Coronavirus : Près d’un sondé sur deux estime que le gouvernement n’en fait pas assez contre la pandémie

EPIDEMIE 62 % des Français et des Françaises sondées ne font pas confiance au gouvernement pour gérer la crise sanitaire

20 Minutes avec AFP

— 

Jean Castex, le premier ministre, à l'Assemblée nationale.
Jean Castex, le premier ministre, à l'Assemblée nationale. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Près d’un Français sur deux (47%) pense que le gouvernement ne prend « pas assez de précautions » pour limiter la propagation du coronavirus au vu des mesures prises, indique un sondage Elabe pour BFMTV publié mercredi. Ils sont à l’inverse 20 % à juger que le gouvernement prend « trop de précautions », et 33 % à considérer qu’il fait « juste ce qu’il faut ».

En outre, 62 % ne font « pas confiance » à l’exécutif pour lutter contre l’épidémie de coronavirus (+6 points en comparaison du précédent sondage réalisé les 25 et 26 août), tandis que 38 % lui font « confiance » (-5 points). Parmi les concessions que les Français sont prêts à faire pour freiner la propagation du virus, l’obligation de faire du télétravail arrive en tête avec 84 % de personnes « favorables » à cette mesure.

En revanche, un reconfinement national est rejeté par 76 % des sondés, mais 68 % sont favorables à des mesures de « confinement local dans les agglomérations les plus touchées par le virus ». Par ailleurs, 68 % des personnes interrogées se disent « inquiètes » de la propagation du virus, contre 74 % dans le précédent sondage réalisé, soit une baisse de 6 points, et 31 % « pas inquiètes » (+5 points).

Sondage réalisé par Internet le 15 septembre auprès d’un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population âgée d’au moins 18 ans, selon la méthode des quotas.