Coronavirus dans les Alpes-Maritimes : L'Ehpad de Mougins reconfiné après un cas positif au Covid-19

EPIDEMIE Le groupe a également effectué un ensemble de tests sur les personnes âgées et le personnel

Laure Gamaury
— 
Dans les couloirs de l'Ehpad Parc de Mougins, du groupe Korian, le mercredi 17 juin 2020
Dans les couloirs de l'Ehpad Parc de Mougins, du groupe Korian, le mercredi 17 juin 2020 — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Au plus fort de l’épidémie en France, l’établissement du groupe Korian a fait les gros titres avec 40 résidents sur 109, décédés du Covid-19 depuis le début de l’épidémie. L’Ehpad La Riviera de Mougins (Alpes-Maritimes) a été reconfiné à la suite d’un cas positif chez une résidente, a-t-on appris ce mardi.

Par précaution, Korian a reconfiné depuis samedi ses résidents et interdit les repas pris en commun et la visite de proches. Le groupe a également effectué un ensemble de tests sur les personnes âgées et le personnel.

Au coeur de la tempête en avril

Ce cas positif concerne une résidente hospitalisée pour d’autres raisons de santé au centre hospitalier de Cannes, précise Antoine Ruplinger, directeur régional de Korian, groupe qui gère cet établissement hébergeant des personnes âgées dépendantes, confirmant une information de Nice-Matin. « Cette résidente, qui avait été malade du Covid en mars dernier et en était guérie, avec plusieurs tests négatifs, a subi un test positif lors de son admission au centre hospitalier, laissant supposer soit à des traces de son ancienne infection, soit à une nouvelle infection », précise Antoine Ruplinger, ajoutant que « l’hôpital a indiqué qu’elle ne présentait aucun symptôme du Covid ».

« Tous les tests effectués sur la soixantaine de résidents sont négatifs, de même que ceux effectués sur la plupart de nos soixante collaborateurs », note-t-on chez Korian. En fonction des derniers résultats attendus mercredi sur le reste du personnel, les mesures de confinement et de restriction de visites pourraient être levées dans la foulée.

En avril, à la suite des nombreux décès dans l’établissement, des proches de résidents ont déposé plainte contre X pour homicide volontaire, non-assistance à personne en danger et mise en danger d’autrui.