Coronavirus: La Belgique franchit le cap des 100.000 cas

EPIDEMIE Alors que la courbe des contaminations avait été aplatie en juin, il y a eu au cours des trois mois d'été environ 40.000 nouveaux cas en Belgique, un rebond commençant à s'opérer à partir de fin juillet. Et qui s’est accéléré nettement ces quinze derniers jours

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'un centre de dépistage du coronavirus à Deurne, en Belgique, le  24 juillet 2020.
Illustration d'un centre de dépistage du coronavirus à Deurne, en Belgique, le 24 juillet 2020. — Shutterstock/SIPA

La Belgique a franchi dimanche le cap des 100.000 infections au nouveau coronavirus, après une nette accélération des tests positifs ces dernières semaines, comme dans de nombreux pays européens, révèlent les chiffres de l'institut de santé publique Sciensano.

Ce pays de 11,5 millions d'habitants recensait dimanche 100.748 cas de Covid-19 et 9.944 décès, sur fond de multiplication des tests.

Dans le peloton de tête des Etats européens 

La Belgique est, avec l'Espagne et la Suède notamment, dans le peloton de tête des Etats européens comptant le plus de contaminations. Elle affichait ce week-end environ 8.600 cas pour un million d'habitants contre 6.800 en France, selon des chiffres compilés par l'AFP.

Alors que la courbe des contaminations avait été aplatie en juin, il y a eu au cours des trois mois d'été environ 40.000 nouveaux cas en Belgique, un rebond commençant à s'opérer à partir de fin juillet.

Une nette accélération ces 15 derniers jours

Selon les données de Sciensano, la tendance s'est nettement accélérée la première quinzaine de septembre, jusqu'à repasser le cap du millier de nouvelles infections chaque jour en moyenne, au cours de la semaine du 9 au 15 septembre (pour 32.255 tests effectués en moyenne journalière soit un taux de positivité de 3,4%).

Ce nombre d'infections représente un bond de 77% par rapport à la semaine précédente (environ 600 cas par jour), toujours d'après Sciensano.

Sur la seule journée du 14 septembre, 1.717 cas ont été diagnostiqués. Il faut remonter à la mi-avril pour retrouver de tels chiffres. Un nombre record de 2.336 nouveaux cas avait été comptabilisé le 10 avril, à une époque où la mortalité atteignait aussi des sommets.

En revanche, pas de rebond de la mortalité

Cette recrudescence d'infections en septembre ne s'accompagne pas d'un rebond de la mortalité car la grande majorité des testés positifs sont âgés de moins de 60 ans, expliquent les experts. La courbe des hospitalisations se redresse moins vite et celle des décès reste relativement plate. Il y a eu entre deux et cinq décès par jour depuis un mois.

Toutefois avec près de 10.000 morts la Belgique est un des pays européens les plus endeuillés par la pandémie. Dès le début, les autorités ont fait le choix d'un recensement large, intégrant aussi les décès potentiellement dus au virus sans qu'un test ait pu nécessairement le confirmer.