Coronavirus: Plus de 1.200 morts en 24h aux Etats-Unis

LIVE Revivez avec nous les dernières informations liées à l’épidémie du nouveau coronavirus, alors que la France est déconfinée depuis 12 jours

Rachel Garrat-Valcarcel, Marie de Fournas et Lucie Bras

— 

Désinfection d'un wagon au Brésil, le 26 mars 2020.
Désinfection d'un wagon au Brésil, le 26 mars 2020. — CARL DE SOUZA / AFP

L’ESSENTIEL

  • Selon le dernier bilan communiqué, vendredi soir, par la Direction générale de la Santé, 17.383 personnes sont hospitalisées pour une infection Covid-19 (contre 19.861 il y a une semaine). La DGS ne mettra pas à jour le nombre total de décès avant lundi. Jeudi, il était de 28.215 morts en France.
  • Un nouveau motif s’est ajouté aux sept dérogations pour dépasser la limite des 100 km autour de chez soi : l’achat ou la location d’un bien immobilier ainsi qu’un déménagement.
  • Le Brésil a dépassé jeudi le seuil des 20.000 morts du nouveau coronavirus, après une hausse record de 1.188 décès au cours des dernières 24 heures.

A LIRE AUSSI

A VOIR

 

Ce Live est maintenant terminé. Merci d’avoir suivi avec nous les dernières informations sur la crise sanitaire internationale. Bon week-end

07h32: Donald Trump demande la réouverture des lieux de culte

Malgré les chiffres élevés des décès, le président Donald Trump a décidé de continuer d’avancer dans le sens du déconfinement. Vendredi, il a appelé à la réouverture des lieux de culte aux Etats-Unis.

Les églises, synagogues et mosquées sont « des lieux essentiels qui prodiguent des services indispensables », a affirmé le président américain, très populaire parmi les chrétiens évangéliques. Il a exhorté les gouverneurs, qui ont autorité sur la reprise des activités, à les « rouvrir immédiatement ».

07h25: Plus de 1.200 morts aux Etats-Unis en 24 heures

Le bilan est toujours terrible aux Etats-Unis. Le pays a enregistré 1.260 décès supplémentaires liés au coronavirus au cours des dernières 24 heures. C’est toutefois un bilan journalier stable par rapport à la veille, selon le comptage vendredi soir de l’université Johns Hopkins. Cela porte à plus de 95.921 le nombre total de morts déplorés dans le pays.

07h15: Patrick Ewing, ancienne star du basket, testé positif

L’ancienne gloire des New York Knicks Patrick Ewing, 57 ans, a annoncé vendredi avoir été testé positif au Covid-19, et a été hospitalisée.

« Ce virus est grave et ne doit pas être pris à la légère », a déclaré Ewing, actuel entraîneur de l’équipe universitaire de Georgetown. « Je veux encourager tout le monde à être prudent ». Le département des sports de l’université de Georgetown a précisé que Patrick Ewing était « pris en charge et placé à l’isolement dans un hôpital » local. Par ailleurs, « il est le seul membre du programme masculin de basket-ball à avoir été testé positif ».

07h04: Hertz se déclare en faillite aux Etats-Unis et au Canada

Le loueur de voitures Hertz a annoncé vendredi soir s’être placé sous le régime américain des faillites. La procédure concerne ses opérations aux Etats-Unis et au Canada. Selon l’entreprise, cette décision découle du fait que « l’incertitude demeure quant au retour des revenus et à la réouverture complète du marché ».

Les principales régions opérationnelles internationales de Hertz, notamment l’Europe, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, ne sont pas incluses dans cette procédure dite du chapitre 11 américain.

04h41: Fin de la quatorzaine entre la Guadeloupe et la Martinique

La quatorzaine imposée aux voyageurs entre la Guadeloupe et la Martinique « sera levée » à partir de lundi, a annoncé vendredi la préfecture de la Guadeloupe. Cette décision s’appliquera aussi à Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Air Antilles reprendra « progressivement » ses vols le même jour, a par ailleurs fait savoir la compagnie.

Le nombre de cas de coronavirus et de prises en charge dans les services de réanimation n’a cessé de décroître dans les îles concernées. Le dernier bulletin de Santé Publique France publié le 15 mai soulignait « la faible circulation du Covid-19, observée depuis plusieurs semaines dans nos territoires ». En sept jours, un seul cas supplémentaire a été recensé en Guadeloupe ainsi qu’à Saint-Martin, cinq en Martinique et aucun à Saint-Barthélemy.

La fin de la quatorzaine ne concerne pas les passagers provenant de la Guyane qui devront la respecter à leur arrivée dans l’une des deux îles. Concernant les vols entre la Guyane et la Guadeloupe, qui font escale en Martinique, « les passagers pourront uniquement débarquer de l’aéronef » et « aucun embarquement en Martinique ne sera autorisé ».

04h19: La Chine ne rapporte aucun nouveau cas de contamination

L’optimisme est de mise en Chine. Le pays n’a recensé samedi aucun nouveau cas de contamination au coronavirus, pour la première fois depuis qu’il a commencé à publier des données sur l’épidémie en janvier.

« Nous avons obtenu une réussite stratégique majeure dans notre réponse au Covid-19 », a clamé vendredi le Premier ministre chinois Li Keqiang à l’ouverture de la session plénière de l’Assemblée nationale populaire (ANP). Devant 3.000 députés au visage masqué, il a toutefois souligné « la tâche immense » qui restait à accomplir.

03h04: Le confinement prolongé jusqu’au 30 juin au Pérou

Le Pérou va prolonger le confinement obligatoire dans tout le pays jusqu’au 30 juin, a annoncé vendredi le président Martin Vizcarra. La mesure est en place depuis le 16 mars. En outre, le gouvernement va réduire le couvre-feu d’une heure à Lima et dans les régions du centre et du sud du pays, où il sera en vigueur de 21H00 à 4H00 du matin, et de deux heures dans d’autres régions.

