Coronavirus : Bruno Le Maire demande aux distributeurs de décaler l’opération promotionnelle « Black Friday »

EPIDEMIE Revivez l'essentiel des informations de ce mercredi sur l'épidémie de coronavirus

T.L.G. avec AFP

— 

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie.
Bruno Le Maire, ministre de l'Economie. — AFP

L’ESSENTIEL

  • La France a dépassé mardi la barre des deux millions de cas confirmés de Covid-19 depuis le début de l'épidémie.
  • En 24 heures, 427 nouveaux décès ont été enregistrés à l'hôpital mercredi pour un bilan total d'au moins 46.698 morts.
  • Un nouveau Conseil de défense et de sécurité nationale (CDSN) a eu lieu mercredi matin pour faire le point sur l'épidémie.

A LIRE AUSSI

VIDEO

C’est la fin de ce live, merci de l’avoir suivi avec nous. Rendez-vous demain pour suivre ensemble l’actualité de l’épidémie de coronavirus en France. Bonne soirée !

20h01 : Plus de 400 décès liés à l’épidémie de coronavirus en 24 heures

Les données de l’agence sanitaire Santé publique France font état de 427 morts recensées ces dernières 24 heures dans les hôpitaux, portant le bilan total des décès liés au coronavirus à 46.700 depuis le début de l’épidémie en France.

Cependant, la pression s’allège un peu sur les services de réanimation, même s’ils restent soumis à une forte tension : 4.759 patients du Covid-19 sont en réanimation, dont 361 nouvelles admissions en 24 heures. Cela fait deux jours de suite que les patients du Covid en réanimation diminuent modestement : ils étaient 4.838 mardi et 4.919 lundi.

Par ailleurs on comptait mercredi 32.811 personnes porteuses du Covid-19 hospitalisées (quelle que soit la gravité de leur état), contre un record de 33.500 la veille, un niveau qui n’avait pas été atteint lors de la première vague au printemps.

18h56 : L’armée suisse en renfort des hôpitaux débordés

Le gouvernement suisse a annoncé ce mercredi un renfort militaire accru aux hôpitaux du pays. L’armée pourra être appelée en renfort jusqu’à la fin du mois de mars afin de contribuer à la logistique, au traçage des cas contact, et compenser les pertes d’effectifs en cas de contamination.

Le canton de Genève, le plus touché du pays, a indiqué avoir réclamé une telle aide après avoir vu le nombre de patients multiplié par 10 en un mois. La Société Suisse de Médecine intensive (SSMI) a averti mardi que, dans le pays, « les unités de soins intensifs étaient aux limites de leur capacité régulière de lits ».

La Suisse est bien plus touchée par la deuxième vague de la pandémie que la première. Le pays de 8,5 millions de personnes a enregistré 10.000 cas par jour plusieurs fois en novembre, mais plusieurs mesures sanitaires comme la fermeture de restaurants et magasins dans certaines régions ont permis un certain infléchissement.

18h12 : L’Espagne engagée elle aussi dans la course au vaccin

L’Espagne a autorisé ce mercredi le lancement de la dernière phase d’essai clinique d’un vaccin contre le Covid-19, élaboré par le groupe américain Johnson & Johnson, qui sera également testé dans huit autres pays.

Cet essai en phase trois sera mené dans neuf hôpitaux espagnols, d’abord sur des volontaires ne présentant pas de risques particuliers de développer des formes graves du Covid-19, puis sur des patients à risque, a indiqué l’Agence espagnole des médicaments (AEMPS).

Environ 30.000 personnes réparties entre l’Espagne, la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Belgique, la Colombie, l’Afrique du Sud, les Etats-Unis et les Philippines participeront à l’essai clinique de ce vaccin, qui comprendra deux doses.

17h53 : Un Ehpad de l’Isère perd un tiers de ses résidents

Vingt-quatre résidents d’un Ehpad de l’Isère situé près de Grenoble sont morts ces dernières semaines après avoir contracté le Covid-19, soit un tiers des résidents de l’établissement, a-t-on appris mercredi auprès de la direction, confirmant une information du Dauphiné Libéré. « L’épidémie au sein de l’établissement est terminée. Plus aucun des résidents qui ont été testés positifs n’est contagieux. La période a été difficile. Nous avons eu un dernier décès ce week-end. Il était temps que cela s’arrête », a souligné à l’AFP Dominique Gerbi, la directrice.

