Coronavirus : Des malades transférés en avion de Lyon et Saint-Etienne vers les Pays-de-la-Loire

EPIDEMIE L'objectif est de soulager les services de réanimation surchargés à Lyon, Roanne et Saint-Etienne

Frédéric Brenon

— 

Un malade du Covid-19 transféré au CHU d'Angers, le 26 mars 2020.
Un malade du Covid-19 transféré au CHU d'Angers, le 26 mars 2020. — J-F.Monier/AFP

Comme un air de déjà-vu. Huit malades du Covid-19 hospitalisés en région Auvergne-Rhône-Alpes sont actuellement en cours de transfert sanitaire vers les hôpitaux de la région Pays-de-la-Loire, annonce l’agence régionale de santé (ARS) des Pays-de-la-Loire. Un déplacement motivé par la surcharge des services de réanimation actuellement constatée en Auvergne-Rhône-Alpes.

Ces huit malades sont déplacés ce mardi en avion. Ils étaient soignés ces derniers jours à Saint-Etienne, Lyon et Roanne. Ils seront accueillis ces prochaines heures dans les hôpitaux de Nantes, Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), Angers (Maine-et-Loire), Cholet (Maine-et-Loire) et La Roche-sur-Yon (Vendée), où la tension est moindre.

« Un devoir de solidarité légitime »

Quatre patients supplémentaires pourraient être transférés à partir de mercredi. « C’est un devoir de solidarité légitime entre établissements pour soulager des services hospitaliers où la situation est extrêmement tendue », justifie l’ARS.

Le taux d’incidence moyen de la région Pays-de-la-Loire a atteint 250 nouveaux cas pour 100.000 habitants ce mardi. En Auvergne-Rhône-Alpes, ce taux d’incidence s’élevait à 414 cas pour 100.000 habitants en fin de semaine dernière. Les chiffres sont bien supérieurs dans les agglomérations lyonnaises et stéphanoises.