas confirmés par RT-PCR, 1.665 cas confirmés par test antigénique). Depuis le début de l’épidémie, 50 237 décès ont été comptabilisés, dont 458 en 24h à l’hôpital. Le taux de positivité des tests continue sa baisse à 13,1 %.

18h55 : L’Espagne vaccinera en premier les personnes âgées en maison de retraite

L’Espagne a fait son choix : les personnes âgées, le personnel soignant et les personnes en situation de dépendance seront les premiers à être vaccinés. Un groupe qui représente environ 2,5 millions de personnes. Selon le plan de l’exécutif, la campagne de vaccination pourra commencer à partir du mois de janvier, en fonction de l’autorisation de mise sur le marché des vaccins.

« Le vaccin sera gratuit et sera administré via le système national de santé ». Il se fera sur la base du volontariat, a-t-il détaillé.

18h37 : Comment éviter une troisième vague (et un troisième confinement) ?

Si l'on voit bien que l'épidémie décroit dans le pays, ce qui se joue aujourd'hui, c'est d'éviter la troisième vague. Apprendre des erreurs passées, mettre en place de nouveaux outils...  Jean-Loup Delmas vous détaille comment la France pourrait éviter un rebond épidémique lors du déconfinement. C'est à lire par ici !

 

17h : Un quart des Italiens croit aux théories complotistes sur le Covid-19

Dans un pays qui a tant souffert de la situation sanitaire, cette information fait peur : un quart des Italiens croient aux théories complotistes concernant l’épidémie de coronavirus. Notamment que le virus a été créé en laboratoire pour modifier les équilibres mondiaux ou qu’il n’existe pas et sert de prétexte pour contrôler les gens, selon un sondage rendu public mardi et réalisé par la société SWG sur un échantillon de 800 personnes pour la chaîne de télévision La7.

Parmi les complotistes, 33 % pensent que le virus a été créé par les Chinois pour affaiblir les autres pays, 21 % que ce sont les multinationales du web qui en sont à l’origine pour s’enrichir, alors que 20 % estiment qu’il a été créé par les élites mondiales pour instaurer une dictature sanitaire et 16 % l’attribuent à la mafia pour s’enrichir et augmenter son pouvoir.

16h53 : L’Institut Pasteur va porter plainte en diffamation après la diffusion « d’Hold-Up »

Toujours le même fantasme… Entre autres contre-vérités et mensonges, le documentaire complotiste Hold-Up a aussi laissé la parole à un pharmacologue qui assure que le coronavirus a été créé par l’Institut Pasteur.

Contactée par 20 Minutes ce mardi, la fondation de recherches indique qu’elle va porter plainte contre X en diffamation suite à cette affirmation. Notre article est à retrouver par ici. Et si vous avez un peu de temps, n’hésitez pas non plus à lire les conseils de trois experts pour répondre à un proche séduit par les théories du complot. Par les temps qui courent, cela pourrait servir…

16h46 : La Suède épinglée pour des « carences graves » dans les maisons de retraite

Le contre-modèle vacille. Misant sur l’immunité collective, la Suède n’a imposé ni port du masque ni confinement à ses habitants, appelant à la responsabilité individuelle de chacun pour lutter contre le coronavirus. Mais, ce mardi, un rapport officiel a lourdement épinglé la gestion de la crise sanitaire du Printemps dans les maisons de retraite où la moitié des 6.500 victimes du Covid-19 sont mortes.

Un rapport officiel a lourdement épinglé mardi la gestion de l’épidémie de coronavirus au printemps dans les maisons de retraite en Suède, frappées par une hécatombe à l’origine de la moitié des quelque 6.500 décès du Covid-19 dans le pays.

L’inspection suédoise des services de santé et sociaux (IVO) a constaté des « carences graves » dans le traitement des résidents dans toutes les régions du pays, relevant que certains patients étaient morts sans aucun examen médical.

16h : La Bavière privée de ski pour les fêtes de Noël

Les stations de ski de Bavière, au sud-est de l’Allemagne, devraient rester fermées pendant les vacances de fin d’année pour éviter la propagation du coronavirus.

« Nous ne pouvons tout simplement pas passer des vacances de ski classiques », a déclaré mardi Markus Söder, dirigeant conservateur de cette région, qui a invité les autres pays européens à faire de même.