17h30 : L’exécutif britannique a manqué de transparence concernant les contrats liés au coronavirus

Le gouvernement britannique a manqué de transparence dans l’attribution pour 18 milliards de livres (20,1 milliards d’euros) de contrats d’approvisionnement et de services dans le cadre de la pandémie, a constaté le contrôleur des comptes britannique dans un rapport publié mercredi. Au début de la pandémie, l’exécutif a dû acheter dans l’urgence des équipements de protection individuelle pour les soignants, dans un marché mondial très tendu.

« Je suis très fier de ce qui a été accompli », s’est défendu mercredi devant les députés le Premier ministre conservateur Boris Johnson, faisant valoir que son gouvernement avait « remué ciel et terre » pour procurer aux personnels de santé les équipements de protection dont ils avaient besoin.

16h22 : Bruno Le Maire demande aux distributeurs de décaler l’opération promotionnelle « Black Friday » prévue le 27 novembre

Bruno Le Maire met la pression. Le ministre de l’Économie a demandé mercredi aux acteurs de la distribution de « décaler » l’opération promotionnelle « Black Friday », prévue le 27 novembre, alors que le gouvernement doit décider dans les prochains jours à quelle date les commerces dit « non essentiels » pourront rouvrir.

« Est-ce que vraiment, vendredi prochain, c’est la bonne date pour organiser un Black Friday ? Ma réponse est non », a affirmé le ministre lors de la séance de questions au gouvernement au Sénat, demandant aux acteurs de la grande distribution et du commerce en ligne d'« examiner toutes les possibilités de décaler cette opération qui n’a pas de sens dans les circonstances actuelles ».

16h15 : Un enfant meurt d'une maladie liée au Covid en Norvège

La Norvège a annoncé mercredi la mort d’un enfant atteint du Covid-19, le premier cas juvénile mortel dans le pays scandinave. « Un enfant hospitalisé à l’hôpital universitaire de Haukeland est mort mercredi d’une maladie liée au Covid », a annoncé l’établissement situé dans la ville de Bergen (ouest) dans un tweet. « L’enfant souffrait d’une autre pathologie chronique grave », a-t-il ajouté. Son âge et la nature de l’autre pathologie n’ont pas été précisés.

16h08 : Le commerce spécialisé s’effondre en novembre, malgré l’achat en ligne

Le commerce spécialisé a vu son chiffre d’affaires s’effondrer de 80 % depuis le nouveau confinement le 30 octobre, selon deux fédérations qui ont exhorté les autorités à rouvrir dès le 27 novembre, « un impératif ».

« La situation est à ce jour particulièrement préoccupante pour le secteur », avec « 60.000 magasins représentés par l’Alliance du commerce et le Procos » fermés « et au moins 290.000 collaborateurs » en chômage partiel, ont affirmé dans un communiqué ces deux entités revendiquant rassembler « 80.000 magasins de commerces spécialisés ».

16h02 : Tests rapides Covid : l’UE demande une reconnaissance mutuelle entre Etats

L’UE a recommandé formellement mercredi aux Etats membres de recourir aux tests rapides dans certaines conditions pour mieux endiguer la deuxième vague de la pandémie, les appelant à reconnaître les résultats des tests effectués dans d’autres pays européens. Les Vingt-Sept « sont encouragés à conduire des tests antigéniques rapides, en plus des tests PCR, pour contenir la propagation du virus, détecter les contaminations, et limiter les mesures d’isolation ou de quarantaine », indique la Commission européenne dans un communiqué. L’exécutif européen demande par ailleurs « la validation et la reconnaissance mutuelles des tests et de leurs résultats » d’un Etat membre à l’autre.

15h32 : L’UE avancera « sans les pays qui bloquent » si un compromis n’est pas trouvé sur le plan de relance, assure Paris

L’Union européenne étudie des « solutions pratiques » pour résoudre le contentieux avec plusieurs pays de l’Est qui bloquent le plan de relance européen mais avancera sans eux s’il n’y a pas d’issue, a déclaré mercredi le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes.

