« Ségur de la santé » : Des syndicats hospitaliers appellent à manifester le 14 juillet

MOBILISATION Six organisations, dont la CGT-Santé, ont appelé ce vendredi à « une journée d’action nationale » le 14 juillet

20 Minutes avec AFP

— 

Un rassemblement de soignants devant l'hôpital Robert-Debré à Paris, le 28 mai 2020.
Un rassemblement de soignants devant l'hôpital Robert-Debré à Paris, le 28 mai 2020. — Isa Harsin / Sipa

Il y aura bien un défilé dans la capitale le 14 juillet, mais pas sur les Champs-Elysées. En raison de l'épidémie de coronavirus, la traditionnelle parade militaire a en effet été remplacée par une cérémonie place de la Concorde, censée faire la part belle aux blouses blanches, en première ligne durant l’épidémie.

Mais certains en attendent plus et veulent le faire savoir : « rassemblement prévu place de la République pour un départ vers 14 h en manifestation vers la Bastille », annoncent dans un communiqué six organisations, dont les syndicats CGT, SUD Santé, Amuf (urgentistes) et SNPI (infirmiers). Dans le reste du pays, elles invitent « les personnels et les usagers » à « se mobiliser avec des initiatives dans les hôpitaux » et « dans les territoires ».

Le « Ségur de la santé » qualifié « d’imposture »

Estimant que le gouvernement « méprise leurs demandes et leurs revendications », elles considèrent que le « Ségur de la santé » est « une imposture ».

Cette vaste concertation lancée fin mai vient d’aboutir à un projet d’accord sur la revalorisation des personnels non médicaux, incluant une augmentation générale de 183 euros net par mois et la révision de certaines grilles de salaires. Les syndicats ont jusqu’à lundi pour se prononcer sur ce texte, la CFDT ayant déjà décidé de le signer, tandis que Force ouvrière devait en délibérer vendredi « dans la journée ».