15h54 : 20 % des rayons non-essentiels sont toujours ouverts, selon l’UFC

C’est plutôt pas mal pour les jouets et les livres. Mais pas terrible pour les plantes, les objets de décoration et les articles d’arts de la table… Plus d’un cinquième des rayons non essentiels sont toujours ouverts dans les grandes surfaces, malgré l’interdiction du gouvernement de vendre ces produits par souci « d’équité » vis-à-vis des commerces ayant dû fermer, selon un relevé annoncé mardi par l’UFC-Que Choisir.

L’association de défense des consommateurs précise aussi qu’un tiers des enseignes ont trouvé une « parade » à l’interdiction en proposant un système de « clic and collect » qui permet de passer commande et de retirer les produits issus de rayons non-essentiels en quelques minutes seulement à l’aide d’un smartphone.

Les relevés ont été effectués entre le 17 et le 23 novembre par 71 associations locales dans 361 grandes surfaces.

14h : Faut-il croire au recyclage des masques jetables ?

Point question de religion dans cet article de notre journaliste Fabrice Pouliquen, mais d’écologie. « Plusieurs entreprises spécialisées dans les déchets se sont lancées ces derniers mois dans la collecte et le recyclage des masques jetables utilisés contre le Covid », souligne-t-il. Mais le nombre de masques usagers semble difficile à absorber. Lisez plutôt :

 

13h50 : L’Autriche prévoit de vacciner dès janvier

Le pays compte entamer sa campagne de vaccination par les personnels de maisons de retraite et les pensionnaires de plus de 65 ans, les personnes à risque et les professionnels de santé. « Nous pourrons commencer selon toute vraisemblance en janvier avec les premiers produits » précommandés par l’Union européenne, a annoncé mardi le ministre écologiste de la Santé.

« Notre but est de vacciner au moins 50 % de la population », a ajouté Rudolf Anschober devant des journalistes, précisant que l’Autriche allait mobiliser 200 millions d’euros dans ce but. « Nous pouvons utiliser plus de 16 millions de doses de vaccin » négociées au niveau européen, a ajouté Clemens Martin Auer, chargé par le ministère de coordonner la lutte contre la pandémie et élu, en juin, vice-président du comité directeur de l’UE pour l’achat des vaccins.

13h45 : L’UE et les 2 milliards de doses

Avec le sixième contrat signé demain avec Moderna pour la précommande de 160 millions de doses du futur vaccin contre le Covid-19, la Commission européenne a fait main basse sur près de 2 milliards de doses. Récapitulons :

  1. AstraZeneca (vaccin suédo-britannique) : jusqu’à 400 millions de doses ;
  2. Johnson & Johnson (Etats-Unis) : jusqu’à 400 millions de doses ;
  3. Sanofi-GSK (France et Royaume-Uni) : jusqu’à 300 millions de doses ;
  4. Pfizer-BioNTech (vaccin américano-germanique) : jusqu’à 300 millions de doses ;
  5. CureVac (Allemagne) : jusqu’à 405 millions de doses.

Ces livraisons n’interviendront toutefois que quand ces vaccins auront prouvé qu’ils sont sûrs et efficaces. La distribution de tout vaccin sera notamment suspendue au feu vert du régulateur, l’Agence européenne des médicaments (EMA).

13h40 : Le chiffre d’affaires des compagnies aériennes chutera de plus de 60 % en 2020

Le chiffre d’affaires des compagnies aériennes chutera de plus de 60 % en 2020 par rapport à 2019 pour atteindre 328 milliards de dollars, la pire année jamais vécue par le secteur, terrassé par la crise du Covid-19. C’est ce qu’a annoncé ce mardi l’Association internationale du transport aérien (Iata).

« La crise du Covid-19 a menacé la survie de l’industrie du transport aérien » et « les livres d’histoire retiendront 2020 comme la pire année financière » pour le secteur, qui « a réduit ses coûts d’un milliard de dollars en moyenne par jour en 2020 et va continuer à accumuler des pertes sans précédent », a indiqué l’organisation, qui regroupe 290 compagnies aériennes, à l’occasion de son assemblée générale.

L’Iata prévoit des pertes nettes de 118,5 milliards de dollars pour le secteur en 2020, contre 84,3 milliards de dollars estimés en juin, et des pertes nettes de 38,7 milliards pour 2021, là encore un chiffre plus bas que celui prévu en juin (15,8 milliards de dollars), avant l’émergence de la deuxième vague de coronavirus.

