Coronavirus : L’Etat va relancer la distribution de masques gratuits pour les plus précaires, annonce Olivier Véran

EPIDEMIE L’Etat avait déjà distribué environ 5 millions de masques après le déconfinement

H.S. avec AFP

— 

L'Etat va distribuer des masques gratuitement pour les plus précaires.
L'Etat va distribuer des masques gratuitement pour les plus précaires. — ALLILI MOURAD/SIPA

Devenu obligatoire dans de très nombreux lieux, le masque chirurgical a un coût non négligeable pour nombre de familles. Un coût que l’Etat est prêt à assumer pour les plus précaires a déclaré le ministre de la Santé ce mardi 21 juillet à l’Assemblée nationale.

Interrogé à ce sujet lors de la séance de questions au gouvernement, Olivier Véran a annoncé : « L’Etat a tôt distribué 5 millions de masques gratuits (…) et nous allons réenclencher cette distribution de masques gratuits à destination de publics précaires notamment à ceux qui bénéficient de la complémentaire santé solidaire ».

Un prix plafonné par le gouvernement

Une annonce effleurée quelques heures plus tôt par le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire. Invité de Franceinfo, il avait précisé : « Est-ce qu’il faut une prise en charge complémentaire ? Je trouve que c’est un bon débat, je n’ai pas la réponse ce matin, mais je trouve que c’est une question qui se regarde attentivement ».

Depuis lundi, le port du masque est devenu obligatoire dans les lieux publics clos pour enrayer une reprise de l’épidémie de coronavirus, et pourra même valoir une amende de 135 euros en cas d’infraction. Si le gouvernement a plafonné le prix du masque chirurgical à 95 centimes d’euros, « cela peut représenter effectivement pour des familles un coût important », a convenu M. Le Maire, soulignant que les entreprises et les administrations équipaient déjà leurs salariés.

Pointant ce problème de « surcoût pour les populations précaires », l’association de consommateurs CLCV a demandé lundi dans un communiqué « une aide financière mensuelle de 50 euros par personne composant la famille ».