Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine : Un cluster détecté à Bordeaux, deux autres en gestion dans la région

Covid-19 Deux cas positifs ont été détectés après le signalement d'un premier cas contact à Bordeaux le 29 juin, d'autres prélèvements doivent avoir lieu lundi

Mickaël Bosredon

— 

Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Pellegrin à Bordeaux
Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Pellegrin à Bordeaux — Mickaël Bosredon/20 Minutes
  • Outre le cluster identifié à Bordeaux, l'ARS gère un cluster de plus grande importance dans les Landes et un autre en Corrèze.
  • Pour rappel, un cluster est identifié lorsqu'au moins trois cas se révèlent dans un espace groupé sur une période de sept jours.
  • Malgré cette situation, l'ARS ne rapporte qu'une moyenne de 50 nouveaux cas de Covid-19 par semaine dans la région.

Un nouveau cluster (ou cas groupés) a été identifié à Bordeaux. L'Agence Régionale de la Santé de Nouvelle-Aquitaine, a confirmé ce dimanche à 20 Minutes qu’après la découverte d’un cas positif le 29 juin dernier, « le dispositif de contact tracing qui a suivi a identifié 23 personnes contacts ; au 5 juillet, 19 de ces personnes ont été prélevées, deux sont revenues positives. » Les quatre derniers « contacts » doivent se faire prélever ce lundi 6 juillet. « Pour le moment nous avons donc trois cas positifs autour de cette situation. »

Pour rappel, un cluster est un regroupement spatio-temporel d’au moins trois cas positifs sur une période de sept jours.

17 cas positifs dans les Landes

L’ARS gère par ailleurs deux autres clusters en cours dans la région, dans les Landes et en Corrèze. Dans les Landes, un premier cas de Covid-19 a été détecté le lundi 29 juin également, dans le cadre d’une hospitalisation au centre hospitalier de Mont-de-Marsan, indique la préfecture. Il s’agissait d’un homme de 56 ans d’origine polonaise, et travaillant dans une exploitation agricole saisonnière.

L’ARS indique ce dimanche à 20 Minutes que « le même jour les investigations épidémiologiques et de contact tracing ont débuté. » Deux vagues de dépistages ont alors eu lieu : une première avec 58 personnes prélevées et 13 résultats positifs, une deuxième avec 122 personnes prélevées et 3 résultats positifs. « Au 5 juillet aucun nouveau cas n’a été signalé, nous sommes donc à 17 cas positifs pour ce cluster. » Les cas positifs sont isolés dans un centre de vacances et les cas négatifs contacts à risque, sont isolés dans un hôtel. D’autres investigations devraient se poursuivre en début de semaine.

Une circulation à « bas bruit « du SARS-CoV 2

En Corrèze, le premier cas positif au Covid-19 avait été révélé le 2 juillet. S’en est suivi le lancement des investigations épidémiologiques et du contact tracing dans le milieu professionnel de cette personne, ce qui a permis d’identifier 13 personnes comme contacts. Les 12 prélevées ont toutes été négatives. En revanche, dans son milieu personnel, 27 personnes ont été identifiées comme contacts dont 4 se sont révélées positives à ce stade. « Les investigations se poursuivent autour des cas positifs détectés. Nous sommes donc à 5 cas positifs pour le moment. » Tous avaient participé à une fête, réunissant une vingtaine de personnes, rapporte France Bleu.

L’ARS ajoute toutefois que « nous avons actuellement dans la région une circulation à "bas bruit" du SARS-CoV 2, avec une moyenne de 50 nouveaux cas confirmés de Covid-19 par semaine. » L’agence appelle toutefois à la vigilance « avec l’arrivée de la période estivale et la vie qui reprend progressivement. »

« Les mesures barrières et la distanciation sociale restent d’actualité, tout comme le port du masque. La menace des clusters demeure sur l’ensemble du territoire. »