Coronavirus dans le Grand-Est : 400.000 tests antigéniques, principalement pour les étudiants

DEPISTAGE Plus de 200.000 étudiants pourront se voir proposer ces tests avant leur départ pour les vacances de Toussaint

20 Minutes avec AFP
— 
Covid-19: 400.000 test antigéniques dans le Grand Est, principalement pour les étudiants (Illustration)
Covid-19: 400.000 test antigéniques dans le Grand Est, principalement pour les étudiants (Illustration) — Jean-Francois Badias/AP/SIPA

Le Grand-Est va mener une campagne de 400.000 tests antigéniques – qui donnent « un résultat rapide en une trentaine de minutes » - visant principalement les étudiants avant leur départ pour les vacances de Toussaint, a annoncé vendredi la préfète de région, Josiane Chevalier.

« Il s’agit d’une expérimentation », a précisé la préfète, alors que la Haute autorité de santé s’est dite vendredi « favorable » à l’utilisation de ces tests, plus rapides que le test de référence RT-PCR, dans le cadre d’opérations de dépistage ciblées.

Dans les universités d’abord

« Notre objectif, c’est de proposer ces tests » aux 210.000 étudiants du Grand-Est « avant leur départ en vacances », a-t-elle insisté. L’objectif premier, « c’est de le proposer dans les universités », a poursuivi Josiane Chevalier, précisant que les délégations départementales de l’Agence régionale de santé du Grand-Est, identifieront « les lieux où ça pourra se dérouler ».

« Notre objectif prioritaire aujourd’hui », c’est, « avant le 24 octobre et le départ des étudiants », de proposer ces tests « à tous les établissements qui le souhaiteraient et qui seront en capacité » de les mener.

Les Ehpad ensuite

« Notre second objectif c’est aussi de les utiliser dans les Ehpad, cette fois à destination des professionnels au retour de congés pour éviter que le virus ne rentre » dans ces établissements, a poursuivi Josiane Chevalier.

La question se pose aussi de les utiliser dans les services d’urgences pour déterminer « les patients Covid et non-Covid », a ajouté la préfète.

Selon l’ARS, 851 nouveaux cas de Covid-19 avaient été identifiés jeudi dans le Grand-Est.