Déconfinement : Vous avez des problèmes de sommeil ? Racontez-nous

VOUS TEMOIGNEZ Les ventes de somnifères ont augmenté dans la première semaine après le déconfinement par rapport à 2019, signe que les Français n’ont pas fini de souffrir d’insomnies

Oihana Gabriel

— 

Illustration d'un réveil.
Illustration d'un réveil. — Pixabay

Réveils nocturnes, cauchemars angoissants, hypersomnie, nuits trop courtes… Pour certains, la fin du confinement n’a pas sonné la fin de leurs difficultés pour avoir une bonne nuit de sommeil réparateur. La preuve : selon un rapport officiel publié le 12 juin, la vente de somnifères a augmenté depuis la fin du confinement. Elle se situait, lors de la première semaine après la levée du confinement le 11 mai, à + 6,9 % par rapport au niveau attendu, estimé sur la base de la même période en 2018 et 2019.

Anxiété liée à l’épidémie ou au déconfinement, horaires de travail décalés pour s’occuper des enfants la journée, télétravail qui rend la frontière en vie professionnelle et personnelle plus floue, consommation d’alcool, manque d’activités physiques… Les raisons peuvent en être multiples. Les solutions également…

Vous avez des difficultés de sommeil, même après le déconfinement ? Comment l’expliquez-vous ? Vous avez consulté, pris des somnifères, vu un thérapeute ? Racontez-nous.