Coronavirus: Le Brésil dépasse les 20.000 morts et 300.000 cas

LIVE Revivez avec nous les dernières informations liées à l'épidémie de coronavirus de ce jeudi de l'Ascension

O. G.

— 

Un employé d'un cimetière de Sao Polo, au Brésil, le 18 mai 2020 alors que le coronavirus a fait près de 18.000 morts dans le pays.
Un employé d'un cimetière de Sao Polo, au Brésil, le 18 mai 2020 alors que le coronavirus a fait près de 18.000 morts dans le pays. — Fernando Bizerra/EFE/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Selon le dernier bilan communiqué ce jeudi soir, l’épidémie de coronavirus a fait au moins 28.215 morts, avec 83 nouveaux décès enregistrés en 24h.
  • Les contrôles seront nombreux en ce long week-end de l’Ascension ont prévenu les autorités, pour vérifier que la limite des 100 km et les gestes barrières sont respectés.
  • Un huitième motif valable pour se déplacer au-delà des 100 km a été ajouté : déménagement, achat ou location impossibles à différer.

A LIRE AUSSI

 

Ce Live est maintenant terminé. Merci d’avoir suivi avec nous les dernières informations sur la crise sanitaire mondiale. Bon début de journée

3h14: 1.255 morts supplémentaires aux Etats-Unis en 24h

Les Etats-Unis, pays le plus endeuillé par l’épidémie, ont enregistré 1.255 décès supplémentaires liés au Covid-19 sur les dernières 24 heures, selon le comptage en continu de l’université Johns Hopkins jeudi soir.

Au total, 94.661 personnes sont mortes à cause du coronavirus dans le pays, pour 1.576.542 cas diagnostiqués (25.582 cas supplémentaires entre 20h30 mercredi et jeudi soir).

0h55: Les drapeaux mis en berne aux Etats-Unis pour trois jours

Donald Trump annonce à l'instant que les drapeaux seront mis en berne pour trois jours à partir de vendredi, en hommage aux victimes du coronavirus. De nombreux élus avaient réclamé ce geste, alors que les Etats-Unis s'approchent des 100.000 morts.

 

0h35 : Le Brésil dépasse les 20.000 morts

Le Brésil a dépassé jeudi le seuil des 20.000 morts du nouveau coronavirus, après une hausse record de 1.188 tués au cours des dernières 24 heures, a annoncé le ministère de la Santé. Pays de loin le plus touché d’Amérique latine, le Brésil connaît actuellement une accélération de sa courbe, avec 20.047 décès et 310.087 cas confirmés, des chiffres qui seraient bien en-dessous de la réalité, selon des scientifiques.

23h45 : Des cas de Covid-19 dans la principale prison d’Haïti

Plusieurs détenus de la prison de Port-au-Prince, surpeuplée et insalubre, sont atteints du nouveau coronavirus, a confirmé jeudi à l’AFP le directeur de l’administration pénitentiaire, alors que la propagation de l’épidémie s’accélère en Haïti.

« Je vous confirme que le Covid-19 est entré dans la prison », a indiqué par téléphone Charles Nazaire Noël. « Nous avons mené une bataille rude pour éviter ça mais, malheureusement, c’est arrivé. On ne va pas baisser les bras, on va continuer à renforcer le système d’assainissement de la prison », a ajouté le directeur.

La semaine dernière, une cinquantaine de détenus du plus grand centre carcéral du pays ont souffert de fièvre, incitant les autorités sanitaires à établir un diagnostic.

23h20 : 56 salariés et 13 cas contacts infectés par le Covid-19 dans un abattoir du Loiret

Cinquante-six salariés d’un abattoir de Fleury-les-Aubrais (Loiret) ont contracté le Covid-19, ainsi que treize cas contacts supplémentaires, a annoncé mercredi l’Agence régionale de santé (ARS) du Centre-Val de Loire, à l’issue de la campagne de dépistage dans l’entreprise.

« Ces salariés se sont vus prescrire une mise à l’isolement », écrit l’ARS dans un communiqué, précisant que les tests ont été élargis aux employés des entreprises prestataires et aux agents des services vétérinaires de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP).

« Au total, 397 salariés ont été dépistés. (…). Les cas positifs concernent essentiellement l’unité de découpe. Aucun salarié des entreprises prestataires ou fonctionnaires de la DDPP n’a été identifié comme porteur de la maladie », précise l’agence.

22h50: Trump dit avoir mis un masque mais pas devant les caméras

Mask or not mask, telle est la question. Le président américain, qui visite une usine Ford dans le Michigan, a assuré aux journalistes qu'il avait porté un masque dans une zone où c'était recommandé. Mais il l'a ensuite enlevé: «Je ne voulais pas donner aux médias le plaisir de le voir». A pic or it didn't happen.

 

22h25 : La Suède très loin de l’immunité de masse

Selon une étude menée par les autorités sanitaires sur 1.118 personnes à Stockholm, seulement 7,3 % avaient des anticorps capables de combattre le Covid-19, un chiffre comparable aux 5 % en Espagne. La Suède, qui n’a pas imposé de confinement (mais prôné la distanciation sociale), est donc très loin de l’immunité de masse (entre 70-90 % de la population protégée). Selon des experts, il pourrait falloir entre 18 et 24 mois pour y arriver.

22h10: En Russie, le PIB va chuter de 10% au deuxième trimestre

Le PIB chutera de 9,5% au deuxième trimestre et de 5% sur l'année 2020 en Russie, annonce Moscou.

21h50 : La situation s’aggrave au Chili, les décès en hausse de 29 % en 24h

Les décès dus au coronavirus ont augmenté de 29 % au cours des dernières 24 heures au Chili qui approche des 60.000 cas de contamination, a annoncé jeudi le ministre de la santé qui a comparé la crise sanitaire à une « énorme bataille ». Le pays de 18 millions d’habitants a enregistré 3.964 nouvelles infections en 24h pour un total de 57.581 depuis l’apparition du premier cas le 3 mars. Le nombre de décès est passé de 35 à 45, portant le total à 589. « C’est une énorme bataille à laquelle personne ne peut échapper », a déclaré le ministre de la santé Jaime Mañalich.

21h30 : « Renault joue sa survie », selon Le Maire

« Renault joue sa survie » et doit s’engager notamment sur le maintien en France de certaines activités, a prévenu Bruno Le Maire, en soulignant qu’il n’avait pas encore donné son feu vert à un prêt de 5 milliards d’euros au constructeur en détresse.

