Déconfinement : « Inquiet », l’EFS lance un « appel urgent » aux donneurs de sang

DON DU SANG Les réserves de sang sont désormais en dessous du seuil d’alerte, s'inquiète l'établissement français du sang

Julie Urbach

— 

Une opération de don du Sang à la Mairie de Toulouse en 2011.
Une opération de don du Sang à la Mairie de Toulouse en 2011. — Frédéric Scheiber/20MINUTES
  • Depuis le 11 mai, les donneurs sont de moins en moins nombreux à se présenter aux collectes.
  • Avec la reprise de l'activité hospitalière, l'EFS se mobilise pour que le stock remonte avant l'été.

« C’est une situation relativement inédite et qui nous inquiète ». Alors que la vie reprend son cours en France avec la levée progressive du confinement, la situation est beaucoup moins rose pour l’établissement français du sang (EFS). Ce mercredi, un « appel urgent à la mobilisation » a été lancé aux donneurs, dans la région des Pays-de-la-Loire et sur l’ensemble du territoire français.

« Habituellement, nous avons un stock de confort de 100.000 poches pour répondre à toutes les situations, indique Christelle Guiral, de l’EFS de Nantes. Les réserves de sang sont désormais en dessous du seuil d’alerte, avec 85.000 poches. En soi ce n’est pas encore si faible mais la fréquentation, en chute depuis le 11 mai, baisse de jour en jour. » Contrairement aux premières inquiétudes, la mobilisation a été bonne pendant le confinement. « Cela permettait de s’autoriser une petite sortie, car il s’agissait d’un motif autorisé, tout en étant solidaire », explique Christelle Guiral.

Remonter le stock avant l’été

Sauf qu’en attendant, les besoins augmentent avec la reprise de l'activité hospitalière. Et l’EFS doit composer avec deux autres problématiques, liées à la crise sanitaire : plusieurs collectes mobiles ont été annulées, et lorsqu’elles ont lieu, les prélèvements se font au ralenti en raison des mesures d’hygiène mises en place. « Il est désormais essentiel que les donneurs prennent le relais de toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés durant ces deux derniers mois pour passer le cap du confinement, et permettre de faire remonter le niveau de réserve avant l’été et de le maintenir jusqu’au mois de septembre. »

A l’approche d’une période estivale généralement compliquée pour l’EFS, un système de rendez-vous a été mis en place pour faciliter l’accueil des donneurs. A l’occasion de la Journée mondiale des donneurs de sang, célébrée le 14 juin, des collectes événementielles seront organisées partout en France, la semaine prochaine.