Coronavirus sur le « Charles de Gaulle» : Le Covid-19 à bord avant l'escale à Brest selon Florence Parly

ARMEES Selon les premières conclusions de l’enquête sur l’épidémie de coronavirus sur le « Charles de Gaulle », le Covid-19 se serait immiscé à bord bien avant l’escale à Brest à la mi-mars

20 Minutes avec AFP

— 

Le "Charles de Gaulle" lors de son retour à Toulon
Le "Charles de Gaulle" lors de son retour à Toulon — Christophe Simon / AFP

Le commandement du porte-avions Charles de Gaulle et son équipe médicale ont eu une « confiance excessive » dans la capacité du bâtiment et de son escorte « à faire face au coronavirus », mais n’ont pas commis de « faute », a estimé lundi la ministre des Armées Florence Parly.

Livrant à l’Assemblée nationale les conclusions de deux enquêtes sur la contamination de deux-tiers de l’équipage du porte-avions, la ministre a précisé que le Covid-19 a été introduit pour la première fois à bord du porte-avions en Méditerranée, avant une escale à Brest mi-mars, où il a été réintroduit à bord.