« Ce prêt, je ne l’ai pas encore signé », a expliqué le ministre de l’Economie dans un entretien publié jeudi soir par Le Figaro, en demandant aux constructeurs automobiles de s’engager sur trois points, dont « la localisation en France de leurs activités technologiquement les plus avancées ».

21h15 : Paris veut que les règles de discipline budgétaire de l’UE soient suspendues en 2021

La France souhaite que les règles de discipline budgétaire entre membres de l’Union européenne, suspendues pour 2020 face à la crise du Covid-19, le soient aussi l’année prochaine, a déclaré le ministre de l’Economie Bruno Le Maire au Figaro. « Nous souhaitons que les règles du pacte de stabilité, suspendues pour 2020, le soient également pour 2021 », a affirmé M. Le Maire dans cet entretien publié jeudi soir par le quotidien français.

21h10: Jusqu'à 19.000 morts de plus que les chiffres officiels en Italie, selon la sécurité sociale

Le nombre de décès liés au nouveau coronavirus en Italie entre mars et avril pourrait dépasser d'environ 19.000 les chiffres annoncés par les autorités, a estimé jeudi la Sécurité sociale italienne, qui a jugé "peu fiable" le bilan officiel de 32.000 morts. Le bilan pourrait donc être 60% plus lourd.

Dans une étude rendue publique jeudi, et relayée le même jour par les médias nationaux, l'Institut national italien de prévoyance sociale (INPS) indique que 156.429 décès ont été enregistrés au total entre mars et avril en Italie, toutes causes de mortalité confondues.

C'est 46.909 de plus qu'attendu, si on se base sur une moyenne des décès constatés sur les mêmes mois entre 2015 et 2019. Or, le nombre de décès déclarés par la Protection civile - bilan de référence annoncé quotidiennement par les autorités - liés au Covid-19 au cours de la même période était de 27.938, souligne l'INPS. Il s'interroge donc sur cette différence de "18.971 décès, dont 18.412 au Nord", la région la plus touchée par l'épidémie.

"Compte tenu du fait que le nombre de décès est assez stable dans le temps, nous pouvons, avec la prudence qui s'impose, attribuer à l'épidémie actuelle une grande partie des principaux décès survenus au cours des deux derniers mois", poursuit l'INPS.

20h55: Facebook va autoriser le télétravail de manière permanente

Le coronavirus pourraint bien chambouler à jamais la façon dont nous travaillons. Après Twitter, c'est Facebook qui annonce que les salariés qui le souhaient pourront être autorisés à télétravailler de manière permanente. Mark Zuckerberg a dévoilé des changements en profondeur. Selon lui, d'ici 2030, 50% des 50.000 salariés de Facebook pourraient travailler à distance. Si le reste de la Silicon Valley lui emboîte le pas, on pourrait bien assister à un exode massif et à un éclatement de la bulle immobilière à San Francisco. Attention toutefois: il y a  presque 10 ans, Yahoo avait misé sur le télétravail, mais en 2013, la patronne Marissa Mayer l'avait interdit, jugeant que la productivité n'était pas suffisante.

 

20h45 : Le dirigeant tchétchène Kadyrov hospitalisé, le coronavirus suspecté

Le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov, 43 ans, a été hospitalisé à Moscou jeudi, suspecté d’être malade du nouveau coronavirus, ont rapporté les agences russes, dernier cas en date d’un haut responsable russe infecté par la maladie.

« Ramzan Kadyrov a été transporté par avion à Moscou, on soupçonne le coronavirus. Il est sous observation de médecins », a indiqué une source médicale à l’agence d’Etat TASS, décrivant son état comme « stable ». Les deux autres agences russes Ria Novosti et Interfax ont aussi fait état de l’hospitalisation jeudi à Moscou du dirigeant de la république russe de Tchétchénie.

 

20h25 : Des tests sérologiques vont être distribués aux soignants britanniques

Les personnels soignants au Royaume-Uni pourront commencer à bénéficier d’un test sérologique dès la semaine prochaine, a annoncé jeudi le gouvernement britannique, qui a signé des contrats d’approvisionnement avec les groupes pharmaceutiques suisse Roche et américain Abbott.

Alors que les tests virologiques permettent de détecter la présence effective du nouveau coronavirus, ce type de test permet d’établir ou non la présence d’anticorps dans le sang et de déterminer si une personne a déjà été atteinte par la maladie. « Nous avons signé des contrats pour la fourniture de plus de 10 millions de tests de Roche et Abbott au cours des prochains mois », a indiqué le ministre de la Santé, Matt Hancock, lors d’une conférence de presse. Il n’a pas précisé le montant des contrats.

20h15 : La loi PMA pour toutes menacée ?

« Impossible » d’adopter la loi sur la PMA pour toutes avant « l’été », assure ce soir le président du groupe des députés LREM, Gilles Le Gendre, en raison de la crise sanitaire.

Dans un tweet ce jeudi, le ministre de la Santé Olivier Véran a semblé confirmer l’information : « La loi bioéthique porte de nombreuses, belles et réelles avancées sociétales. Le débat parlementaire n’est pas achevé, et si la priorité donnée à la crise sanitaire rend difficile son adoption avant l’été hélas, elle le sera dans les tout prochains mois ! », a-t-il tenté de rassurer.

« J’espère que nous pourrons adopter la PMA d’ici la fin du quinquennat », a lâché Gilles Le Gendre sur LCI. Ces déclaration ont fait réagir de nombreux parlementaires, jusqu’au sein de la majorité : « Pour nombre de couples et de femmes, la #PMA est bel et bien une urgence. Les députés de la majorité sont attachés à ce que cette promesse de campagne soit réalisée le plus tôt possible », a twitté le député LREM Sacha Houlié.

20h05 : On regarde quoi à la télé ?

Ce soir, si vous voulez échapper à Stars 80 sur TF1, le service public vous propose un programme original. Le Grand échiquier de Anne-Sophie Lapix est la première grande émission à incarner le déconfinement. Une décision prise il y a deux semaines, dès l'annonce de levée du confinement… Alors que d'ordinaire, l'émission nécessite deux mois et demi de préparation, racontent nos collègues du Parisien

Mais monter une grande émission de variété « à l'ancienne » est délicat dans ces conditions. Comment rassembler Selah Sue, Angélique Kidjo, Christine and the Queens, le violoniste Renaud Capuçon, le contre-ténor Philippe Jaroussky, Erik Orsenna ou Jacques Weber, des danseurs, des artistes… ET respecter les gestes barrières ? Réponse à 21 h sur France 2.

