Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine : Le nombre de personnes hospitalisées « est plus important qu'au mois d’avril », alerte l'ARS

Covid-19 On enregistre 1.329 patients hospitalisés pour Covid-19 dans la région, dont 198 en réanimation

Mickaël Bosredon

— 

Le service réanimation du CHU de Bordeaux, accueille encore début octobre une dizaine de patients atteints d'une forme grave du Covid-19
Le service réanimation du CHU de Bordeaux, accueille encore début octobre une dizaine de patients atteints d'une forme grave du Covid-19 — Mickaël Bosredon/20Minutes
  • Le nombre de cas positifs au Sars-Cov-2 en Nouvelle-Aquitaine est en hausse de 33 % en une semaine.
  • Le taux d’incidence dans la région est désormais de 291,4 pour 100.000.
  • Il varie toutefois de 129 pour 100.000 en Charente-Maritime à 521,7 dans les Pyrénées-Atlantiques.

Tous les indicateurs sont à la hausse. « La circulation du SARS-CoV-2 s’accélère intensément en Nouvelle-Aquitaine, a laerté vendredi Santé Publique de France, avec une hausse importante du taux de positivité et du taux d’incidence. »

Santé Publique de France enregistre ce vendredi 17.481 cas positifs au Sars-Cov-2 en Nouvelle-Aquitaine (données consolidées pour la semaine du 26 octobre au 1er novembre, en hausse de 33 % par rapport à la semaine précédente). Le taux d’incidence dans la région est désormais de 291,4 pour 100.000 contre 219 pour 100.000 au 25 octobre. Le taux de positivité continue de progresser aussi, atteignant 15,4 % contre 13,6 % la semaine précédente.

L’activité des services d’urgence multipliée par deux en deux semaines

Au 4 novembre, on comptabilise par ailleurs 1.329 patients hospitalisés pour Covid-19 dans la région, dont 198 en réanimation. Près de 80 % ont plus de 60 ans et la majorité concerne des établissements de Gironde (24,5 %) et des Pyrénées-Atlantiques (20,6 %). Ces données sont « en forte hausse » avec 785 nouvelles hospitalisations et 110 nouvelles réanimations, contre respectivement 452 et 66 la semaine précédente.

Le nombre de personnes actuellement hospitalisées pour Covid-19 « est plus important que celui observé au mois d’avril, observe l'ARS de Nouvelle-Aquitaine. Par rapport au pic des hospitalisations de la 1ère vague de l’épidémie, il a augmenté de + 54 % (866 au 14 avril). En revanche, le nombre de personnes admises en réanimation reste moins important (198 contre 251 au 14 avril). »

L’activité des services d’urgence pour suspicion de Covid-19 s’intensifie également avec 672 passages, soit 3,3 % de l’activité totale aux urgences. Elle a été multipliée par deux en deux semaines.

Le taux d’incidence en hausse dans tous les départements excepté en Charente-Maritime

La circulation du SARS-CoV-2 est active dans l’ensemble des départements, toutefois elle reste hétérogène : le taux d’incidence varie de 129 pour 100.000 en Charente-Maritime à 521,7 dans les Pyrénées-Atlantiques.

« Ce taux est en hausse dans tous les départements excepté en Charente-Maritime où il reste stable, toutefois ce taux est sous-estimé en raison de données incomplètes transmises par certains laboratoires du département, observe Santé Publique. Les départements des Pyrénées-Atlantiques, de la Creuse et de la Haute-Vienne présentent les taux d’incidence départementaux les plus élevés de la région. » Le taux est de 239,8 en Gironde, en-dessous de la moyenne régionale.