Le vaccin contre la grippe protège-t-il du Covid-19 ?

VACCINATION Une étude, qui n'a pas encore été validée par la communauté scientifique, évoque des effets protecteurs du vaccin antigrippal contre le Covid-19

A.B.

— 

Les autorités sanitaires appellent en revanche les personnes les plus fragiles à se faire vacciner contre la grippe saisonnière.
Les autorités sanitaires appellent en revanche les personnes les plus fragiles à se faire vacciner contre la grippe saisonnière. — Omer Messinger / Sipa USA / Sipa
  • Une étude, postée sur une plateforme de prépublications consacrée à la recherche médicale, indique que le vaccin contre la grippe saisonnière pourrait avoir des effets protecteurs contre le Covid-19.
  • Les chercheurs ont constaté que les personnels hospitaliers vaccinés l’hiver dernier contre la grippe avaient moins de risques de contracter le coronavirus.
  • Mais leurs travaux n’ont pas encore été validés par la communauté scientifique.

Faute de vaccin disponible contre le Covid-19, les autorités sanitaires encouragent toutes les personnes à risques – personnes âgées ou souffrant de maladies chroniques ou d’obésité – à se faire vacciner contre la grippe saisonnière. L’objectif : limiter au maximum l’épidémie grippale, afin d’éviter que des malades de la grippe ne s’ajoutent à ceux du Covid-19 et n’engorgent encore plus les hôpitaux alors que le coronavirus, dont les symptômes sont similaires, circule activement sur le territoire.

Ce vaccin pourrait aussi avoir une vertu insoupçonnée : il pourrait avoir des effets protecteurs contre le Covid-19, selon les résultats d’une étude néerlandaise parue sur MedRxiv, une plateforme de prépublications consacrée à la recherche médicale. Mais ces travaux sont encore préliminaires et ne signifient pas que le vaccin contre la grippe assure une protection efficace contre le coronavirus.

Une possible amélioration de la réponse immunitaire

Les auteurs de ces travaux ont observé que « les infections au SARS-CoV-2 étaient moins courantes chez le personnel hospitalier vacciné aux Pays-Bas durant l’hiver 2019/2020 contre la grippe saisonnière ». « Plusieurs études épidémiologiques ont également suggéré une protection croisée entre la vaccination contre la grippe et le Covid-19 pendant la pandémie actuelle », avancent les chercheurs à l’appui de leurs conclusions.

En outre, d’après les résultats de tests menés in vitro par ces chercheurs, le vaccin antigrippal induirait une réponse immunitaire contre l’infection à SARS-CoV-2, « y compris une amélioration des réponses des cytokines après stimulation de cellules immunitaires humaines avec le SARS-CoV-2 ». En clair : la réponse immunitaire de l’organisme exposé au Covid-19 – qui lutte en libérant des molécules inflammatoires – serait plus efficace. Or, dans les formes graves de coronavirus, de nombreux patients ont souffert de «  l’orage de cytokine », qui correspond à un emballement du système immunitaire, lequel surréagit à l’infection au Covid-19. « Ces données, associées à de récents rapports indépendants similaires, plaident en faveur d’un effet bénéfique de la vaccination antigrippale contre la grippe et le Covid-19 », assurent les auteurs.

Des conclusions à confirmer

Mais avant de s’emballer et de prêter au vaccin antigrippal des vertus anti-Covid, les auteurs de l’étude le reconnaissent : « le mécanisme derrière un tel effet est inconnu ». Et leurs conclusions doivent encore être validées par la communauté scientifique et confirmées par des travaux de recherche complémentaires. « Dire que l’immunité contre la grippe aurait un effet sur d’autres infections respiratoires n’est qu’une hypothèse qui n’a jamais été prouvée scientifiquement », rappelait début octobre au Monde Matthieu Revest, infectiologue au CHU de Rennes.

Si l’effet anti-Covid du vaccin antigrippal reste donc à prouver, la vaccination contre la grippe est plus recommandée que jamais, notamment par l’Académie de médecine et les sociétés savantes de pédiatrie, qui plaident pour une large vaccination des personnes les plus à risques, y compris les femmes enceintes et les bébés de plus de six mois. Chaque année, la grippe saisonnière entraîne 10.000 à 15.000 décès en France.

De son côté, la recherche sur un vaccin anti-Covid avance. Ce lundi, le laboratoire pharmaceutique britannique AstraZeneca a annoncé que son vaccin entraînait une réponse immunitaire encourageante contre le coronavirus sur les patients testés.