19h15 : Trump optimiste sur la tenue du G7 en personne

Le président américain Donald Trump s’est dit jeudi optimiste sur la tenue en juin à la Maison Blanche du sommet du G7, en dépit des contraintes liées à la pandémie de coronavirus. « Il semble que le G7 aura lieu », a déclaré M. Trump depuis Washington avant de se rendre dans le Michigan. Le président américain a ajouté que le sommet aurait lieu « essentiellement à la Maison Blanche », même si certaines rencontres pourraient être organisées dans la résidence présidentielle de Camp David, dans le Maryland.

19h00: 28.215 décès en France, dont 83 recensés en 24 heures

C'est l'heure du point quotidien. Le coronavirus a fait 28.215 morts depuis le 1er mars, selon le communiqué du ministère de la santé. C'est donc 83 décès supplémentaires en 24 heures. 17 583 personnes sont hospitalisées pour une infection. 1.745 malades atteints d’une forme sévère de COVID-19 sont encore hospitalisés en réanimation (554 de moins que la semaine dernière).

18h55 : Le Vip Room ferme définitivement ses portes à Paris

Le Vip Room, l’une des plus grandes discothèques de Paris installée sur 2.000 m2 rue de Rivoli, ferme définitivement ses portes, a annoncé jeudi à l’AFP Jean Roch, son dirigeant, mettant en avant les « contraintes économiques et administratives ».

« Depuis cinq ans, nous subissons de plein fouet les conséquences des attentats, des manifestations des ''gilets jaunes'' et maintenant du Covid-19. Notre métier n’est pas aidé à Paris. Le Vip Room ne rouvrira pas ses portes. C’est terminé. J’ai mis le fonds de commerce en vente », a précisé Jean Roch, l’une des figures du monde de la nuit, à la fois Dj et gérant de plusieurs discothèques notamment à Saint-Tropez. Jugeant que désormais « Paris n’est plus une fête », Jean Roch a publié plusieurs messages sur Instagram pour remercier sa clientèle : « Thank you for the good time ».

18h50 : L’ex-avocat de Trump va finir sa peine à domicile

Michael Cohen, qui avait été condamné à trois ans de prison en décembre 2018 pour avoir acheté le silence de deux anciennes maîtresses présumées de Donald Trump pendant la campagne présidentielle de 2016, en violation des lois électorales, va terminer de purger sa peine à domicile avec un bracelet électronique. La décision a été prise à cause de la pandémie de coronavirus dans les prisons. Sur Twitter, il a dit sa joie de retrouver sa famille et indique qu’il aura « des choses à dire » mais pas tout de suite. Michael Cohen a indiqué par le passé qu’il dirait « tout » sur Donald Trump dans une biographie.

 

18h35 : Un confinement imposé plus tôt aurait pu sauver 35.000 vies aux Etats-Unis

Plus de 35.000 morts du coronavirus auraient pu être évitées aux Etats-Unis si les mesures de confinement avaient été appliquées ne serait-ce qu’une semaine plus tôt, selon de nouvelles estimations de chercheurs de l’université new-yorkaise Columbia. Selon leurs simulations, effectuées avec divers modèles et publiées sur le site scientifique medRxiv, 61 % des cas de contagion – soit plus de 700.000 cas – et 55 % des plus de 65.000 décès – soit plus de 35.000 morts – enregistrés au 3 mai 2020 « auraient pu être évités » si les mesures de distanciation sociale et autres outils de contrôle de l’épidémie avaient été mis en place « juste une semaine plus tôt ».

18h15 : Le Cac 40 termine en baisse de 1 %

La Bourse de Paris a terminé en baisse de 1,15 % jeudi, la circonspection l’emportant au regard des tensions sino-américaines et d’une situation sanitaire toujours difficile, malgré une éclaircie dans le secteur privé en zone euro. L’indice CAC 40 a reculé de 51,53 points à 4.445,45 points. La veille, il avait terminé en hausse de 0,87 %. La cote parisienne a passé l’essentiel de la séance dans le rouge. Après des gains importants en début de semaine, les marchés ont adopté « une approche plus timide dans les échanges », a observé Jasper Lawler, analyste pour London Capital Group.

17h46 : Le FMI débloque une aide financière de près de 400 millions de dollars pour la Jordanie

Le Fonds monétaire international a annoncé jeudi avoir approuvé une aide financière d’urgence d’environ 396 millions de dollars (361 millions d’euros) en faveur de la Jordanie pour lutter contre l’impact de la pandémie de Covid-19. « Cette aide financière d’urgence aidera à répondre aux besoins » du pays qui voit ses dépenses de santé augmenter. En outre, elle contribuera à aider les ménages et les entreprises les plus touchés par la crise, a précisé le FMI dans un communiqué.

17h44 : 32 personnes atteintes du Covid-19 dans une usine Renault au Maroc

Une campagne de dépistage menée par le groupe Renault a conduit à la détection de 32 cas de Covid-19 dans son usine de Casablanca (ouest), a annoncé jeudi un communiqué du groupe. Des dépistages sont également en cours sur le site de Tanger (nord), l’objectif étant de tester tous les effectifs présents, a indiqué à l’AFP une porte-parole du groupe.

Le constructeur automobile qui emploie près de 12.000 personnes au Maroc, dont environ 1.500 à Casablanca, a partiellement relancé ses activités industrielles début mai, après environ six semaines d’arrêt lié à la pandémie et à l’instauration d’un état d’urgence sanitaire au Maroc.

17h38 : Arrivée en Russie de 200 respirateurs donnés par les Etats-Unis

Un avion militaire américain est arrivé jeudi après-midi à Moscou avec cinquante respirateurs devant être déployés dans des établissements traitant des malades du nouveau coronavirus, quelques semaines après l’envoi de matériel russe similaire à New York. Il s’agit là « de la première partie d’un don humanitaire à la Russie de 200 respirateurs fabriqués aux Etats-Unis » et d’une valeur de 5,6 millions de dollars, a indiqué l’ambassade américaine à Moscou dans un communiqué. D’autres équipements doivent arriver la semaine prochaine des Etats-Unis.