Le pays de 32 millions d’habitants a enregistré plus de 110.000 contaminations de Covid-19 et plus de 3.100 décès depuis l’apparition de l’épidémie le 6 mars. Le Pérou est désormais le deuxième pays d’Amérique latine le plus touché après le Brésil (210 millions d’habitants) et le troisième en termes de décès après le Brésil et le Mexique (130 millions d’habitants).

02h42: Plus de 3.000 morts en Equateur

L’Equateur a franchi vendredi le seuil des 3.000 morts, a annoncé le ministre de la Santé, Juan Carlos Zevallos. « Nous avons malheureusement 3.056 personnes décédées » en raison du coronavirus, et le pays compte un total de 35.828 cas confirmés, a précisé le ministre.

Surtout, en plus des décès officiellement provoqués par le Covid-19, le gouvernement fait état de 1.892 personnes dont la mort est probablement due à la maladie.

23h02 : L’Argentine en défaut de paiement

« Nous ne payons pas (les intérêts), mais les négociations continuent », a déclaré une source au sein du gouvernement. L’Argentine est entrée à nouveau en défaut de paiement ce vendredi, en n’honorant pas une échéance de 500 millions de dollars, mais la négociation pour la restructuration de 66 milliards de dollars de sa dette se poursuit.

Il s’agit du neuvième défaut de paiement de l’histoire du pays. Près de vingt ans après sa pire crise historique, le pays se trouve à nouveau en mauvaise posture : l’économie est en récession depuis deux ans, l’inflation a atteint des sommets (+53 % en 2019) et la pauvreté n’a cessé de grimper. La pandémie du nouveau coronavirus a aussi fortement ralenti l’activité économique et forcé le gouvernement à débloquer des fonds pour atténuer ses effets sur les habitants et les entreprises les plus vulnérables.

22h36 : Les héros de Miraculous expliquent les gestes barrières

Quand le personnage de Maître Fu convoque Ladybug et Chat Noir, les deux super-héros de la série, pour les prévenir de l'arrivée d'un « nouveau super-vilain » : « un virus invisible et impitoyable »…

 

21h58 : Les syndicats de Conforama guère rassurés après avoir rencontré le gouvernement

Les quatre syndicats représentatifs de Conforama, qui a sollicité un prêt garanti par l’Etat (PGE), ont participé ce soir à une réunion par visioconférence avec la cellule du ministère de l’Economie qui accompagne les entreprises touchées par la crise sanitaire.

« On ne connaît pas le timing » dans lequel le prêt pourrait être accordé, ou pas, a indiqué à la sortie le délégué syndical central de la CGT Conforama (1er syndicat), qui a exprimé sa « totale déception » à l’issue de la réunion avec le Ciri. Selon FO Conforama, « l’Etat a proposé de monter son taux de garantie » d’un éventuel prêt à hauteur de « 90 % ». « Pourquoi les banques renâclent ? », s’est interrogé Jacques Mossé-Biaggini, délégué syndical central. Les syndicalistes évoquent également une possible reprise par l’enseigne But, qui serait intéressée. Mais « quelle que soit la solution pour Conforama, il y aura de la casse sociale », redoute la CGT.

21h43 : Des élus ardennais veulent rouvrir la frontière franco-belge

Ils pointent les « difficultés économiques » d’un territoire en partie « enclavé ». Plusieurs députés, sénateurs, élus locaux des Ardennes et le président de la région Grand Est réclament vendredi au gouvernement « la réouverture en urgence" de la frontière franco-belge.

Le nord du département et surtout « la pointe des Ardennes totalement enclavée en Belgique », déjà en difficulté avant l’épidémie de Covid-19, sont particulièrement fragilisés par cette crise et la fermeture de la frontière, alerte le député Les Républicains Pierre Cordier, dans un courrier co-signé avec quatre parlementaires, les présidents de région et de département, et plusieurs élus locaux.

« Les pertes de recettes enregistrées dans les magasins alimentaires sont considérables, et de nombreux emplois sont menacés (…) car près de 70 % des clients sont belges dans les commerces frontaliers », déplorent les élus dans ce texte.

21h24 : On revient sur la décision en référé concernant la L1

Dans cet article.

 

20h52 : Les parcs et jardins de Paris resteront fermés

Le gouvernement reste opposé à la réouverture au public des parcs et jardins parisiens que réclame la maire Anne Hidalgo, selon un courrier du Premier ministre Edouard Philippe. Edouard Philippe cite trois conditions qui pourraient amener un changement : « une évolution favorable de la situation sanitaire », la mise en place d’un « cahier des charges précis », et enfin une application « homogène » des règles du déconfinement à toute l’Ile-de-France.

Anne Hidalgo plaide depuis le déconfinement pour la réouverture des parcs et jardins à Paris : « Si vous n’ouvrez pas les parcs et jardins à la promenade, pour y faire du sport, pour marcher, pas pour y faire des pique-niques, les Parisiens seront renvoyés à des trottoirs ou à des espaces comme les berges, le canal Saint-Martin », plaidait-elle le 13 mai.

20h43 : La campagne pour le deuxième tour des municipales qui s’ouvre ce vendredi s’annonce inédite
Tour d’horizon avec Fabrice Pouliquen.

 

19h53 : Un week-end de l’Ascension sans Gitans à Saintes-Maries de la Mer
« Un soleil écrasant, un petit souffle de vent et quasiment pas un passant »… Jean Saint-Marc, journaliste à 20 Minutes Marseille, vous raconte ce lieu de pèlerinage sans pèlerins, épidémie de coronavirus oblige.

 

19h32 : Les recours de Lyon, Amiens et Toulouse sur l'arrêt de la Ligue 1 ont été rejetés en référé, annonce la LFP

La Ligue de football professionnel s'est félicitée vendredi du «rejet» en procédure d'urgence des recours déposés par les clubs de Lyon, Amiens et Toulouse contre la décision d'arrêter la saison 2019-2020 et de figer le classement après la dernière journée disputée le 8 mars.

Le juge des référé du tribunal administratif de Paris «a logiquement retenu, par trois ordonnances rendues ce vendredi après-midi, que les décisions de portée générale prises par le Conseil d'administration de la Ligue le 30 avril dernier ne pouvaient être contestées que devant le Conseil d'État», compétent en la matière, écrit la LFP dans un communiqué.

