Coronavirus en Occitanie : Seize nouveaux décès et un appel à la vigilance sur les tests sérologiques

EPIDEMIE L’Occitanie a enregistré ce mardi 16 décès supplémentaires liés au Covid-19 en 24 heures mais le nombre d’hospitalisations et de patients en réanimation se tasse doucement

H.M.

— 

Un test de Covid-19 dans un laboratoire français. Illustration.
Un test de Covid-19 dans un laboratoire français. Illustration. — Jean-François Badias - Sipa

Pour le 37e jour d’affilée, l'agence régionale de Santé d'Occitanie a publié ce mardi son bilan sanitaire. Il montre que 16 nouveaux décès liés au coronavirus sont survenus dans les établissements de la région au cours des dernières 24 heures faisant grimper le triste bilan des morts à 266 en tout.

Sur le front des hôpitaux, la situation continue à s’améliorer lentement : 962 personnes étaient hospitalisées mardi soir, 14 de moins que la veille, dont 275 en réanimation contre 287 dans le bulletin précédent. Enfin, 50 malades de plus ont pu rentrer chez eux portant leur nombre total à 1377 depuis le début de l’épidémie.

Le département de L’Hérault (83 morts) est le plus touché d’Occitanie, loin devant l’Aude (41) et la Haute-Garonne (30). La Lozère reste épargnée.

Les tests par goutte de sang pas encore homologués

Avec la multiplication des drive et la campagne de dépistage systématique dans les Ehpad qui s’intensifie, l’ARS veut aussi attirer l’attention des professionnels sur les tests sérologiques qui fonctionnent avec une goutte de sang et « ne sont pas homologués à ce jour ». « Les conditions d’utilisation de recours à ces différents tests sérologiques seront précisées prochainement par la direction générale de la Santé », précise-t-elle.

En attendant, le diagnostic d’une infection au Covid-19 se fait sur la base du test dit « RT-PCR » avec prélèvement nasopharyngé par écouvillon puis analyse en laboratoire.