17h26 : Mosquées, café, restaurant, hôtels rouvriront en Tunisie le 4 juin

Les autorités tunisiennes ont décidé de rouvrir le 4 juin les mosquées et tous les lieux de culte ainsi que les cafés, les restaurants et les hôtels, après plus de deux mois de fermeture en raison de la pandémie. Lors d’une conférence de presse commune, les ministres des Grands projets Lobna Jeribi, de l’Intérieur Hichem Mechichi et des Affaires religieuses Ahmed Adhoum ont ajouté que cette date pourrait être modifiée en cas de reprise de l’épidémie de coronavirus en Tunisie.

Hôtels et restaurants, fermés depuis le 22 mars, rouvriront à 50 % de leur capacité d’accueil. Un protocole sanitaire est en cours de finalisation pour détailler les mesures de prévention dans les établissements touristiques. La levée de toutes les mesures de confinement est prévue le 14 juin.

17h15 : Vous commencez à réfléchir aux vacances estivales en France? Ce site pourrait vous aider

Et vous séchez? Un générateur d'idées de voyages pour trouver où partir en France pour les vacances pourrait vous être utile. Son petit nom? ExplorelaFrance.com, et c'est Nicolas Bonzom, à Montpellier, qui vous explique comment ça fonctionne. 

17h07 : L'ONG Oxfam va fermer 18 bureaux dans le monde et supprimer un tiers de ses effectifs

L'ONG Oxfam va fermer 18 bureaux dans le monde et supprimer près de 1.500 emplois, soit près d'un tiers de ses effectifs, sous l'effet d'une baisse de ses ressources financières en raison de la pandémie de coronavirus. Oxfam explique dans un communiqué publié mercredi soir que la crise sanitaire a accéléré la réorganisation de ses activités internationales qu'elle avait prévue depuis 2018.

Les confinements mis en place dans de nombreux pays ont contraint l'ONG à fermer ses boutiques et à l'annulation des événements lui permettant de lever des fonds. Sa santé financière était fragilisée du fait d'une baisse de dons à la suite du scandale provoqué par les révélations d'abus sexuels commis par certains de ses employés en 2010 en Haïti. Par conséquent, elle va supprimer 1.450 postes sur des effectifs de 5.000 personnes.

16h58 : Une manifestation pour une revalorisation salariale à l'hôpital Debré à Paris

Plusieurs centaines de personnes, dont des soignants en blouse blanche, se sont réunis jeudi devant l'hôpital Robert Debré à Paris pour réclamer des «lits» et «du fric pour l'hôpital public», alors que le ministre ouvre des négociations lundi prochain pour un «Ségur de la santé». 

A la mi-journée, pour cette opération «#jediscolère», plusieurs dizaines de soignants brandissaient des pancartes «blouses blanches colère noire» ou «managers technocrates, hors hôpital», au son des casseroles. Autour, des gilets jaunes et des soignants, «les couturières du Pré» (le Pré-Saint-Gervais, commune de Seine-Saint-Denis jouxtant l'hôpital) et des élus comme le député LFI Eric Coquerel ou encore le sénateur communiste Pierre Laurent.

Ces soignants ne veulent ni médaille, ni honneur, mais de bonnes conditions de travail. Petit rappel des enjeux  dans cet article

16h55 : Pékin menace Washington de « mesures de rétorsion » en cas de sanctions américaines

Le ton monte un cran de plus en Pékin et Washington. La Chine a averti jeudi qu’elle prendrait « des mesures de rétorsion » si le Congrès des Etats-Unis adopte des sanctions contre Pékin pour sa responsabilité supposée dans l’épidémie de Covid-19. « Nous sommes fermement opposés à ces projets de loi et adopterons une réponse ferme et des mesures de rétorsion » s’ils sont adoptés, a averti devant la presse le porte-parole de l’Assemblée nationale populaire (ANP, le parlement chinois), Zhang Yesui.

16h20: Les bords de Loire à Tours fermés ce jeudi après-midi...

Ce jeudi, la préfète, Corinne Orzechowski, a annoncé sa décision d'interdire l'accès aux quais «dès cet après-midi», rapporte France 3 Centre Val-de-Loire. 
En cause: des rassemblements visiblement peu respectueux de la distanciation sociale mercredi soir près du Pont Wilson. 

16h12 : Le Hellfest récolte 195.000 euros au profit du CHU de Nantes

A défaut de réunir des métalleux en mal de décibels, le Hellfest, festival de Clisson a recueilli 195.000 euros au profit du CHU de Nantes pour continuer la lutte contre le Covid-19, révèle France Bleu Loire Océan. 

16h07 : Un huitième motif valable pour se déplacer au delà des 100 km: déménagement, achat ou location impossibles à différer

Ce jeudi 21 mai, un nouveau motif s'est ajouté aux sept dérogations pour dépasser la limite des 100 km autour de chez soi. En effet, un arrêté publié au Journal officiel  et repéré par RTL, dévoile qu'il est désormais possible de se déplacer pour un huitième motif: «un déménagement résultant d'un changement de domicile et déplacements indispensables à l'acquisition ou à la location d'un bien immobilier insusceptibles d'être différés». Auparavant, il était possible de le faire, mais en cochant la case «motif familial impérieux» et à condition de se munier d'une attestation sur l'honneur, explique Le Parisien

15h49 : Le foot en temps de coronavirus, c’est aussi ça…

Près de 13.000 effigies de supporters en carton sont déjà installées dans les tribunes du stade de Mönchengladbach, qui accueillera samedi à 15h30 un match à huis clos de la 27e journée de Bundesliga contre Leverkusen. Dès le début de la crise du coronavirus en mars, le groupe « Fanprojekt Mönchengladbach » a lancé une idée qui a fait florès : permettre à chaque supporter de faire imprimer, pour 19 euros, une image de lui-même grandeur nature sur carton.

Ces figurines sont disposées dans les gradins du stade, et les détenteurs d’une carte à l’année ont même le privilège de voir leur double de carton siéger exactement sur leur place habituelle. « C’est une belle opération, qui crée une atmosphère dans le stade », a apprécié le directeur sportif du Borussia Max Eberl, « en même temps c’est un rappel, que le football sans supporters n’est pas le même ».

15h20 : Déconfinement en Ecosse à partir du 28 mai

L'Ecosse va assouplir à partir du 28 mai les mesures de confinement instaurées depuis deux mois pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, a annoncé jeudi sa Première ministre Nicola Sturgeon. «Le temps est venu d'aller vers un assouplissement prudent des restrictions», a-t-elle déclaré devant le Parlement local à Edimbourg.