19h31 : Et en Outre-mer ?

En Guadeloupe, Guyane, à La Réunion, à la Martinique et à Mayotte, on relève 103 hospitalisations, dont 17 en réanimation.

19h25 : Ce soir, on ne vous donnera pas le bilan de la mortalité de l’épidémie

Dans un communiqué, la direction générale de la Santé (DGS) indique que « les données relatives à la mortalité seront actualisées lundi 25 mai ». Une pause dans la publication des données liée au long week-end, selon Santé Publique France, qui indique quand même avoir recensé 74 morts de plus à l'hôpital. 

En revanche, voici les données qui nous sont parvenues de la DGS : 1.701 malades atteints d’une forme sévère de Covid-19 sont toujours hospitalisés en réanimation (contre 2.203 il y a une semaine). 36 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation dans les dernières 24 heures.

Depuis le début de l’épidémie, 100.038 personnes ont été hospitalisées, dont 17.671 en réanimation. 64.209 personnes sont rentrées guéries à domicile.

19h17 : L’Amérique du Sud est « un nouvel épicentre » de la pandémie, indique l’OMS

«L'Amérique du Sud est devenue un nouvel épicentre de la maladie. Nous voyons le nombre de cas augmenter dans de nombreux pays sud-américains. L'inquiétude concerne beaucoup de ces pays mais clairement le plus affecté à ce stade est le Brésil», a déclaré le responsable des situations d'urgence de l'OMS, Michael Ryan, lors d'une conférence virtuelle depuis Genève.

19h15 : Vers une quatorzaine pour les Britanniques entrant en France ?

« Nous prenons note de la décision du gouvernement britannique et nous la regrettons », a réagi vendredi auprès de l’AFP le ministère de l’Intérieur français alors que le Royaume-Uni a annoncé imposer une quatorzaine aux voyageurs arrivant de l’étranger.

« La France se tient prête à mettre en place une mesure de réciprocité dès lors que le dispositif entrera effectivement en vigueur côté britannique », a-t-on ajouté place Beauvau.

19h10 : Les Rennais ne se sont pas déplacés pour récupérer leurs masques

Pour protéger ses habitants de l’épidémie de coronavirus, la municipalité avait commandé 250.000 masques en tissu réutilisables. Mais après une campagne de trois semaines, de nombreux habitants ne se sont pas déplacés pour récupérer leurs masques. Opération de rattrapage à compter de lundi pour les Rennais qui voudraient les récupérer.

 

19h01 : A Paris, première victoire d’un restaurateur face à son assureur

« C’est un grand moment pour tous les petits et les grands patrons qui souffrent (…) Nous avons affronté une multinationale, et nous avons gagné », a déclaré ce vendredi le restaurateur Stéphane Manigold devant le Bistrot d’à côté Flaubert, un de ses établissements. A l’issue d’une procédure d’urgence en référé, le tribunal de commerce de Paris venait de donner raison au restaurateur, qui estimait que son assurance Axa se soustrayait à ses obligations. Il avait souscrit un contrat qui prévoyait l’indemnisation de ses pertes d’exploitation en cas de fermeture administrative et demandait donc à en bénéficier dans le cadre de la fermeture générale des restaurants depuis mi-mars face à la crise du coronavirus, mais l’assureur refusait.

L’assureur a été condamné à payer deux mois et demi de perte d’exploitation, « soit 70.000 euros », a précisé Stéphane Manigold. Axa va faire appel.

18h51 : La cathédrale de Florence rouvre ses portes… avec des colliers de distanciation sociale

La célèbre cathédrale gothique de Florence a rouvert ses portes au public ce vendredi sans ses hordes habituelles de touristes, mais avec déjà des milliers de réservations pour visiter les lieux.

Les gardiens vérifiaient la température des visiteurs, qui tous portaient autour du cou un système de boîtiers sonores se déclenchant en cas de trop grande proximité physique pour prévenir les risques de contamination au nouveau coronavirus.

18h46 : La série « Un si grand soleil » tourné avec la distanciation sociale, ça donne quoi ?

Les tournages du feuilleton de France 2 « Un si grand soleil » vont reprendre le 1er juin après une longue interruption due au confinement, a indiqué la chaîne ce vendredi. Des conditions strictes vont être appliquées sur les plateaux et les scénarios ont été retravaillés afin que les scènes soient compatibles avec les mesures sanitaires.

18h16 : Vers un test plus agréable que le coton-tige dans le nez ?

Il s’agit d’un prélèvement de salive sous la langue du patient : la détection du virus s’effectue dans un tube fermé, placé pendant 30 minutes dans un bloc chauffant à 65° C. Le résultat positif se traduit par un changement de couleur du tube contenant la salive. Les premiers résultats sont « encourageants », selon l’un des chercheurs impliqués dans sa mise au point. Ce test fait l’objet d’une étude de validation clinique sur 180 personnes (soignants et patients, pour moitié chacun), lancée un peu avant la mi-avril. Les résultats intermédiaires, que Franck Molina, chercheur du CNRS, estime déjà « encourageants », sont en cours de vérification et devraient être connus bientôt.

18h11 : Nouvelle étude et résultats tranchés sur l’hydroxychloroquine

Voilà une étude qui ne va pas plaire à tout le monde : ni la chloroquine, ni son dérivé l’hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés, et ces molécules augmentent même le risque de décès et d’arythmie cardiaque, prévient une vaste étude parue vendredi dans la prestigieuse revue scientifique The Lancet, qui recommande de ne pas les prescrire en dehors des essais cliniques. On vous explique tout en détail ce soir sur le site de 20 Minutes (pour les plus impatients, l’étude est à retrouver dans ce tweet).

 

17 h 53 : Communion début juin ?

Les autorités publiques recommandent aux cultes d’attendre début juin pour une reprise des célébrations, ont affirmé plusieurs responsables religieux, auxquels va être transférée la responsabilité des conditions et du calendrier d’ouverture des lieux de cultes. Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner s’est entretenu vendredi matin avec les principaux responsables des cultes afin de mettre au point un texte de « recommandations », ont indiqué plusieurs d’entre eux à l’AFP.

