Coronavirus : « Aujourd’hui, le nombre de malades double tous les 15 jours », alerte Olivier Véran

PANDEMIE Revivez en direct le point hebdomadaire sur l'épidémie du ministre de la Santé

L. Br.

— 

Olivier Véran, le 1er octobre 2020 à l'hôpital Bichat à Paris.
Olivier Véran, le 1er octobre 2020 à l'hôpital Bichat à Paris. — Ludovic MARIN / AFP

L'ESSENTIEL

  • Chaque semaine, le ministre de la Santé Olivier Véran, fait le point sur la situation de l'épidémie de coronavirus en France. 
  • La semaine dernière, le ministre avait fait plusieurs annonces, notamment la fermeture des bars et restaurants dès 22h dans certaines villes et la fermeture complète des mêmes établissements à Marseille et Aix-en-Provence. 
  • Selon Jean Castex, ce nouveau point d'étape ne devrait pas donner lieu à de nouvelles annonces de restrictions. 

LA VIDEO

A LIRE AUSSI

 

19h : C’est la fin de cette conférence de presse du ministre de la Santé sur l’état de l’épidémie en France. Merci de l’avoir suivie avec nous !

18h59 : Des chiens « renifleurs de Covid » progressivement déployés en France, déjà présents en Corse et en Ile-de-France, rappelle Olivier Véran

18h44 : Olivier Véran clôt son intervention et annonce le retour de Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, plusieurs fois par semaine

18h40 : Aucun jour de carence pour les personnes qui solliciteront un maintien à domicile sur le site d'Ameli https://declare.ameli.fr/

Le service doit être mis en place d'ici trois jours.

18h35 : « Nous sommes le pays qui teste le plus au monde », affirme Olivier Véran, avec plus d’un million de tests réalisés par semaine

Plus de 60% des tests positifs sont asymptomatiques.

18h34 : Les restaurants pourraient rester ouverts, si des mesures sanitaires renforcées sont prises et validées par le Haut conseil de santé publique

Elles pourront ensuite s’appliquer dans toute la France y compris à Marseille et en Guadeloupe, où ces établissements sont fermés depuis une semaine.

18h31 : Paris et sa petite couronne pourraient basculer lundi
La situation s'est dégradée dans la capitale. Le taux d'incidence a dépassé les 250 cas pour 100.000. Ce franchissement des seuils s'observe depuis quelques heures et reste à confirmer. Si ces chiffres se confirment, la zone sera placée en état d'alerte maximale dès lundi. Cette décision sera prise dimanche. 

18h28 : La situation à Lille, Lyon, Grenoble, Toulouse, Saint-Etienne est inquiétante et se dégrade, prévient Olivier Véran
Les autorités ont indiqués aux maires de ces métropoles qu'il pourraient être placés la semaine prochaine en alerte maximale. Pour l'instant, elles n'ont pas lieu de basculer, explique le ministre.

18h23: Demain, Olivier Véran fera un état des lieux en visioconférence avec les élus de Marseille

18h18 : Le ministre de la Santé a laissé la parole à Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l’institut Pasteur, qui donne des explications sur les modélisations de courbes

18h15 : Début d’embellie sanitaire à Bordeaux, Nice ou Marseille, indique le ministre, même si les niveaux de circulation du virus y restent trop élevés

18h13 : Dans les zones d’alerte maximale, « on a déjà commencé à déprogrammer des soins pour libérer en urgence des lits pour les malades du Covid », annonce Olivier Véran

18h10 : Les territoires où le virus circule peu sont très peu nombreux dans le pays

Dans les autres départements, des mesures d'interdiction ont été prises comme l'interdiction des rassemblements ou la femeture des bars et restaurants. Le détail des mesures dans les zones d'alerte maximale est à retrouver ici !

18h08 : « Aujourd’hui, le nombre de malades double tous les 15 jours », rappelle Olivier Véran

L'état d'un malade s'aggrave entre une et deux semaines après sa contamination.

18h04 : « Le coronavirus est dangereux pour les humains, il a une contagiosité naturelle », rappelle le ministre

« On a vu au printemps dernier qu’il pouvait circuler très vite. Tous les trois jours environ, le nombre de malades du coronavirus doublait. L’épidémie allait très vite en suivant une courbe exponentielle », constate le ministre, qui rappelle l'importance des gestes barrières et toutes les mesures mises en place qui ont réussi à faire baisser la contagiosité du coronavirus.

18h03 : On attend le ministre de la Santé, qui va s'exprimer en direct de l'hôpital Bichat, à Paris

Ambiance faculté dans la salle...

 

17h39 : Petit rappel des chiffres

Santé publique France a annoncé mercredi soir 12.845 nouveaux cas de Covid-19 diagnostiqués en 24 heures. Le taux de positivité des tests atteint 7,6% contre 4% début septembre.

17h27 : Olivier Véran pourrait ne lancer qu’un message d’alerte

Selon plusieurs sources interrogées par l’AFP, aucune nouvelle restriction ne devrait être annoncée ce soir. Les grandes métropoles, dont certaines craignaient de rejoindre Marseille en zone d’alerte maximale, synonyme de fermeture totale des bars et restaurants, s’acheminent plutôt ce jeudi vers un statu quo. « Ce soir est encore un peu tôt pour annoncer des modifications de classement des métropoles », a indiqué l’entourage de Jean Castex.

« Sauf dégradation très abrupte des indicateurs, on doit laisser un peu de temps entre les premières mesures prises la semaine dernière », comme la fermeture des bars à 22 h 00 et des salles de sport, « entrées en vigueur il y a 4-5 jours, et l’observation des effets », a-t-on ajouté.

Bonjour et bienvenue dans ce live consacré à la conférence de presse sur l'épidémie de coronavirus du ministre de la Santé, Olivier Véran.