Entrées ensemble dans le confinement décrété par le Premier ministre britannique Boris Johnson le 23 mars, les quatre nations du Royaume-Uni (Angleterre, Ecosse, Pays de Galles et Irlande du Nord) n'abordent pas toutes l'allègement des restrictions au même rythme.

En Ecosse, la première phase devrait permettre, à partir de jeudi prochain, la reprise de certaines activités de loisir en extérieur, comme golf, tennis ou pêche, a expliqué Nicola Sturgeon. Il sera possible de les pratiquer avec une autre personne d'un autre foyer, tout en respectant la distance de sécurité de deux mètres. Pourront également commencer à reprendre certaines activités professionnelles en extérieur. Les écoles rouvriront à partir du 11 août pour le début de l'année scolaire, mais une partie des enseignements se feront à la maison.

15h15 : En Nouvelle-Zélande, on envisage la semaine de quatre jours pour les salariés afin de relancer l’économie

Intéressant, non ? La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a évoqué mercredi la possibilité pour les salariés de bénéficier de jours fériés supplémentaires et d’une semaine de travail de quatre jours afin de relancer l’économie durement frappée par sept semaines de confinement.

Objectif ? Stimuler les dépenses dans les secteurs du tourisme et de l’hôtellerie, particulièrement frappés. Après s’être entretenue mardi avec des représentants de l’industrie du tourisme, la Première ministre a affirmé que l’expérience du télétravail, lors du confinement, a permis de montrer combien les salariés peuvent se révéler productifs en échange de plus de flexibilité. Selon elle, la semaine de quatre jours pourrait être une option, à condition que les employeurs soient prêts à essayer.

15h10: Les Oscars 2021 reportés? 

Selon Variety, l’impact de la pandémie sur l’industrie cinématographique pourrait obliger l’Académie à décaler le prestigieux rendez-vous d'Hollywood programmée pour le moment pour le 28 février 2021. Pour en savoir plus, c'est par ici. 

15h08: L'Allemagne va relancer sa D3 le 30 mai... et cela fait grincer des dents

Alors qu'aucun grand championnat hors Allemagne n'aura encore repris, les Allemands ont décidé de relancer leur troisième division le 30 mai, malgré de nombreux obstacles et oppositions, a annoncé jeudi la Fédération (DFB). La troisième division allemande, au statut professionnel, est constituée d'une poule unique de 20 clubs. Elle dépend de la Fédération, alors que les deux premières divisions sont gérées par la Ligue.

La D3 sera soumise au même protocole sanitaire que la Bundesliga et la D2, qui ont déjà repris le week-end des 16 et 17 mai, à huis clos. La tenue des matches dépendra aussi des avis des autorités politiques régionales, compétentes en Allemagne pour gérer les mesures de protection contre le coronavirus. Si les clubs de l'élite, dépendants des droits TV, se sont plutôt serrés les coudes pour obtenir une relance du championnat, la discussion a été beaucoup plus rude en D3, où certains, totalement privés d'entraînement pendant des semaines, dénoncent une parodie de compétition et une injustice sportive.

15h01 : Après le cinéma et le concert… La compétition d’athlétisme en drive-in !

Mais où la mode du drive-in s’arrêtera donc ? Face à la pandémie de coronavirus, l’athlétisme propose une nouvelle initiative innovante, à Düsseldorf en Allemagne le 12 juin : un concours de saut à la perche en drive-in, à suivre depuis le siège de sa voiture.

La compétition sportive, qui se présente comme la première en Allemagne à accueillir des spectateurs depuis que le Covid-19 a mis le sport mondial à l’arrêt, se déroulera sur un sautoir installé dans un cinéma drive-in de Düsseldorf. Les spectateurs pourront suivre le concours, qui sera également diffusé sur grand écran, depuis leur voiture. Dans le respect de la distanciation physique donc.

14h56 : Un petit coup d’œil sur les bouchons ?

Et bien il semblerait qu’il n’y en ait pas. Bison futé publie une carte des prévisions toute verte pour ce jeudi, dans les sens des départs comme des retours. Quant à l’Ile-de-France, Sytadin met sur son site une carte en temps réel de la région sans bouchon ou presque en ce milieu d’après-midi du jeudi de l’Ascension.

 

14h48 : L’explosion du chômage aux Etats-Unis se poursuit… Plus de 2 millions de nouveaux chômeurs en une semaine

Les Etats-Unis ont enregistré plus de 2,43 millions de nouvelles demandes d’allocation-chômage la semaine dernière, un niveau toujours exceptionnellement élevé alors que le Covid-19 a mis l’économie à genoux, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Travail.

Au total, depuis l’arrêt brutal de l’économie mi-mars avec la mise en place de mesures massives de confinement pour contenir la pandémie dans le pays, plus de 38,6 millions de personnes ont pointé au chômage.

14h42 : Retour du spritz en terrasse en Italie... et craintes des autorités d'une deuxième vague

Avec la fin du confinement et un beau soleil de printemps, les Italiens reviennent inévitablement au spritz entre amis et aux apéros en terrasse, suscitant les inquiétudes des autorités sur une possible résurgence de l'épidémie de coronavirus.

«Pendant la phase actuelle, il est plus que jamais nécessaire de respecter les distances de sécurité, et de porter des masques quand cela s'impose», a souligné le Premier ministre Giuseppe Conte, mercredi soir devant les médias locaux, et de nouveau jeudi matin dans une adresse au sénat. Après une épidémie meutrière qui a fait plus de 32.000 morts, a traumatisé la population et mis l'économie à genoux, la péninsule se déconfine progressivement depuis le 4 mai. Les Italiens sortent prudemment de deux mois d'un strict enfermement, goûtant un peu de liberté retrouvée et avides de reprendre une vie sociale un tant soit peu ordinaire.

14h37: Comment les casinos de Vegas préparent leur réouverture en temps de Covid? 

Jetons désinfectés, cartes détruites, caméras thermiques… Les casinos de Las Vegas jouent gros pour leur réouverture, qui est prévue pour fin ou début juin, nous raconte notre correspondant aux Etats-Unis, Philippe Berry dans cet article. 

14h22 : Le derby de Berlin demain en temps de coronavirus… une autre époque !

