Coronavirus dans les Pays-de-la-Loire : Une dépense de 3 millions d’euros et une collecte pour fournir surblouses et tabliers aux soignants

PROTECTIONS Les soignants de la région Pays-de-la-Loire manquent de surblouses et de tabliers à usage unique. L’ARS et le conseil régional vont investir

Frédéric Brenon

— 

Du personnel soignant dans un service prenant en charge des malades du Covid-19 (illustration).
Du personnel soignant dans un service prenant en charge des malades du Covid-19 (illustration). — F.Dides/AFP
  • La région Pays-de-la-Loire souffre d’un manque de surblouses et de tabliers à usage unique.
  • L’ARS et le conseil régional vont en acheter pour un montant de 3 millions d’euros.
  • En parallèle, ils lancent un appel aux dons.

Si la crise du coronavirus touche moins sévèrement les Pays-de-la-Loire que la majorité des autres régions françaises, le stock de matériel de protection utilisé par les personnels soignants s’est tout de même considérablement réduit. Les surblouses et les tabliers plastiques à usage unique viennent ainsi à manquer. Au moins 250.000 surblouses et 2 millions de tabliers supplémentaires seraient nécessaires pour répondre aux besoins des établissements de santé, Ephad et établissements médico-sociaux.

« Les besoins sont importants et récurrents tant que l’épidémie de Covid-19 sera là », explique l'agence régionale de santé (ARS) des Pays-de-la-Loire. Mais il y a aussi des besoins pour d’autres accessoires, comme les lunettes et tenues de soins à manches courtes.

L’ARS annonce donc le déblocage d’une enveloppe de 2 millions d’euros pour effectuer les achats nécessaires. Une somme à laquelle il faut ajouter 1 million d’euros débloqué par le conseil régional des Pays-de-la-Loire. Il faudra d’abord identifier les sources d’approvisionnement, car la demande ayant explosé au niveau mondial, il n’est pas facile d’avoir accès au matériel. La distribution s’effectuera ensuite, après identification des structures à prioriser, indique l’ARS.

Une collecte régionale

En attendant, l’ARS et le conseil régional organisent une collecte de matériel médical de protection. « Elle s’adresse à tous ceux qui disposent de ces équipements : entreprises, associations, collectivités territoriales… ». Ces structures sont invitées à se faire connaître via le numéro vert 0800 030 300.

En complément, de nouveaux circuits de production sont en train de se mettre en place, avec le « développement d’une production locale textile » et la « création d’une production locale de tabliers en plastique jetable ».

Selon le dernier bilan régional publié par l'ARS, 820 hospitalisations pour coronavirus sont en cours, dont 155 en réanimation.