Coronavirus : Un commissaire de police à Lens meurt des suites du Covid-19, le premier en France

SANTE Le responsable du service intervention de la police lensoise était en arrêt depuis plusieurs jours, soupçonné d’être atteint du Covid-19

G.D. avec AFP

— 

Illustration de la police.
Illustration de la police. — F. Scheiber / 20 Minutes

Un commissaire divisionnaire de police de Lens​, dans le Pas-de-Calais, est décédé, dimanche, à l’âge de 47 ans, des suites du Covid-19, a-t-on appris de sources concordantes.

Selon une source policière, Rudy Lewandoski, chef du Service d’intervention, d’aide et d’assistance de proximité, est le premier commissaire de police français à succomber à l’épidémie de coronavirus.

Ancien de la police judiciaire de Lille

Ce commissaire divisionnaire, qui était passé par la police judiciaire de Lille, était en arrêt de travail depuis « une dizaine de jours » car il présentait « plusieurs symptômes faisant penser au Covid-19 », a déclaré à l’AFP une source policière, confirmant une information de France Bleu.

« Le Samu est intervenu à la mi-journée à son domicile mais ils n’ont rien pu faire et il est décédé d’une embolie pulmonaire », a-t-on précisé. « Le test Covid-19 qu’il avait effectué » à la suite d’un passage à l’hôpital « s’était révélé négatif », a indiqué à l’AFP, une autre source policière.

Hommage du directeur de la police

Sur Twitter, le directeur général de la Police nationale, Frédéric Veaux, a rendu hommage à ce « grand professionnel, toujours attentif aux autres ».

Le club de football lensois, le RCL, a salué pour sa part, dans un tweet, un homme qui « mettait son savoir-faire et son professionnalisme au service du club sur les sujets de sécurité ».