Duel de feux d’artifice, échauffourées et trois blessés ! Le premier derby de Berlin entre l’Union et le Hertha en novembre avait été chaud en tribunes. Le retour vendredi à 20h30 à huis clos, dans le silence du gigantesque stade Olympique, aura une tout autre tonalité.

Au temps du coronavirus, ce n’est plus le comportement des fans qu’autorités et médias vont scruter, mais celui des joueurs, pour vérifier s’ils respectent les distances de sécurité sanitaire lors des célébrations des buts… Pour la reprise de la Bundesliga le week-end dernier, le Hertha s’est retrouvé sous le feu des critiques parce que son attaquant belge Dedryck Boyata avait embrassé sur la joue son coéquipier Marko Grujic.

14h05 : L’Iran déconseille les déplacements pour l’Aïd

Les autorités iraniennes ont appelé jeudi la population à éviter tout déplacement entre les provinces à l’occasion de l’Aïd al-Fitr, marquant la fin du mois de jeûne musulman du ramadan, dans un pays où les cas de nouveau coronavirus sont en hausse. La République islamique d’Iran est le pays du Proche et Moyen-Orient le plus touché par l’épidémie. Selon les derniers chiffres officiels, le nombre total des morts atteint 7.249 (+66) et celui des cas confirmés 129.341 (+2.392).

La fête du Fitr est célébrée dimanche et lundi prochains en Iran. Et à cette occasion les Iraniens se déplacent entre les provinces pour aller visiter leurs familles ou amis.

13h49 : Un premier mort lié à un cluster dans une mine d’or de Sibérie
L’entreprise Polyus, plus gros producteur d’or de Russie, annonce le premier décès des suites du coronavirus de l’un de ses salariés dans une gigantesque mine de Sibérie. Le lieu est devenu un important foyer de l’épidémie : selon l’agence sanitaire Rospotrebnadzor, 805 travailleurs de cette mine de la région de Krasnoïarsk (Sibérie orientale) ont été testés positifs au coronavirus. Et selon l’agence de presse Ria-Novosti, citant le service de presse de Polyus, 144 d’entre deux sont hospitalisés.

Pour stopper la propagation, l’armée russe est intervenue et a annoncé avoir achevé l’installation d’un camp de tentes où seront placés en quatorzaine « jusqu’à 2.000 » travailleurs de la mine.

Selon le dernier bilan officiel, la Russie recense 317.554 cas de contamination au coronavirus et 3.099 morts.

 

13h27 : Malgré de gros doutes, la Tanzanie va rouvrir ses universités

Le président tanzanien, John Magufuli, annonce la réouverture des universités et le retour des compétitions sportives à partir du 1er juin. « Nous avons décidé de rouvrir les universités à compter du 1er juin 2020 », a-t-il déclaré lors d’une réunion publique dans la capitale administrative Dodoma, précisant qu’une décision sur le primaire et le secondaire serait prise ultérieurement.

Problème : la présidence a régulièrement minimisé la gravité de l’épidémie du coronavirus dans le pays, et cela fait trois semaines que le gouvernement n’a pas actualisé le nombre total de cas. Il reste bloqué, depuis le 29 avril, à 480, dont 16 morts.

 

13h13 : Les professionnels du tourisme grec anticipent une saison catastrophe

Les opérateurs touristiques grecs s’attendent à une chute de 70 % des arrivées cette année, ont-ils affirmé jeudi, après que le gouvernement a fixé au 15 juin le début de la saison touristique.

Selon les chiffres de la banque centrale grecque, le pays a accueilli en 2019 plus de 34 millions de visiteurs, pour un chiffre d’affaires de plus de 18 milliards d’euros. Or selon Grigoris Tasios, un représentant des hôteliers, seuls 8 ou 9 millions de visiteurs sont attendus cette année.

Les vols directs vers et depuis les îles grecques reprendront à partir du 1er juillet, et les restaurants et les bars doivent rouvrir lundi, alors que les sites archéologiques en plein air ont rouvert cette semaine. Les musées devraient suivre le 15 juin.

12h51: L'Etat d'urgence levé dans l'ouest du Japon

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé jeudi la levée dans trois régions de l'ouest du pays de l'état d'urgence mis en place en avril pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Il a laissé entendre qu'il ferait de même dès la semaine prochaine pour Tokyo et ses régions limitrophes, ainsi que pour la grande île septentrionale de Hokkaido, les dernières préfectures à être désormais concernées par ce dispositif.

Le Premier ministre avait introduit ce dispositif à Tokyo et dans six autres régions le 7 avril, puis l'avait étendu à tout le pays.

12h39 : En Italie, beaucoup de restaurateurs refusent de rouvrir leurs portes

Aides jugées insuffisantes, directives floues, évolution de l’épidémie incertaine ou touristes absents : de nombreux commerçants italiens, majoritairement restaurateurs, ont préféré ne pas rouvrir leurs portes malgré les appels en ce sens du gouvernement.

Désertés par leurs visiteurs, sans doute encore pour plusieurs semaines, les villes touristiques que sont Rome, Florence ou Venise subissent la crise de plein fouet et même si l’heure de la réouverture a sonné pour eux lundi dernier, leurs restaurants sont peu enclins à relever leur rideau de fer.

Selon une enquête publiée samedi, près de 30 % des commerçants italiens (sur un million d’établissements concernés par la mesure) assuraient ne pas avoir l’intention de rouvrir lundi.

12h07 : Le parc du Puy du Fou avance sur Twitter qu’il pourra rouvrir le 11 juin

Le parc d’attractions vendéen annonce qu’il va pouvoir rouvrir ses portes le 11 juin sur Twitter. En effet, le président de la République aurait décidé en Conseil de Défense une réouverture le 2 juin des sites touristiques et parcs à thème en zone verte. Une information que l’exécutif n’a pour le moment pas confirmé.

Afin de se préparer à recevoir le public tout en respectant les gestes barrières, le parc annonce sa réouverture le 11 juin.

 

12h00 : Dix communes de Martinique rouvrent leurs plages ce jeudi, deux autres samedi

Dix communes de Martinique peuvent rouvrir leurs plages ce jeudi, et deux autres samedi, mais uniquement pour des activités sportives et nautiques, sans stationnement statique, a annoncé jeudi la préfecture dans un communiqué. Après la Guadeloupe qui a annoncé mercredi la réouverture des plages de 19 communes, la Martinique fait de même pour 12 de ses 24 communes du littoral, au terme d’une consultation avec les maires.

