Coronavirus à Lille : Le centre hospitalier recrute en urgence des infirmiers en réanimation

EPIDEMIE Frappé de plein fouet par l’épidémie de Covid-19, l’hôpital lillois a besoin de renforcer ses équipes au plus vite

Mikaël Libert

— 

Le Centre Hospitalier (CHR) de Lille.
Le Centre Hospitalier (CHR) de Lille. — M.Libert/20 Minutes
  • Le centre hospitalier de Lille a lancé une campagne de recrutements sur les réseaux.
  • L’établissement recherche en urgence des infirmier(e) s en réanimation.
  • Il s’agit notamment de répondre à l’augmentation de l’activité liée à la crise sanitaire.

C’est tendu. La Métropole européenne de Lille (MEL) est l’une des plus touchées en France par l’épidémie de coronavirus. D’ailleurs, les hôpitaux du secteur ont tous activé leur plan blanc histoire de dégager de la place à l’afflux attendu de patients Covid. Pour autant, avoir des lits de disponibles, c’est bien, mais sans le personnel nécessaire, ça ne sert à rien. C’est notamment la raison qui a poussé le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Lille à lancer une campagne de recrutement sur les réseaux sociaux.

« Le CHU de Lille recrute des infirmier(e) s avec des compétences en réanimation pour ses services de soins », affiche l’établissement sur Twitter, précisant que les postes étaient à pourvoir immédiatement. Le caractère urgent de la requête est de nouveau souligné sur la page pour postuler par la mention « il est impératif d’être disponible immédiatement ».

Turn-over important et crise sanitaire

« Avec 16.000 professionnels de santé dans nos établissements, il y a un turn-over important et nous recrutons constamment », tient à souligner le CHU. Pour autant, la direction reconnaît le « caractère d’urgence » lié à la crise sanitaire. « Il s’agit de remplacer au plus vite les personnels en arrêt, mais aussi d’adapter notre capacité aux besoins liés à la seconde vague de l’épidémie », poursuit-on au CHU. C’est aussi pour cette raison que seuls les services de réanimation sont concernés par ce recrutement.

Le nombre de postes ouverts en CDD de six mois n’a pas été précisé, de même que la rémunération ce qui fait d’ailleurs bondir les internautes. « La rémunération dans la fonction publique hospitalière est calculée en fonction d’une grille, c’est pour cette raison que le salaire n’est pas précisé dans l’annonce. Ce sera au cas par cas », affirme l’établissement. S’il est aussi mentionné « une perspective d’intégration définitive », ce ne sera toutefois pas pour la totalité des nouveaux embauchés. « Les postes ouverts pour des renforts simples ne seront pas forcément pérennisés », concède le CHU.