Etats-Unis : Un homme allergique au froid à deux doigts de mourir en sortant de la douche

GLAGLA L’Américain, sujet à une allergie au froid depuis qu’il a quitté la Micronésie pour le Colorado, a développé une réaction anaphylactique dans sa salle de bains

20 Minutes avec agence

— 

L'Américain, qui a découvert souffrir d'une urticaire du froid, s'était senti mal en sortant de la douche. (Illustration)
L'Américain, qui a découvert souffrir d'une urticaire du froid, s'était senti mal en sortant de la douche. (Illustration) — Pixabay

Un habitant du Colorado (Etats-Unis) âgé de 34 ans n’est pas passé loin de mourir littéralement de froid. L’homme s’est écroulé sur le sol de sa salle de bains en sortant de sa douche. Sa famille l’a retrouvé par terre, éprouvant des difficultés à respirer et le corps couvert d’urticaire, raconte Science Alert. L’Américain avait développé une réaction allergique.

L’étude de son cas, publiée le 27 ctobre dans The Journal of Emergency Medicine, explique que le trentenaire a en effet souffert d’anaphylaxie. Il s’agit d’un effet particulièrement puissant des allergies sur l’organisme. Le patient est sujet à ce que ces proches ont décrit aux secouristes comme « une allergie au froid ». Celle-ci aurait commencé à se manifester lorsque le trentenaire a quitté la Micronésie pour s’installer dans le Colorado.

Un glaçon confirme le diagnostic

Les sauveteurs l’ont rapidement mis sous oxygène et lui ont administré de l’épinéphrine avant de le conduire aux urgences. L’Américain transpirait abondamment et l’ensemble de sa peau présentait des rougeurs. Les docteurs ont confirmé que ces symptômes résultaient bien d’une réaction baptisée urticaire du froid en plaçant un glaçon sur sa peau pendant cinq minutes.

Un traitement à base de stéroïdes et d’antihistaminiques lui a permis de se rétablir et de rentrer chez lui, précise Science Alert. Une étude de l’Institut National de la Santé des Etats-Unis estime que 0,05 % de la population d’Europe centrale souffre d’urticaire du froid.

Les malades développent cette réaction lorsqu’ils sont exposés à de l’eau ou de l’air froids ou après avoir consommé une boisson ou des aliments glacés. Les manifestations cutanées sont plus fréquentes que l’anaphylaxie.