Cette décision intervient alors que le tribunal administratif de Martinique avait rejeté lundi une demande visant à ordonner au préfet de rouvrir ces plages. Le tribunal avait argumenté que l’autorisation d’accès aux plages nécessitait au préalable « une proposition du maire, ainsi que la mise en place par les communes des modalités et des contrôles de nature à garantir le respect » des mesures barrières.

11h23 : Il n'y aura pas de JO à Tokyo s'ils ne se tiennent pas en 2021

Le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach a admis que les Jeux olympiques de Tokyo, repoussés d'un an face à l'épidémie de Covid-19, seront annulés s'ils ne se tiennent pas en 2021.

«On ne peut pas éternellement employer 3.000 ou 5.000 personnes au sein du comité d'organisation», a poursuivi Thomas Bach, qui a souligné le «travail de mammouth» que représente ce report et la réorganisation en cascades des compétitions majeures qui en découle. «On ne peut pas modifier le calendrier sportif mondial de toutes les principales fédérations. On ne peut pas laisser les athlètes dans l'incertitude», a-t-il argumenté.

11h19 : Les célébrations religieuses bientôt autorisées, mais dans quelles conditions? 

La célébration des cultes pourrait bientôt reprendre. C’est le scénario qui se dessine depuis a publication, lundi 18 mai, d’une décision rendue par le Conseil d’Etat. Jugée « disproportionnée » alors que les rassemblements de moins de 10 personnes sont tolérés « dans d’autres lieux ouverts au public » depuis le début du déconfinement, l’interdiction des réunions dans les lieux de cultes doit être levée avant le 26 mai. Des croyants et des représentants de cultes ont réagi à cette annonce, entre soulagement et inquiétudes, dans cet article d'Hélène Sergent. 

11h14 : Peut-on être infecté par le coronavirus en piquant une tête dans la mer ?

Alors que certaines et certains vont se jeter à l’eau en ce week-end aux températures estivales, ma collègue Anissa Boumediene a répondu à une question que beaucoup doivent se poser : au fait, peut-on se baigner sans risque de contracter le Covid-19 dans l’eau ? Pour en savoir plus, c'est par ici. 

10h56 : Le coronavirus traqué jusque dans les égouts en Australie

Pour lutter contre le coronavirus, l’Australie a lancé cette semaine un vaste programme visant à descendre dans les égouts pour traquer toute trace de coronavirus dans les eaux usées, dans le but de prévenir un nouveau foyer épidémique.

Melbourne (sud-est) a ainsi commencé à analyser les eaux usées et les excréments pour détecter d’éventuelles traces du virus. En fonction des résultats, une politique ciblée de dépistage et de traçage des personnes porteuses du coronavirus sera mise en œuvre dans les quartiers concernés. Selon Nicholas Crosbie de Melbourne Water, sa compagnie, en charge de la gestion des eaux de la ville, espère contrôler les échantillons de 71 % des habitants de Victoria, l’un des États les plus peuplés de l’île-continent.

Les eaux usées de Paris, de Tokyo, d’Amsterdam, de Valence (Espagne) et du Massachusetts (États-Unis) ont également été analysées, mais souvent à plus petite échelle. Cette politique a cependant fait la preuve de son efficacité.

10h49 : Lufthansa en passe d'être sauvé par l'Etat allemand? 

La compagnie aérienne Lufthansa a confirmé jeudi être proche d'un sauvetage par le gouvernement allemand grâce à un plan de 9 milliards d'euros, qui ferait prendre à l'Etat fédéral une participation importante dans un groupe menacé par l'effondrement du trafic.

«Le projet, qui n'a pas encore été finalisé, prévoit des mesures de stabilisation pour un montant allant jusqu'à 9 milliards d'euros, dont 3 milliards d'euros sous forme de prêt» de la banque d'investissement publique KfW, selon la compagnie allemande, également présente via des filiales en Suisse, Belgique et Autriche.

Si le projet allait à terme, il permettrait de clore des semaines de controverse entre les conservateurs (CDU) de la chancelière Angela Merkel et ses partenaires de coalition sociaux-démocrates (SPD). Nombre d'élus de la CDU ont plaidé pour ne pas s'impliquer autant dans une entreprise entièrement privatisée en 1997, tandis qu'à gauche, beaucoup voyaient là une occasion de pousser la grande compagnie aérienne allemande à préserver l'emploi et être ambitieuse dans la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.

10h32 : Certains médecins avancent qu’il n’y aura pas de deuxième vague de coronavirus

Patrick Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes de France (Amuf), « ne voit pas la deuxième vague » de Covid-19 arriver, a-t-il indiqué ce jeudi sur France 2. Comme on lui demandait s’il « redoutait » une deuxième vague de l’épidémie de coronavirus, l’urgentiste a répondu : « de moins en moins ». « Les modèles mathématiques donnaient la possibilité d’une remontée (…) avec un petit pic qui devait commencer maintenant et en fait on ne le voit pas », a-t-il lancé. « Cela ne veut pas dire que l’épidémie est arrêtée », a-t-il ajouté, insistant bien sûr la nécessité de continuer à respecter les gestes barrières et porter le masque.

Sur France Inter, Frédéric Adnet, urgentiste à Bobigny, était sur la même impression optimiste. « On a aujourd’hui très peu d’appels et de passages pour Covid aux urgences, et les tests reviennent quasiment tous négatifs. Il y a peut-être un effet de saisonnalité, mais en Seine-Saint-Denis, où l’on n’a jamais été très confiné car les conditions de vie des populations rendaient ce confinement difficile, il y a eu beaucoup, beaucoup de cas, mais aujourd’hui quasiment plus un seul. »

10h21 : Tous à bicycleeeeeette…

Le coronavirus va-t-il faire les affaires des vendeurs et réparateurs de vélo ? « A la sortie du confinement, la fréquentation cyclable en France s’envole », constate l’association Vélo et territoires, qui s’appuie sur 182 compteurs à travers la France. Ils « ont enregistré sur cette première semaine 44 % de passages de vélos de plus qu’avant le confinement » et « comparée à la même semaine en 2019, la fréquentation cyclable progresse de 11 % ». D’ailleurs, les réparateurs de vélo sont pris d’assaut, comme le racontait notre collègue Fabrice Pouliquen dans ce reportage.

