Coronavirus : Comptez-vous (ou non) retrouver votre famille pour les vacances de la Toussaint ?

VOUS TEMOIGNEZ A l’occasion des vacances de la Toussaint, les regroupements familiaux en période d’épidémie pourraient créer un dilemme pour de nombreux Français

Romarik Le Dourneuf
— 
Les visites encadrées dans les Ehpad devraient limiter les possibilités des familles
Les visites encadrées dans les Ehpad devraient limiter les possibilités des familles — Jeff Pachoud

Porter « un masque, même en famille ». Par ces mots prononcés lors de la conférence du jeudi 8 octobre, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé a voulu adresser un message de « responsabilisation » aux Français. A quelques jours des vacances de la Toussaint, et alors que l’épidémie du Covid-19​ connaît un net regain, le mot d’ordre résonne d’autant plus.

Traditionnellement consacrée aux regroupements familiaux, cette période pourrait être celle de tous les risques pour les plus fragiles. Alors que les chiffres des morts et des personnes admises en réanimation continuent d’inquiéter, beaucoup de Français pourraient être tentés d’aller retrouver des parents ou des grands-parents. Certains devraient y renoncer par crainte des contaminations, et d’autres choisiront de prendre le risque sans oublier les gestes barrières et autres précautions.

Vous avez prévu de retrouver votre famille pour les vacances de la Toussaint ? Vous appliquez toutes les mesures sanitaires avec vos proches (tests, gel, masques, distances) ? Vous ne dérogerez pas aux retrouvailles mais vous avez des techniques pour vous protéger (balade en extérieur, restaurant avec plexiglas, etc.) ? Vous voulez les retrouver, en sachant que vous ne pourrez, ou n’arriverez pas à respecter la distance ? Au contraire, vous vous refusez à aller les voir pour ne pas prendre le risque de les ou de vous contaminer ? Racontez-nous comment vous envisager vos vacances de la Toussaint.