« Avec la présidence allemande de l’UE, nous recherchons des solutions pratiques » mais « nous regarderons s’il le faut en dernier ressort comment avancer sans les pays qui bloquent », a déclaré Clément Beaune devant le Sénat en France.

15h09 : Poutine préoccupé par la hausse de la mortalité en Russie

Le président russe s’est dit mercredi préoccupé par la hausse de la mortalité due au coronavirus en Russie, sans toutefois ordonner pour l’heure le durcissement des mesures restrictives visant à endiguer l’épidémie.

« Le nombre de nouveaux cas augmente (…) et ce qui est le plus préoccupant, c’est que le taux de mortalité augmente aussi », a déclaré Vladimir Poutine, lors d’une réunion en ligne avec le gouvernement russe. La Russie a enregistré mercredi un nouveau record de décès dus au nouveau coronavirus avec 456 morts en 24 heures, le 2e en deux jours.

14h03 : Quid des vacances de Noël ?

Interrogé sur les fêtes de fin d’année, le porte-parole du gouvernement botte en touche. « Il peut y avoir une adaptation du confinement au premier décembre… Je ne peux pas faire d’annonce sur les évolutions ensuite… Le président aura l’occasion de s’exprimer sur ce sujet-là ». On pourrait en savoir plus lors de la prise de parole d'Emmanuel Macron la semaine prochaine.

13h45 : « Nous ne sommes pas du tout au déconfinement », affirme Gabriel Attal

«  Il pourrait y avoir une adaptation du confinement à partir du 1er décembre, mais nous ne sommes pas du tout au déconfinement. On en est même loin », assure le porte-parole du gouvernement, qui préfère parler « d’adaptations éventuelles au confinement si la situation le permet ». « Relâchez nos efforts aujourd’hui en donnant le sentiment que la bataille est derrière nous serait dangereux », ajoute-t-il.

Gabriel Attal a par ailleurs confirmé la tenue d’une conférence de presse d’Olivier Véran jeudi et la réception vendredi à Matignon des responsables de partis et de groupes politiques par Jean Castex. « La semaine prochaine, le président de la République prendra la parole », a également indiqué Gabriel Attal.

13h25 : Début du compte rendu du Conseil des ministres par Gabriel Attal

Le porte-parole du gouvernement présente plusieurs textes adoptés au cours de la réunion pour tenir compte de la crise sanitaire, notamment pour permettre de retarder les élections partielles en cas de vacance d’un siège de député ou d’invalidation d’une élection municipale, par exemple. Des mesures d’adaptation sont prévues aussi dans le domaine de la justice.

13h21 : Le vaccin de Pfizer et BioNTech est efficace à 95%, selon des résultats complets de l'essai clinique publiés ce mercredi par les deux laboratoires

C'est mieux que des résultats partiels publiés la semaine dernière et qui montraient "plus de 90%" d'efficacité. Cela signifie que 162 membres du groupe placebo de l'essai ont contracté le Covid-19, contre seulement 8 dans le groupe vacciné. Pfizer demandera une autorisation de commercialisation "d'ici quelques jours" à l'Agence américaine des médicaments.

Notre journaliste Anissa Boumediene était revenue sur les enjeux de l'annonce de la semaine dernière, dans la dernière étape avant une demande d’homologation :

 

13h05 : A Berlin, la police disperse une manifestation d'« anti-masques » au canon à eau

Après leur avoir enjoint sans succès de respecter les consignes sanitaires, la police avait ordonné la dispersion de 5.000 à 10.000 personnes opposées aux mesures restrictives prises pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. Le rassemblement avait lieu près de la porte de Brandebourg, au coeur de la capitale allemande.

 

13h : Au Danemark, la crise des visons pousse le ministre de l’Agriculture à la démission

Critiqué pour sa gestion de la crise engendrée par la découverte d’une mutation du nouveau coronavirus chez les visons, le ministre danois de l’Agriculture a annoncé sa démission ce mercredi.