13h20 : Plus de quarantaine en Israël pour les passagers en provenance d’Arabie saoudite

Israël a placé ce mardi l’Arabie saoudite sur sa liste des pays « verts » à partir desquels les voyageurs peuvent entrer sur son territoire sans faire de quarantaine. Une annonce qui survient au lendemain de la diffusion d’informations sur une visite secrète du Premier ministre Benjamin Netanyahu dans le royaume.

Le ministère de la Santé israélien a juré que cette décision n’était pas liée à la visite secrète de Benjamin Netanyahu dimanche soir dans le nord-ouest de l’Arabie saoudite, où il a rencontré le prince héritier Mohammed ben Salmane (MBS) – une information démentie par les autorités saoudiennes.

« Sur la liste précédente, l’Arabie saoudite était en rouge. Le taux de morbidité [lié au coronavirus] a décru, [et le pays] est désormais en vert », a indiqué mardi le directeur général du ministère de la Santé, Hezi Levi.

13h15 : Le vaccin de Morderna basé sur la technique de l'ARN messager

Comme le vaccin développé par Pfizer et BioNTech, celui développé par Moderna repose sur l'ARN messager. Notre journaliste Lucie Bras avait fait le point sur les différents types de vaccin ici : 

 

13h10 : L’UE annonce la signature d’un contrat avec Moderna pour l’acquisition de 160 millions vaccins

Le contrat entre l'Union européenne et la société de biotechnologie américaine Moderna pour un vaccin anti-Covid est désormais officiel. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé ce mardi qu'un accord avait été trouvé pour fournir jusqu'à 160 millions de doses. Il s'agit du sixième contrat conclu par l'UE avec un laboratoire pharmaceutique. Moderna a annoncé la seamine dernière que son vaccin a une efficacité de 94.5 %.

Ce nouveau contrat sera signé demain, a présicé Ursula von der Layen, évoquant aussi un septième contrat à venir, sans plus de précisions. Nous vous parlions des négociations en cours sur ce dossier il y a quelques jours : 

 

12h54 : Un plan par « roulements » pour la France insoumise

Considérant le confinement comme une « violence psychologique » et une « solution archaïque », Jean-Luc Mélenchon a présenté, ce mardi matin, « le plan d’alternative » de la France insoumise (LFI). En dehors du triptyque « tester, tracer et isoler » que LFI veut renforcer pour lutter contre l’épidémie, son plan propose le concept de « roulements » dans les salles de classe mais aussi dans les transports en commun où les déplacements pourraient être échelonnés toutes les demi-heures.

12h12 : Victime d’une flambée de cas, Helsinki ferme les lycées

La capitale finlandaise avait été largement épargnée jusqu’alors. Mais une flambée de cas positifs au coronavirus, notamment dans les maisons de retraite et les foyers pour SDF, contraint la municipalité à prendre des mesures strictes.

Les lycées, les bibliothèques et les piscines seront fermés et les événements publics totalement interdits, a déclaré le maire Jan Vapaavuori lors d’une conférence de presse. La date d’entrée en vigueur des restrictions et d’autres détails seront annoncés en fin de semaine.

12h08 : Le président afghan appelle les donateurs à ne pas oublier son pays

Le président afghan, Ashraf Ghani, a appelé mardi les donateurs internationaux à ne pas se détourner de son pays, même s’il s’attend à une réduction de l’aide dans le contexte d’une économie mondiale ralentie par l’épidémie de Covid-19.

« Nous sommes en train de vivre l’une des plus grandes tragédies de l’histoire : la pandémie du Covid-19. Nous sommes extrêmement reconnaissants qu’en ce moment de souffrance collective (…) votre engagement pour l’Afghanistan reste fort », a-t-il déclaré dans le cadre d’une conférence des donateurs à Genève.

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur ce dirigeant, je vous renvoie vers le documentaire de 33 minutes sur sa vie et son œuvre qu’il a publié sur son compte Twitter.

11h45 : La Russie annonce que son vaccin est efficace à 95 %

La Russie a affirmé que son vaccin Spoutnik V contre le Covid-19 était efficace à 95 %. Il est développé par le centre de recherches Gamaleïa de Moscou.

