Coronavirus : 166 décès en 24 heures en France, plus de départements dans le vert pour le déconfinement

EPIDEMIE La pression sur les services de réanimation continue à s’amoindrir, avec 51 patients Covid-19 en moins, mais le nombre total de malades hospitalisés dans ces services reste supérieur aux capacités initiales

20 Minutes avec AFP

— 

Dans un hôpital de Bordeaux, le 25 mars 2020 (image d'illustration).
Dans un hôpital de Bordeaux, le 25 mars 2020 (image d'illustration). — UGO AMEZ/SIPA

Le coronavirus a causé 166 décès supplémentaires en 24 heures en France, a annoncé ce samedi le ministère de la Santé, tandis que le nombre de départements en vert sur la carte du déconfinement a augmenté. La pression sur les services de réanimation continue à s’amoindrir, avec 51 patients Covid-19 en moins, mais le nombre total de malades hospitalisés dans ces services reste supérieur aux capacités initiales.

Au total, 24.760 personnes sont mortes en lien avec le coronavirus depuis le 1er mars, dont 15.487 dans les hôpitaux et 9.273 dans les établissements médico-sociaux, indique le ministère dans un communiqué.

Plus de départements passent au vert

« Les cartes de synthèse de suivi de l’épidémie montrent une évolution importante aujourd’hui : les tensions hospitalières en région Paca diminuent, ce qui entraîne le passage de l’ensemble de ses départements du "orange" au "vert" sur la carte de synthèse », selon le communiqué. La nouvelle carte qui fait la synthèse de deux indicateurs (circulation active du virus et les capacités de réanimation) comporte désormais 32 départements rouges (inchangé), 22 oranges (contre 28 la veille) et 47 verts (contre 41 la veille), est-il précisé.

Dans les départements en vert, une moindre présence du virus permettra d’organiser un déconfinement plus large. Ceux en orange (une catégorie provisoire) ne présentent qu’un seul des deux critères favorable – la circulation active du virus ou les capacités en réanimation.

Le 7 mai, ne resteront que deux catégories – vert et rouge – qui détermineront le niveau de relâchement des restrictions​ mises en œuvre depuis le 17 mars.