Mogens Jensen avait notamment dû admettre la semaine dernière que l’ordre du gouvernement d’abattre tous les visons du pays – soit entre 15 et 17 millions de têtes — n’avait pas de base légale. « Il est tout à fait clair que des erreurs ont été commises au sein de mon ministère, et j’en assume la responsabilité », a-t-il ajouté ce mercredi alors qu’est publié un audit sur le déroulement des faits.

La découverte d’une mutation du coronavirus transmissible à l’homme chez les visons pourrait, selon Copenhague, compromettre l’efficacité d’un futur vaccin humain.

12h35 : L’UE s’inquiète de l’impact des mesures de relance dans 4 pays, dont la France

L’Union européenne s’est inquiétée mercredi de l’impact des mesures de relance sur les finances publiques dans quatre pays de la zone euro, visant notamment les hausses de salaires dans les hôpitaux et la baisse des impôts de production en France.

« Certaines mesures présentées dans le projet de budget de la France, de l’Italie, de la Lituanie et de la Slovaquie, semblent ne pas être temporaires ni compensées par d’autres mesures budgétaires », a souligné la Commission dans un rapport, appelant à veiller à la soutenabilité de la dette à moyen terme, malgré la crise sanitaire.

12h21 : Les maires demandent à Castex une « réouverture progressive » des commerces

L’Association des maires de France (AMF) a demandé au Premier ministre « la réouverture progressive » des commerces de proximité, dont la fermeture lors du reconfinement est critiquée par de nombreux élus, dans une lettre rendue publique mercredi.

« Il nous paraît souhaitable d’engager une réouverture progressive des commerces de proximité non alimentaires », a écrit le président de l’AMF François Baroin au chef du gouvernement.

12h10 : Le commissaire à l’Economie appelle les 27 à débloquer le budget européen

Le commissaire à l’Economie, Paolo Gentiloni, a appelé mercredi les 27 pays membres de l’UE à valider le budget et le plan de relance européens bloqués cette semaine par la Hongrie et la Pologne en pleine deuxième vague de la crise sanitaire. « J’appelle les gouvernements de l’UE à faire preuve d’un sens des responsabilités vis-à-vis de leurs propres citoyens et de tous les Européens à un moment crucial. Validons ce plan de relance », a-t-il lancé.

12h00 : Baisse du nombre de cas mais augmentation du nombre de morts en Europe

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en Europe a diminué la semaine dernière pour la première fois en plus de trois mois, mais les décès dans la région ont continué d’augmenter, révèlent des données de l’OMS publiées mercredi.

Au total, près de quatre millions de cas ont été enregistrés dans le monde au cours de la semaine dernière, causant la mort de près de 60.000 personnes, a indiqué l’Organisation mondiale de la Santé. L’Europe, qui a vu mardi son nombre total d’infections passer la barre des 15 millions, reste la région du monde la plus affectée.

11h45 : La Calabre lutte contre le Covid sans capitaine à bord

Cette région pauvre de l’extrême sud de l’Italie, frappée par la seconde vague de Covid, s’est réveillée mercredi sans capitaine à bord, au lendemain de la démission du troisième responsable régional de la santé en 10 jours. A peine nommé par le gouvernement, Eugenio Gaudio, médecin et ancien recteur de la prestigieuse université romaine de La Sapienza, a démissionné mardi en invoquant le fait que sa femme ne voulait pas déménager en Calabre, une des régions italiennes actuellement confinées, qui a jusqu’ici enregistré seulement 187 morts du Covid sur un total national de plus de 46.000.

Ce dernier rebondissement d’un feuilleton qui fait les titres de la presse depuis début novembre a conduit le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, à faire amende honorable : « Je suis désolé pour les Calabrais qui méritent une réponse après des années de mauvaise gestion de la santé », a-t-il reconnu dans un entretien au quotidien La Stampa publié mercredi.