Cette réunion intervenait alors que le Premier ministre a été sommé lundi dernier par le Conseil d’Etat de lever dans un délai de « huit jours » l’interdiction totale de réunion de cultes figurant dans le décret de déconfinement du 11 mai.

17 h 44 : Je savais que j’aurai dû me mettre à chanter pendant le confinement

 

17 h 35 : La crise politique couve en Espagne

Des manifestations quotidiennes à coups de casseroles et un climat politique de plus en plus hostile compliquent la tâche du gouvernement minoritaire espagnol qui doit gérer le déconfinement et la crise économique provoquée par la pandémie. Contrairement à la plupart de ses voisins européens, l’Espagne n’a pas connu d’union sacrée durant la pandémie, et la désunion grandit au parlement.

Aux termes d’un âpre débat, les députés ont voté de justesse mercredi une prolongation de l’état d’alerte jusqu’au 6 juin, permettant le déconfinement progressif initié par l’exécutif du socialiste Pedro Sanchez. « Vous incarnez le chaos (…) vous êtes incapables de protéger les Espagnols autrement qu’avec cette réclusion brutale », a lancé à Sanchez le chef de l’opposition de droite, Pablo Casado, dont le Parti populaire a voté contre pour la première fois, après des votes de soutien puis d’abstention.

17 h 26 : Les fakes news, c’est toujours plus séduisant que la réalité

On vous explique dans Oh my fake

 

17 h 17 : Pour l’instant les signaux sanitaires sont au vert en France, mais…

Selon les autorités sanitaires, il est prématuré de se réjouir. « Tout ce qu’on peut dire, c’est qu’aujourd’hui, on n’a pas de signal d’alerte mais qu’il est trop tôt pour tirer de ce constat que tout va aller bien », déclare à l’AFP Daniel Lévy-Bruhl, responsable de l’unité des infections respiratoires de Santé publique France. « Il y a un décalage entre ce qu’on mesure aujourd’hui et ce à quoi ça correspond : ce qu’on mesure aujourd’hui, c’est encore les bénéfices du confinement », poursuit-il.

Mécaniquement, la levée du confinement le 11 mai va forcément aboutir à une augmentation du nombre d’infections puisque les contacts entre les gens vont se multiplier, préviennent les autorités. « Toute la question, c’est de maintenir cette augmentation dans les limites de ce qui est acceptable », souligne le Dr Lévy-Bruhl.

17 h 08 : Nouveau bilan en Iran

Téhéran a annoncé vendredi 51 décès supplémentaires liés au nouveau coronavirus, portant à 7.300 le bilan officiel des morts de la pandémie en Iran, pays le plus endeuillé du Moyen-Orient. Le ministère de la Santé a fait état de 2.311 nouveaux cas d’infection, ce qui porte à 131.652 le nombre total des cas confirmés en Iran depuis l’annonce des premiers cas en février.

16 h 59 : 5.128.492

C’est le nombre de contamination au nouveau coronavirus à travers le monde compté par le site américain de référence, celui de l'université Johns-Hopkins​. Le site compte aussi 333.489 décès.

16 h 50 : Oui, hein, et puis consommez aussi

 

16 h 41 : Un cluster à Loudun ?

L’Agence régionale de Santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine a entrepris de dépister vendredi 160 agents de l’hôpital de Loudun (Vienne) après que quatre d’entre eux et trois patients de l’établissement ont été testés positifs au Covid-19, a indiqué l’ARS à un correspondant de l’AFP. Le premier cas, un patient du service de soins de réadaptation, a été détecté il y a une semaine au centre hospitalier Renaudot de Loudun, dans le nord de la Vienne.

Plusieurs dépistages, dont le dernier mardi, menés sur des personnes ayant été en contact avec le patient et sur une partie du personnel, ont permis de découvrir qu’au moins quatre agents et deux autres patients étaient porteurs du virus. Les agents concernés sont à l’isolement chez eux, en arrêt maladie, et deux des trois patients infectés ont été transférés au CHU de Poitiers.

16 h 32 : Chacun son « monde d’après »

Quelles leçons avons-nous tirées de deux mois de confinement ? Paul Parant a interrogé les lecteurs de 20 Minutes. Voici leurs réponses.

 

16 h 23 : Objectif 28 juin

Le point par ma voisine de bureau virtuel, Marie de Fournas.

(Je suis déjà dans les starting blocks pour le live de la soirée électorale du second tour !)

16 h 14 : Stress post-traumatique

Un interne sur trois présente des symptômes de stress post-traumatique depuis la crise du coronavirus, selon une étude publiée vendredi par l’Intersyndicale nationale des internes (Isni), qui s’alarme de l’impact de l’épidémie sur la « santé mentale » des jeunes praticiens en médecine. « L’épidémie a été très anxiogène pour les internes », souligne l’Isni dans cette enquête, réalisée entre le 20 mars et le 11 mai auprès de 892 médecins en formation, via un questionnaire basé sur des outils utilisés dans les études de psychiatrie.

« L’arrivée d’un virus inconnu, la réalisation de nouvelles prise en charge de patients dans des états graves, la surcharge de travail, le manque d’encadrement, de tests de dépistage et de matériel de protection ont accru le stress de ces jeunes professionnels », ajoute l’Isni. Au total, 47,1 % des personnes interrogées présentaient à la mi-mai des symptômes d’anxiété, soit 15 points de plus qu’en 2017 ; 29,8 % montraient des symptômes de stress post-traumatique, et 18,4 % des symptômes dépressifs.

16 h 05 : Ça va mieux en République tchèque

Les autorités tchèques ont déclaré vendredi que la propagation du coronavirus restait sous contrôle près de deux semaines après la réouverture des centres commerciaux, des cinémas et des terrasses des restaurants. « L’assouplissement massif du 11 mai n’a pas affecté la courbe épidémiologique », a déclaré aux journalistes le ministre de la Santé, Adam Vojtech. La République tchèque, pays de 10,7 millions d’habitants, qui a enregistré 8.757 cas confirmés de contaminations, dont 306 décès, voit désormais de plus en plus de personnes guéries et moins d’hospitalisations.

