Coronavirus à Rennes : La propagation continue de s’accélérer notamment chez les jeunes

ÉPIDÉMIE Le taux de positivité a dépassé les 7 % dans la métropole

Jérôme Gicquel

— 

Face à la progression du coronavirus, le port du masque est désormais obligatoire à Rennes.
Face à la progression du coronavirus, le port du masque est désormais obligatoire à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

De l’aveu même de la maire, la situation sanitaire devient « préoccupante » à Rennes​. Depuis la rentrée, l’épidémie de coronavirus s’emballe dans la capitale bretonne avec des compteurs qui s’affolent jour après jour. Conséquence de cette flambée, les autorités ont activé mercredi le niveau 2 du plan métropolitain de prévention, qui rend notamment obligatoire le port du masque dans toute la ville jusqu’au 30 septembre.

Ce jour-là, le taux d’incidence s’élevait à 93 cas pour 100.000 habitants dans la métropole avec un taux de positivité proche des 6 %. Mais la situation s’est encore dégradée ces dernières heures. Selon les dernières données de Santé Publique France, le taux d’incidence atteint désormais les 117 cas pour 100.000 habitants et le taux de positivité a dépassé les 7 %.

Un taux de positivité de plus de 11 % chez les jeunes

« Cette accélération est très sensible sur la tranche d’âge des 16-25 ans », a indiqué Nathalie Appéré​ ce vendredi midi sur le plateau de TV Rennes. Sur cette tranche d’âge, le taux d’incidence s’élève ainsi à 235 cas pour 100.000 habitants dans le département avec un taux de positivité dépassant les 11 %, un chiffre désormais au-dessus du seuil d’alerte fixé à 10 %.

Avec ces mauvais chiffres, l’Ille-et-Vilaine​ devrait basculer dans les prochaines heures en zone rouge, rejoignant ainsi la trentaine de départements déjà classés.