Xavier Bertrand estime que les Hauts-de-France ont tout pour passer au vert

DECONFINEMENT Les cinq départements de la région sont toujours en zone rouge depuis le jour du déconfinement

Mikaël Libert

— 

Carte synthèse pour le déconfinement.
Carte synthèse pour le déconfinement. — Ministère de la Santé

Xavier Bertrand veut se mettre au vert. Dans un courrier envoyé ce mardi au premier ministre, Édouard Philippe, le président des Hauts-de-France insiste pour que sa région soit désormais classée en vert sur la carte du déconfinement. Dans sa démarche d’indignation, il est accompagné par son homologue du Grand-Est, Jean Rottner.

Depuis le jour du déconfinement, le 11 mai dernier, Hauts-de-France et Grand-Est sont désespérément habillées de rouge. Pour la région de Xavier Bertrand, cela s’est joué a seulement quelques places en réanimation. Dans leur courrier, les deux présidents « déplorent que les Régions soient stigmatisées par cette couleur nuisant à l’attractivité des territoires. » Ils estiment même subir une « double peine », après les1.679 morts dans les Hauts-de-France et les 5.127 morts dans le Grand Est.

« Les trois conditions pour quitter la ''zone rouge'' sont remplies »

D’autant que, selon Xavier Bertrand et Jean Rottner, il n’y a plus aucune raison pour que leurs régions ne passent pas au vert. « Les données publiées par Santé Publique France indiquent que les trois conditions pour quitter la ''zone rouge'' sont remplies par les deux Régions », est-il écrit. Tests virologiques disponibles, taux d’occupation des lits de réanimation (moins de 60 %) et pourcentage de passages aux urgences liés au Covid-19 (moins de 6 %).

Dans un premier temps, il avait été envisagé une mise à jour régulière de la carte mais la donne a changé depuis le 11 mai. Désormais, les autorités attendent le prochain point d’étape sur le déconfinement, prévu le 2 juin. La couleur des deux régions ne devrait donc pas bouger d’ici-là.