15 h 56 : Les maires disent qu’ils et elles seront prêtes pour le 28 juin !

Un entretien réalisé par Fabrice Pouliquen.

 

15 h 47 : Rien ne vend plus

Les ventes de détail ont enregistré un plongeon record de plus de 18 % en avril au Royaume-Uni à cause des mesures de confinement pour lutter contre la pandémie de coronavirus, avec un effondrement de plus de moitié pour les achats de vêtements. C’est une forte accélération sur un mois de la chute des ventes, qui avaient déjà dégringolé de 5,2 % en mars comparé à février, alors que la période n’incluait que la première semaine du confinement instauré le 23 mars au Royaume-Uni, alors qu’il est resté en vigueur pendant tout le mois d’avril, indique vendredi le Bureau national des statistiques (ONS).

15 h 38 : Les jeunes en première ligne au Brésil

La proportion de jeunes adultes morts du coronavirus est plus élevée au Brésil que dans la plupart des autres pays, notamment chez les plus pauvres, qui ont plus de mal à respecter les règles de distanciation sociale. Dans ce pays de 210 millions d’habitants, d’une moyenne d’âge bien plus jeune qu’en Europe, 69 % des personnes décédées du Covid-19 avaient plus de 60 ans, contre 95 % en Espagne ou en Italie, selon les derniers bilans officiels.

Cette différence s’explique tout d’abord par la pyramide des âges : 13,6 % des Brésiliens seulement ont plus de 60 ans, contre 25 % en Espagne et 28 % en Italie. Mais d’autres facteurs entrent en ligne de compte.

15 h 29 : Stands

Un centre de dépistage mobile a été mis en place vendredi à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) pour permettre aux habitants de se faire tester gratuitement et sans rendez-vous, a-t-on appris auprès de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France. Ce dispositif, qui mobilise des médecins et des préleveurs de l’AP-HP, vise à « élargir l’accès aux tests à une population plus vaste, notamment auprès de personnes qui ont un moins bon accès au système de soins », a précisé l’ARS.

Deux stands mobiles ont été installés pour cette opération, menée dans la cité du Chêne pointu, quartier emblématique du mal-logement en France. Selon l’agence de santé, ces stands seront ouverts toute la journée et accueilleront tous les habitants qui le souhaitent.

15 h 20 : L’hôpital Robert-Debré de Paris à la pointe de la contestation

 

15 h 11 : Oui, mais pas trop vite

Une soixantaine de chefs dont les étoilés Gilles Goujon, Marc Veyrat et Michel Sarran ont tiré la sonnette d’alarme vendredi face à une réouverture trop rapide des restaurants, qui pourrait être préjudiciable sur le plan sanitaire et économique.

« Il ne faut pas se précipiter, rouvrir 'trop tôt, trop vite' tant que le virus circule c’est dangereux. Nous devons avoir la certitude de garantir la pleine sécurité de nos employés et de nos clients », disent-ils dans une lettre ouverte transmise à l’AFP, tout en demandant « un droit de retrait » pour les restaurateurs « qui le souhaitent ». « Il est compréhensible que, poussé par le manque de chiffre d’affaires et le désespoir, certains confrères puissent se sentir capables d’ouvrir de suite, malgré ce danger », soulignent-ils, alors que le secteur est à l’arrêt depuis mi-mars.

15 h 02 : J’espère que ça sera comme ça dans l’open space de 20 Minutes

Je n’y suis plus retournée depuis le 15 mars, dites-vous.

14 h 53 : Le monde d’après va être bien…

…faut-il que les bars et restaurants rouvrent. Par Frédéric Brenon de 20 Minutes Nantes.

 

14 h 44 : Bern veut aller dans les châteaux vite

L’animateur Stéphane Bern a demandé à l’Etat et aux sites patrimoniaux "un peu d’imagination" pour accélérer leur réouverture après le confinement, vendredi sur France Inter. Il ne "comprend pas" la fermeture de grands sites patrimoniaux comme Chambord, Fontainebleau ou le château de Versailles. "Dans ces grandes salles c’est tellement facile de ne recevoir que 10 personnes !", a-t-il lancé.

Des sites comme le château de Chantilly ont rouvert jeudi, mais leurs parcs sont restés fermés. "Il faut aussi responsabiliser les gens", a regretté Stéphane Bern. "A force de faire des règles qui s’annulent les unes les autres, je comprends qu’on soit un peu perdu".

Beaucoup de ces domaines très courus des visiteurs attendent de voir ce que dira le gouvernement le 2 juin sur l’évolution de la pandémie et du déconfinement.

14 h 35 : Le paiement sans contact était en avance sur son temps

 

14 h 26 : Déconfinter

François Hollande sera le premier invité à revenir en studio chez France Inter le lundi 25 mai, après deux mois d’absence pour cause d’épidémie, a annoncé la radio vendredi.

« Chaque jour, une seule personnalité sera présente dans les locaux de la chaîne », dans les tranches de 7 h/9 h ou 18 h/20 h, et le dimanche midi, a précisé la station sur Twitter. L’ex-président de la République doit ouvrir le bal dans la matinale de lundi.

La plupart des stations de radio avaient arrêté de recevoir des invités en studio depuis le début du confinement, le 17 mars.

14 h 17 : La Russie s’attend à une hausse « significative » de la mortalité en mai (autorités)

13 h 58 : Carnet rose du confinement

 

13 h 55 : La dernière mise à jour d’Apple permet de faciliter le déverrouillage de l’iPhone quand on porte un masque

 

13 h 28 : Vous pouvez vous remettre dans les cartons

C’est un soulagement pour les Français qui devaient changer de ville. Les Français peuvent désormais déménager ou visiter un bien immobilier à plus de 100 km de leur lieu de résidence, malgré les restrictions actuelles, a indiqué ce vendredi le ministère de la Cohésion des territoires dans un communiqué.

