Coronavirus : Une première rallonge de 377 millions d'euros de budget pour les hôpitaux

SANTE Le ministère de la Santé a aussi annoncé le versement anticipé de certaines dotations

20 Minutes avec AFP
— 
Un patient atteint de Covid-19 pris en charge au service réanimation du CHU Pellegrin à Bordeaux
Un patient atteint de Covid-19 pris en charge au service réanimation du CHU Pellegrin à Bordeaux — Mickaël Bosredon/20 Minutes

Le Covid-19 est à l’origine de dépenses supplémentaires dans les établissements de santé. Pour y faire face, le ministère de la Santé a annoncé ce mercredi « une première enveloppe exceptionnelle d’urgence » de 377 millions d’euros pour régler « les dépenses spécifiques » liées à l’épidémie.

Ces crédits, qui doivent « alléger dès à présent les tensions que [ces] dépenses font déjà peser sur les établissements des territoires actuellement les plus exposés dans la prise en charge du Covid-19 », viennent en supplément des 84,4 milliards d’euros de dépenses hospitalières votées pour 2020. Des moyens qui « seront réévalués et renforcés autant que de besoin ».

Des versements accélérés

Le ministère indique qu’une partie du budget des établissements de santé leur a été versée « en avance sur le calendrier traditionnel », un engagement pris début mars. Cela porte notamment sur « l’intégralité de l’enveloppe "qualité" », soit 400 millions d’euros versés en une seule fois au lieu d’un étalement sur les douze mois de l’année.

L’enveloppe de 246 millions destinés aux « établissements en grandes difficultés financières », et celle de 176 millions de « crédits supplémentaires pérennes » pour la psychiatrie et les soins de suite et de réadaptation, des spécialités mises à contribution durant cette période, ont aussi été débloquées.