Coronavirus : Des milliers d’Américains « chillent » sur les plages malgré la pandémie

BRONZETTE Les règles de confinement ont été assouplies dans plusieurs Etats, alors même que le nombre de morts du coronavirus a franchi la barre des 53.000

E.Pe.
— 
Coronavirus: Des milliers d'Américains «chillent» sur les plages malgré la pandémie — 20 Minutes

Floride, Californie, Géorgie : même combat… Ou plutôt, même constat. Des milliers de personnes se sont livrées à une séance baignade ou bronzette sur les plages de Savannah, Newport beach, Corona del mar et Huntington beach, entre autres. Et ce malgré l'épidémie de coronavirus qui frappe le pays.

Si la marée humaine qui s’étalait sur les kilomètres de sable de la côte ouest a pu choquer outre-Atlantique, mais aussi de nombreux Américains, elle n’a pourtant rien d’illégale. Plusieurs gouverneurs ont, en effet, décidé de rouvrir au public leurs plages ainsi que certains commerces non-essentiels.

Des règles de distanciation sociale peu respectées

Néanmoins, des mesures de distanciation sociale ont toujours cours aux Etats-Unis pour tenter d’endiguer une pandémie qui a déjà fait plus de 53.000 victimes dans le pays. Mais ne semblaient pas être respectées sur les bords de plage, ni dans l’eau.

Des voitures tout-terrain ont donc sillonné le littoral tout le week-end pour rappeler aux promeneurs de respecter les distances conseillées, mais aussi l’interdiction de s’allonger sur le sable. Tentés par le ciel d’un bleu immaculé, ils ont été nombreux à ne pas résister à l’appel du farniente au soleil, les pieds dans l’eau.