« Un nouveau modèle d’attestation sera prochainement mis en ligne et précisera les pièces justificatives à fournir pour pouvoir effectuer ces déplacements », selon la même source. Les personnes déménageant peuvent aussi faire appel à un professionnel qui pourra effectuer le trajet « dans le cadre de son activité professionnelle », ajoute le ministère.

13 h 18 : Pour la justice, la non-réouverture des maternelles à Bobigny porte « atteinte » au droit à l’éducation

Le tribunal administratif de Montreuil (Seine-Saint-Denis) a estimé que la fermeture jusqu’en septembre des écoles maternelles à Bobigny portait « atteinte » au droit à l’éducation. La mairie doit définir d’ici à début juin des « modalités » pour accueillir les élèves, selon une ordonnance rendue mercredi.

13 h 09 : Edouard Philippe n’a pas souhaité s’exprimer sur sa situation au Havre lors de cette conférence de presse

C’est terminé !

13 h 08 : Philippe fait confiance à « l’inventivité » des forces politique pour faire passer leurs idées dans cette campagne particulière

13 h 06 : Castaner a priori pas favorable à une mise en place du vote par correspondance, pour des questions de sincérité du scrutin

13 h 03 : Pas a priori de double ou de triples procurations, sauf si les partis se mettent d’accord pour changer la loi

12 h 59 : C’est l’heure des questions des journalistes

12 h 58 : « Chaque électeur devra porter un masque » dans le bureau de vote

Idem pour les assesseurs et les scrutateurs au dépouillement.

12 h 58 : « Nous allons tout faire pour faciliter le recueil des procurations »

12 h 57 : « Les candidats et leurs équipes ont cette fois quasiment un mois devant eux »

En référence aux habituels cinq jours d’un entre-deux-tours normal.

12 h 56 : « La campagne électorale ne doit pas devenir un facteur de circulation du virus, il faudra donc faire campagne différemment, dans le respect des gestes barrières »

Il faudra privilégier les campagnes numériques. Il ouvre la porte à des professions de foi plus longues.

12 h 55 : Au tour de Christophe Castaner de parler

12 h 54 : « C’est le choix de la cohérence, c’est un choix exigeant », juge Edouard Philippe

12 h 53 : Edouard Philippe indique que la décision est « réversible »

Une clause de revoyure interviendra dans deux semaines.

12 h 53 : Le premier ministre annonce aussi une série de consultations qui seront menées par le ministre de l’Intérieur pour la bonne tenue de ces élections

12 h 52 : Edouard Philippe annonce que le second tour des élections municipales est fixé au 28 juin

12 h 51 : « Tous ont rappelé la nécessaire attention à la sécurité sanitaire »

12 h 49 : « J’ai souhaité consulter l’ensemble des partis » sur la date du report, indique Philippe

Il n’y a pas eu de consensus, souligne le premier ministre.

12 h 46 : Il rappelle que 30.143 communes françaises un conseil municipal complet a pu être élu dès le premier tour

Il en reste 5.000, avec 16 millions d'électeurs. 

12 h 44 : Edouard Philippe rappelle le contexte du premier tour, le 15 mars, et du report du second tour

Il assume le choix de maintenir le premier tour. 

12 h 44 : Edouard Philippe et Christophe Castaner prennent la parole depuis Matignon sur la date du report du second tour des municipales

12 h 41 : Ça commence à être long

12 h 35 : On attend toujours Edouard Philippe et Christophe Castaner qui devaient arriver à 12 h 30

12 h 24 : Le monde d’après c’est vraiment fun

 

12 h 15 : Coup de pédale

En attendant la réouverture des parcs à Paris…

 

12 h 06 : Primette

La CGT a appelé vendredi les salariés d’un abattoir Charal (groupe Bigard) à Cholet à des débrayages pour demander une « prime Covid » tenant compte de la forte activité du site pendant le confinement. « L’appel au débrayage, c’est par rapport à une petite primette que la direction générale veut nous attribuer pour le travail pendant la période du Covid », a indiqué à l’AFP Yannick Battistella, délégué CGT.

Alors que la direction propose une prime de 15 euros/jour aux salariés du groupe pour une période allant du début du confinement le 16 mars, au 12 avril, la CGT demande une prime jusqu’au 11 mai, pour les salariés venus pendant toute la période.

11 h 57 : Du rab

 

11 h 48 : Pas de bonnes nouvelles en Russie

La Russie a annoncé vendredi un nouveau record du nombre de morts du nouveau coronavirus en une seule journée avec 150 victimes, l’épidémie restant toutefois stable en termes de nouvelles infections. Au total, 3.249 personnes sont mortes depuis le début de la pandémie en Russie, selon les chiffres officiels. Le pays a enregistré 8.894 nouvelles infections ces dernières 24 heures pour un total de 326.448 cas détectés.

La situation dans le plus grand pays au monde est variable selon les régions avec Moscou comme épicentre de l’épidémie. République pauvre du Caucase, le Daguestan connaît, lui, une « catastrophe » sanitaire qui a obligé les autorités centrales à réagir.

11 h 39 : Une école fermée près d’Angoulême

Par Clément Carpentier, de notre bureau de Bordeaux (enfin c’est pas lui qui a fermé l’école, vous avez compris).

 

11 h 30 : Alors que l’on reparle de la chauve-souris

Des scientifiques mènent des investigations en Nouvelle-Calédonie sur une nouvelle maladie bactérienne soupçonnée d’être transmise par les chauves-souris, qui a touché entre 2012 et 2019 une quinzaine de personnes dont quatre sont mortes, a-t-on appris vendredi de source médicale. La chauve-souris, qui est suspectée d’être à l’origine de l’épidémie de nouveau coronavirus, est porteuse de nombreux virus et possède un système immunitaire hors-norme.

En Nouvelle-Calédonie, après des cas inexpliqués de patients souffrant de perte de poids, de fièvre, de troubles hématologiques et d’une augmentation du volume de la rate. Baptisée fièvre hémolytique, cette nouvelle zoonose a touché 15 patients en Nouvelle-Calédonie entre 2012 et 2019, dont quatre sont décédés. Les autres patients ont pu être guéris rapidement par traitement antibiotique.