Il s’agit des résultats préliminaires obtenus sur des volontaires 42 jours après l’injection de la première dose, ont indiqué dans un communiqué ce centre, le ministère russe de la Santé et le Fonds souverain russe. Ils n’ont cependant pas mentionné le nombre de cas utilisés pour les calculs.

11h21 : Panique et mouvement de foule à l’aéroport de Shanghaï

Un dépistage massif a engendré d’importants mouvements de foule à l’aéroport de Shanghaï-Pudong (Chine) après la détection de sept cas positifs au coronavirus parmi les employés du fret aérien.

Des centaines de vols ont été annulés dans le plus important aéroport de la capitale économique chinoise qui compte 24 millions d’habitants. Notre article sur le sujet est à retrouver par ici.

11h05 : Une quarantaine stricte ou un vaccin pour entrer en Australie

Dans la foulée de la compagnie aérienne Qantas (notre post de 9h41), l’Australie laisse entendre qu’il faudra être vacciné contre le coronavirus pour entrer dans le pays. C’est ce qu’a laissé entendre le secrétaire à la Santé Greg Hunt, évoquant le choix entre le vaccin ou une quarantaine stricte de deux semaines.

9h58 : La règle « Une heure, un kilomètre » levée rapidement ?

C’est ce qu’avance Europe 1. La radio explique qu’Emmanuel Macron pourrait lever la mesure qui contraint les Français à ne pas sortir plus d’un heure et pas au-delà d’un kilomètre, en raison de l’épidémie. Europe 1 rappelle que la France est la seule à appliquer cette règle. Et compare la situation avec l’Irlande où la limite est fixée à 5 kilomètres.

Un guide de montagne a d’ailleurs lancé une pétition il y a quelques semaines pour un « accès responsable à la nature ». Elle a recueilli, selon lui, 315.000 signatures.

9h54 : Laurent Berger (CFDT) veut que Macron dévoile la « société de demain »

Il a expliqué aux « 4 Vérités » de France 2 ce qu’il attendait de l’allocution du chef de l’Etat.

9h41 : Un vaccin obligatoire pour pouvoir voyager sur Qantas

La compagnie aérienne australienne est la première à évoquer cette mesure qui, selon elle, deviendra vite « courante ». Pour le moment, cette mesure n'est envisagée qu'à l'international.

9h26 : La décrue se confirme avec moins de 5.000 nouveaux cas lundi

La décrue de l’épidémie de Covid-19 s’est confirmée lundi, avec moins de 5.000 nouveaux cas en 24 heures, selon les données de Santé publique France.

Avec 4.452 nouveaux cas détectés, c’est la première fois que ce chiffre repasse sous la barre des 5.000 cas quotidiens depuis le 28 septembre. Cet objectif « de 3.000 à 5.000 » contaminations quotidiennes avait été fixé comme horizon à atteindre par Emmanuel Macron lors de son interview du 14 octobre. La décrue de ces derniers jours se confirme donc, après 13.157 nouveaux cas dimanche, 17.881 samedi et près de 23.000 vendredi.

9h20 : Jean Castex aura la parole jeudi

Le scénario est désormais bien huilé. Comme les fois précédentes, le Premier ministre Jean Castex prendra la parole, jeudi, deux jours après les annonces du chef de l’Etat.

Celui-ci réunit un Conseil de défense, ce mardi matin, afin d’avoir les dernières informations sur l’épidémie et prendre les décisions qui s’imposent.

9h17 : Une réouverture des commerces dès ce week-end ?

A un mois tout pile du réveillon de Noël, les petits commerces espèrent rouvrir le plus tôt possible. Le chef de l’Etat pourrait annoncer la réouverture des petits commerces dès le 1er décembre. Voire même dès ce week-end, selon un ministre cité par l’Agence France Presse.

9h14 : « De la cohérence, de la clarté et un cap » pour Macron

Après un nouveau Conseil de défense, cette journée de mardi sera marquée par la prise de parole d’Emmanuel Macron, à 20 heures, lors d’une allocution télévisée. Très attendu, notamment par les commerces, le chef de l’Etat a déjà indiqué qu’il souhaitait donner « de la cohérence, de la clarté et un cap ».

Bonjour à tous et bienvenue dans ce live

Nous allons suivre ici tous les événements liés à l’épidémie de coronavirus de cette journée de mardi dont le point d’orgue sera la prise de parole d’Emmanuel Macron, à 20 heures.