Coronavirus : La Corse demande à devenir territoire pilote du traitement à la chloroquine

CORONAVIRUS Le président de l’exécutif de Corse, Gilles Simeoni, demande au ministre de la Santé que la Corse expérimente l’hydroxychloroquine, ainsi que le recommande le professeur Didier Raoult, pour lutter contre le coronavirus

M.Cei.

— 

ne boîte de Plaquenil, médicament contenant de la chloroquine. (Illustration)
ne boîte de Plaquenil, médicament contenant de la chloroquine. (Illustration) — Mathieu Pattier/SIPA

Selon une information de RTL, le président de l’exécutif de Corse, Gilles Simeoni, a lancé un appel au ministre de la Santé, Olivier Véran : celui de faire de l’île de Beauté un territoire pilote du traitement à l’hydroxychloroquine, défendu par le professeur marseillais Didier Raoult. 

Gilles Simeoni souhaite notamment que les médecins de ville puissent prescrire et administrer ces médicaments. Le président de l’exécutif de Corse réclame ainsi qu’un test à grande échelle, sur son île, soit réalisé dans un cadre fixé par le gouvernement. 

Cette demande intervient alors que la Corse fait face depuis plusieurs semaines à une importante épidémie de coronavirus. Selon un dernier bilan, 344 personnes étaient positives au Covid-19 en Corse.