11 h 24 : Des nouvelles des outre-mer

 

11 h 18 : Tokyo 2020, c’est pas gagné, même en 2021

L’Australien John Coates, influent membre du Comité international olympique (CIO), a reconnu qu’il existait « de vrais problèmes » en vue de l’organisation des Jeux olympiques de Tokyo en 2021 malgré leur report d’un an en raison de la pandémie de coronavirus. « Il y aura 11.000 athlètes, 5.000 officiels et entraîneurs, 20.000 membres des medias, il y a 4.000 personnes qui travaillent à l’organisation des Jeux en ce moment, auxquels il faudra ajouter 60.000 bénévoles », rappelé le patron du comité olympique australien lors d’une conférence organisée jeudi par le groupe de presse News Corp.

« Les Jeux ne peuvent avoir lieu qu’en 2021, nous ne pouvons pas les reporter à nouveau et il faut partir du principe qu’il n’y aura pas de vaccin (contre le coronavirus), ou s’il y en a un, on n’aura pas assez de temps pour le partager dans le monde entier », a estimé l’ancien vice-président du CIO. Johns Coates, qui préside le comité de coordination du CIO pour les JO-2020, a donné rendez-vous en octobre prochain pour définir les dispositifs pour que les Jeux de Tokyo aient lieu si la pandémie est maîtrisée.

11 h 12 : Négativement positif, bien au contraire

Oui non mais moi aussi je ne comprenais pas que « négatif » à un test ça voulait dire que c’était en fait positif… quand j’étais en primaire.

 

11 h 06 : Relance limitée en Chine

Un soutien à l’économie, mais avec parcimonie : la Chine a dégainé vendredi une série de mesures pour relancer l’activité, mais sans se hasarder à afficher un objectif de croissance. « Notre pays sera confronté à certains facteurs qui sont difficiles à prévoir » en raison de la pandémie de Covid-19 qui paralyse la planète et plombe l’économie mondiale, s’est justifié Li Keqiang, le premier ministre, dans un discours d’environ une heure dans le cadre solennel du Palais du peuple à Pékin.

Le pouvoir chinois « est prudent sur l’avenir » car il « pense que la reprise sera lente et incertaine », estime Song Houze, du groupe de réflexion MacroPolo, spécialisé dans l’économie chinoise. Pour soutenir une économie à la peine, l’Etat va laisser filer son déficit cette année à 3,6 % du PIB (contre 2,8 % l’an dernier). Il augmentera de 1.000 milliards de yuans (128 milliards d’euros). Le Premier ministre a également annoncé l’émission de « Corona bonds », un emprunt d’Etat de 1.000 milliards de yuans en réponse à l’épidémie. Ces 2.000 milliards de yuans au total (256 milliards d’euros) permettront de soutenir l’emploi et seront intégralement destinés aux collectivités locales.

11 h 00 : Le RN pas chaud pour le 28 juin

La date du 28 juin, qui pourrait être retenue par l’exécutif pour organiser le second tour des municipales, n’a pas la « faveur » du Rassemblement national, a déclaré vendredi son porte-parole Sébastien Chenu, prônant un report en mars 2021. Pour Sébastien Chenu, « ce qui doit présider une décision telle que celle-ci c’est d’abord la sécurité sanitaire des Français ». Il met aussi en question « la légitimité de ce scrutin », estimant qu’il va falloir une campagne d’information (…), faire en sorte que les procurations se fassent plus largement, sinon nous allons avoir des élections municipales avec 20 % d’électeurs".

10 h 54 : Cap ou pas Capes ?

Les concours de l’enseignement (Capes, agrégation…) vont être reprogrammés à partir du 16 juin prochain et jusqu’à la mi-juillet, a annoncé vendredi le ministère de l’Education. En raison de la situation sanitaire, le calendrier est resserré et certaines épreuves seront aménagées. D’ordinaire le calendrier des concours s’étale ainsi sur 4 à 5 mois, rappelle le ministère dans un communiqué. Des règles très strictes ont été définies pour le déroulement des épreuves « aussi bien écrites et orales, permettant de garantir la santé et la sécurité des candidats », précise-t-il.

Quelque 256.377 candidats se sont présentés cette année pour 29.438 postes offerts aux concours internes et externes de recrutement des professions enseignantes, des personnels de direction, des personnels des corps d’inspection, de conseillers principaux d’éducation (CPE) et de psychologues de l’éducation nationale. En tout, sur 136 concours externes et 90 concours internes prévus, 79 ont été reportés en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus.

10 h 48 : « 20 Minutes avec »

Camille François est spécialiste de l’analyse des fausses informations, elle est l’invitée de « 20 Minutes avec » ce vendredi. Un entretient réalisé par Hakima Bounemoura.

 

10 h 42 : Les migrants et migrantes toujours confinés en Grèce

Le ministère grec des Migrations a annoncé vendredi le prolongement jusqu’au 7 juin des mesures de confinement dans les camps de demandeurs et demandeuses d’asile, mises en place depuis plus de deux mois pour enrayer la pandémie du nouveau coronavirus. « A la suite d’une décision des ministres de la Protection du citoyen, de la Santé et des Migrations, les mesures contre la propagation du virus Covid-19 sont prolongées pour les résidents des centres d’accueil et d’identification à travers le pays », selon un bref communiqué.

10 h 36 : Il ne fait pas trop bon bosser dans un abattoir en ce moment

 

10 h 27 : Encadrement prolongé

L’encadrement des prix de vente des gels hydroalcooliques et des masques chirurgicaux à usage unique a été prolongé jusqu’à la fin prévue de l’état d’urgence sanitaire le 10 juillet, selon un décret publié vendredi. Un décret précédent, adopté le 2 mai, fixait le prix maximal des masques chirurgicaux non réutilisables à 95 centimes l’unité pour ceux vendus au détail, et à 80 centimes s’ils étaient vendus en gros, quels que soient leur provenance et le canal de vente. Ils sont à 8 centiments en temps normal. Cette disposition, qui n’était valable que jusqu’au 23 mai, a été étendue à l’identique jusqu’en juillet. Elle ne concerne pas les masques « grand public » en tissu.

