Coronavirus dans le Bas-Rhin : Les restaurants ne pourront ouvrir qu’à certains horaires, la préfète durcit le ton

CONSOMMATION Il sera possible de manger entre 11h et 15h puis entre 18h et 20h30. Pas dans d’autres plages horaires

T.G.

— 

Une table du restaurant « Chez Yvonne », à Strasbourg.
Une table du restaurant « Chez Yvonne », à Strasbourg. — N.W./20Minutes

Des terrasses occupées pendant toute la journée et jusqu’au couvre-feu… La préfète du Bas-Rhin n’a pas apprécié quelques scènes vues ce week-end dans le département, en particulier à Strasbourg. Ce lundi, Josiane Chevalier a donc décidé de durcir le ton.

La représentante a défini des mesures plus strictes concernant les restaurants. Désormais, ils ne pourront plus être ouverts qu’entre 11 et 15h, puis entre 18h et 20h30. « Le sens de cette mesure est de diminuer les contacts sociaux », a justifié la préfète qui a aussi redéfini des règles claires concernant les débits de boissons. Les bars doivent bien être totalement fermés. Quant à ceux qui ont des activités annexes, « ils ne peuvent ouvrir que pour ces activités annexes, pas pour servir des boissons », a-t-elle insisté.

Dans le Bas-Rhin, la situation de l’épidémie s’est nettement dégradée. Ce lundi, l’Agence régionale de santé (ARS) du Grand-Est a communiqué le chiffre de 466 cas positifs au covid-19 sur 100.000 habitants dans l’eurométropole de Strasbourg. Dans le département, 164 patients sont actuellement hospitalisés, touchés par le virus.