11h09 : La Hongrie étend le confinement partiel jusqu'au 8 février

La Hongrie a étendu jusqu'au 8 février l'état d'urgence, décrété pour lutter contre la seconde vague de la pandémie de Covid-19, selon un décret gouvernemental adopté tard mardi soir. Les restrictions, qui comprennent un couvre-feu entre 20h et 5h l'interdiction des rassemblements et la mise en place de cours en ligne pour les lycées et les universités, devaient initialement prendre fin le 10 décembre. Elles peuvent désormais être prolongées de deux mois supplémentaires.

10h55 : Après la Hongrie et la Pologne, la Slovénie s’oppose aussi au plan de relance européen

Le Premier ministre slovène a apporté son soutien à la Hongrie et à la Pologne dans le bras-de-fer qui les oppose à l’UE, dénonçant à son tour le mécanisme liant le versement des fonds au respect de l’Etat de droit. « Seule une instance judiciaire indépendante peut dire ce qu’est l’Etat de droit, pas une majorité politique », a écrit Janez Jansa dans une lettre adressée le 17 novembre au président du Conseil européen Charles Michel, et consultée mercredi par l’AFP.

10h19 : Les surgelés importés dans le viseur en Chine

La Chine a fait état mercredi de deux employés de la chaîne du froid malades du Covid-19 à Tianjin (nord), dans un contexte de méfiance croissante vis-à-vis des aliments surgelés importés, liés à plusieurs foyers d’infection.

Dans la ville de Wuhan (centre), où le virus avait été repéré pour la première fois fin 2019, les autorités ont déclaré vendredi avoir détecté le SARS-CoV-2 sur du bœuf congelé en provenance du Brésil. Quatre autres municipalités ont fait état la semaine dernière de la présence de coronavirus sur des échantillons d’aliments surgelés venus de l’étranger -- dont du porc argentin et du poisson indien.

On vous dit tout par ici !

10h00 : Jean Castex était auditionné hier par la commission d’enquête de l’Assemblée

Réouverture des commerces, lits de réanimation, déconfinement… Pendant près de trois heures, le Premier ministre a répondu mardi soir aux interrogations des députés sur la gestion de la crise sanitaire. Si vous aviez mieux à faire hier et que vous l’avez loupée, on vous résume l'audition ici.

 

9h50 : 11 candidats vaccins en dernière phase d'essais sur l'homme

Une bonne nouvelle pour aller avec votre café. 48 candidats-vaccins sont actuellement en essais cliniques sur l'homme. Et onze sont entrés dans la phase 3, la dernière avant l'homologation des autorités, selon l'Organisation mondiale de la santé. Le gouvernement français se prépare déjà à mener une campagne de vaccination massive.

 

9h43 : Un Conseil de défense toujours critiqué

Réunie chaque semaine par Emmanuel Macron, cette structure est devenue un angle d’attaque politique de l’opposition. On vous en dit plus ci-dessous:

9h35 : Nouveau Conseil de défense réuni autour d'Emmanuel Macron

Un nouveau Conseil de défense sanitaire se tient ce mercredi matin à l'Elysée pour faire le point de la situation épidémique. Un Conseil des ministres est prévu dans la foulée. Un compte-rendu en sera fait à la mi-journée par la porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.
 

9h31 : 437 morts en 24 heures, stabilisation en réanimation

En 24 heures, 437 nouveaux décès ont été enregistrés à l'hôpital pour un bilan total d'au moins 46.273 morts depuis le début de l'épidémie (en prenant en compte les établissements médico-sociaux, notamment les Ehpad). Par ailleurs, 4.854 patients Covid étaient en réanimation mardi, pour un total de patients en réa, toutes pathologies confondues, supérieur à 8.000 (dont 3.300 patients non-Covid).

9h30 : La France passe la barre des deux millions de cas confirmés

Mardi, le pays a dépassé la barre des deux millions de cas confirmés de Covid-19 depuis le début de l’épidémie, a affirmé Jérôme Salomon. « La deuxième vague est massive, meurtrière (…) nous franchissons ce soir la barre des deux millions de cas de Covid-19 », avec 2.036.755 cas confirmés, a déclaré le directeur général de la Santé. C’est 45.552 cas de plus en 24 heures par rapport aux chiffres donnés lundi par Santé publique France.

Bonjour à tous ! On va suivre ensemble l'essentiel des informations sur l'épidémie de coronavirus.