10 h 18 : Les municipales au vert ?

Dans L’Obs, on propose une explication sur la non-réouverture des parcs à Paris.

 

10 h 09 : Roissy-en-Quatorzaine

Pour les uns, c’était « plus logique » pour ne « pas perdre quatorze jours » à l’arrivée, pour d’autres « une mesure de précaution » pour ne pas contaminer leurs proches : près de 400 étudiants ultramarins sont en « quartorzaine stricte » dans deux hôtels près de l’aéroport de Roissy, avant de pouvoir retourner dans leurs territoires.

Les premiers sont arrivés il y a une semaine, les derniers samedi : ils sont tous volontaires et patientent à l’isolement dans leur chambre individuelle, où le temps est rythmé par les repas livrés devant leur porte et les examens de santé pour s’assurer qu’ils ne sont pas porteurs du coronavirus.

Cette quatorzaine au départ, facultative mais recommandée, a été mise en place par le ministère des Outre-mer et la Délégation interministérielle pour l’égalité des chances des Français d’Outre-mer, pour sécuriser le retour des 11.400 étudiants ultramarins qui ont souhaité rentrer chez eux depuis qu’ils savent qu’il n’y a plus de cours en présentiel jusqu’en septembre.

10 h 00 : CCCP

 

9 h 51 : Enfin une date pour les municipales ?

Le Premier ministre Edouard Philippe devrait prendre une décision aujourd’hui concernant la tenue ou non du second tour des élections municipales, après avoir échoué à recueillir un consensus politique sur la date. Ce second tour pourrait avoir lieu le 28 juin dans les 5.000 communes où le premier tour n’a pas été décisif, selon des sources gouvernementales citées jeudi soir par divers médias, dont BFMTV, France Info et le Parisien.

Le conseil scientifique chargé d’éclairer le gouvernement sur le sujet a émis un avis prudent et préconisé de procéder à une nouvelle évaluation épidémique 15 jours avant la date du scrutin, quelle qu’elle soit. Edouard Philippe doit remettre vendredi, voire samedi matin, un rapport au Parlement dans lequel figurera a minima « une option privilégiée », avait déclaré auparavant son son entourage. Il doit s’exprimer à 12 h 30 depuis Matignon. Ce sera à suivre ici, comme d’habitude.

9 h 42 : En hausse

Le vélo.

 

9 h 33 : En baisse

La Bourse de Paris a débuté en nette baisse vendredi (-1,43 %), toujours lestée par la crainte d’une recrudescence des contaminations à laquelle s’est ajoutée celle de voir à nouveau Hong Kong secoué par un mouvement de protestation. A 09 h 00, l’indice CAC40 perdait 63,63 points à 4.381,82 points. La veille, il avait déjà fini en baisse de 1,15 %.

9 h 24 : On revient sur l’intervention de Bruno Le Maire

 

9 h 15 : Votre week-end à Londres est reporté

Le Royaume-Uni va imposer 14 jours de quarantaine aux voyageurs arrivant de l’étranger afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus, a déclaré vendredi le ministre chargé de l’Irlande du Nord, Brandon Lewis. « Les gens arrivant au Royaume-Uni devront se mettre en quarantaine » afin de « contenir » le taux de transmission de la maladie, a indiqué Brandon Lewis sur la télévision Sky News.

9 h 06 : Main de fer

 

8 h 55 : Le plan de relance automobile « privilégiera les véhicules électriques »

Invité dans la matinale d’Europe 1, Bruno Le Maire a détaillé le plan de relance que prépare le gouvernement pour redresser le secteur de l’automobile. Ce plan visera également à « décarboner » l’industrie française et devrait donc inclure des mesures d’incitation à l’achat de véhicules moins polluants. « Nous privilégierions les véhicules électriques et ceux qui produisent le moins de CO2 », a déclaré le ministre de l’Economie et des Finances.

8 h 41 : Bruno Le Maire confirme le prolongement du fonds de solidarité

Le fonds de solidarité pour les TPE, indépendants et micro-entrepreneurs pouvant aller jusqu’à 1.500 euros, sera « maintenu pour toutes les activités qui ne pourront pas reprendre » a soutenu le ministre.

Il a cependant averti qu'« il y aura des faillites » et « des licenciements » à l’issue de cette pandémie.

8 h 30 : Pour Bruno Le Maire, le site de Flins de Renault ne doit pas fermer

« Nous attendons maintenant les propositions globales du président Jean-Dominique Senard sur son plan pour l’alliance (Renault-Nissan) et son plan pour Renault », a déclaré le ministre de l’Economie sur Europe 1, alors que le groupe automobile doit présenter un plan d’économies de deux milliards d’euros.

7 h 20 : Pas de télétravail pour les abeilles en Albanie

La récolte de miel s’annonce inégalée cette année dans le pays grâce à la crise du coronavirus. Les restrictions pour lutter contre le virus, ont mis la circulation routière à l’arrêt dans le pays aux 360.000 ruches. Du fait des incertitudes sur leurs débouchés, les paysans n’ont pas travaillé les champs. Résultat : pas de pesticides, pas de bruit et pas de pollution… Le pied pour les abeilles albanaises.

7 h 10 : Les drapeaux en berne aux Etats-Unis

Alors que plus de 94.000 personnes sont officiellement décédées à cause du virus aux USA, les drapeaux seront en berne de vendredi à dimanche pour honorer la mémoire des morts.

7 h 00 : Hausse record des décès au Brésil

Le pays le plus touché d’Amérique latine a enrégistré 1.188 décès au cours des dernières 24 heures. Le Brésil connaît actuellement une nette accélération de sa courbe, avec au total 20.047 décès et 310.087 cas confirmés, des chiffres qui seraient bien en-dessous de la réalité, selon des scientifiques.

Bonjour à tous et bienvenue dans ce live

Nous suivons ici tous les événements relatifs au coronavirus en cette journée de vendredi