La tendance a été particulièrement forte le week-end, avec un bond de 151 %, précise Vélo et territoires.

10h06: La Polynésie totalement déconfinée

«La Polynésie tout entière sera déconfinée à partir du 21 mai», a annoncé mercredi (jeudi à Paris) le Président de la Polynésie française Edouard Fritch, au cours d'une allocution commune avec le représentant de l'Etat dans cette collectivité d'outre-mer, Dominique Sorain. La Polynésie ne recense que 60 cas de Covid-19, aucun des patients ne présentant désormais de signes de la maladie, et aucun nouveau cas n'a été détecté ces deux dernières semaines.

Après plusieurs allègements du confinement, le gouvernement local et l'Etat, qui se partagent les compétences en Polynésie, permettent le retour à une vie presque normale.

9h56: La Haute Autorité de Santé favorable au remboursement de certains tests sérologiques

La Haute Autorité de santé (HAS) donne un avis favorable à l’inscription au remboursement des tests sérologiques de dépistage du COVID-19 automatisables de type ELISA et des tests de diagnostic rapide (TDR). Mais uniquement pour certaines indications (patients diagnostiqués Covid, soignants...). Ces tests sanguins doivent être réalisés à partir du 7ème jour qui suit l’apparition des symptômes pour les patients symptomatiques graves hospitalisés et à partir du 14ème jour qui suit l’apparition des symptômes pour les patients symptomatiques sans signe de gravité.

9h50 : Un député propose une amende de 300 euros pour celles et ceux qui jettent leur masque dehors

C’est une nouvelle forme de pollution… Vous avez peut-être croisé jonchant le sol des masques chirurgicaux par terre. Un véritable problème à la fois sanitaire (une petite pensée pour les éboueurs) mais aussi écologique puisque ces masques en plastique vont mettre environ 450 ans pour se décomposer. Selon France 3, Le député LR des Alpes-Maritimes Eric Pauget a déposé une proposition de loi pour verbaliser à hauteur de 300 euros les personnes qui abandonneraient masques et gants au sol

9h48 : Google et Apple mettent à disposition leur outil de traçage

Les américains Apple et Google ont mis à la disposition des autorités de santé dans le monde leur solution pour construire une application de traçage de contacts contre le coronavirus, ont-ils annoncé mercredi.

« Ce que nous avons construit n’est pas une application, mais plutôt une interface de programmation (API) que les agences de santé pourront intégrer dans leurs propres applications », ont précisé les deux géants. La balle est donc désormais dans le camp des développeurs nationaux pour construire une application pour smartphones à partir de cette plateforme.

 

9h35: Comment les gendarmes et policiers vont contrôler les Frrançais en ce long week-end férié? 

Amende, dérogations, contrôles... Le gouvernement rappelle que les contrôles seront fréquents en ce week-end férié et ensoleillé. Si les Français peuvent désormais sortir de chez eux, ils doivent rester dans un périmètre de 100 km autour de leur domicile. Thibaut Chevillard nous explique ici comment les forces de l'ordre s'organisent. 

9h31: 100 personnes infectées dans un abattoir des Côtes-d'Armor

Plus de 100 personnes ont été testés positifs au Covid-19 dans un abattoir des Côtes-d'Armor à l'issue d'une deuxième campagne de dépistage, a annoncé mercredi soir l'Agence régionale de santé (ARS). Une première opération de dépistage avait été effectuée vendredi auprès de 209 salariés de cette entreprise Kermené.

Pour tenter de comprendre pourquoi les abattoirs sont particulièrement touchés par le Covid-19, retrouvez le reportage dans le Loiret de notre collègue Julien Laloye par ici. 

9h30 : Un second tour des élections municipales en juin… ou janvier 2021

Le second tour des élections municipales, qui avait été reporté à cause de la crise sanitaire, aura lieu soit en juin soit en janvier 2021, a affirmé Edouard Philippe lors d’une réunion avec les chefs des partis politiques, selon plusieurs participants à l’AFP.

Edouard Philippe a souligné qu’aucune décision n’était prise à ce stade, selon plusieurs participants. Interrogé, l’entourage du Premier ministre a dit à l’AFP travailler sur deux hypothèses, dont celle d’un report des élections mais pas au-delà de janvier 2021. Un projet de loi est en préparation et examiné par le Conseil d’Etat en cas de report.

9h27 : Trump veut un G7 à Camp David, pas par visioconférence

Le président américain a évoqué mercredi la possibilité de rassembler les dirigeants du G7 en juin à Camp David, et non par visioconférence comme cela avait été décidé en raison du coronavirus. «Ce serait un symbole formidable pour tout le monde. Normalisation!», a-t-il tweeté.

Les réactions des dirigeants du G7 ont été prudentes. Le président français Emmanuel Macron s'est dit «disposé à se rendre à Camp David si les conditions sanitaires le permettent». Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a souligné l'importance d'étudier «quelles mesures seraient mises en place» et «les recommandations des experts».

9h19 : Contrôles nombreux et plages fermés, le déconfinement toujours progressif

C'est un long week-end ensoleillé qui s'annonce, faisant craindre des afflux de promeneurs pouvant favoriser une nouvelle flambée de l'épidémie de coronavirus. «Il fait beau dehors, on sait que c'est très compliqué et la tentation est forte après des semaines de confinement», a reconnu Olivier Véran, constatant une «accélération» des «regroupements» à la veille du «pont» de l'Ascension.

Les contrôles devraient encore être nombreux pour faire respecter la limite des 100 kilomètres autour de son domicile pour se déplacer et quelques élus locaux ont d'ores et déjà remis en vigueur des restrictions. Cinq communes du Morbihan et une du Finistère ont ainsi demandé la fermeture de leurs plages, rouvertes le week-end dernier, après avoir constaté le non respect des règles de distanciation.

09h18: Easyjet va reprendre ses vols le 15 juin

La compagnie britannique Easyjet a annoncé jeudi qu'elle comptait reprendre certains vols à partir du 15 juin, essentiellement sur des trajets «intérieurs au Royaume-Uni et en France», avec des mesures sanitaires à bord.

9h05: C'est parti pour cette journée de live de l'Ascension

Bonjour à tous, nous allons passé une belle journée ensoleillée ensemble pour ce jeudi de l'Ascension aux températures estivales. On vous espère en forme. Et pour ceux qui souhaiteraient rattraper les informations de la veille, c'est par ici.