« Ségur de la santé » : La première hausse de salaire avancée de plusieurs mois

SOIGNANTS Négociée au printemps, cette hausse de salaire pour tous les personnels des hôpitaux devait s’appliquer à partir de janvier, avec effet rétroactif au 1er septembre

20 Minutes avec AFP

— 

Un infirmier s'est suicidé à l'hôpital Georges Pompidou (Illustration).
Un infirmier s'est suicidé à l'hôpital Georges Pompidou (Illustration). — Frederic Scheiber/20 Minutes

Elle devait s’appliquer à partir de janvier 2021, avec effet rétroactif au 1er septembre. Finalement, l’augmentation générale de 90 € net pour tous les personnels des hôpitaux publics (hors médecins) sera finalement versée « au plus tard » en octobre, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Le ministère et les syndicats signataires du «Ségur de la santé » (FO, CFDT, Unsa) ont finalement décidé d’en avancer le versement à « septembre dans la mesure du possible et octobre au plus tard », selon un accord signé mardi et publié par FO-Santé sur son site Internet.

Une deuxième augmentation générale de 93 € net reste programmée au 1er mars 2021.

Un million de professionnels concerné

Cette « revalorisation anticipée », qui concerne « près d’un million de professionnels des établissements de santé et des Ehpad », sera concrétisée par un décret qui « sera publié dans les prochains jours », a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué.

« On se félicite que les 90 € soient avancés à septembre mais aussi pour les retraites », a déclaré Françoise Kalb, secrétaire nationale de l’Unsa-Santé. En effet, l’accord prévoit également que ces revalorisations soient prises en compte dès septembre pour le calcul des pensions des futurs retraités de la fonction publique hospitalière.