Coronavirus en Paca : L’ARS lance un appel aux soignants volontaires pour partir en Ile-de-France et dans le Grand Est

COVID-19 Les médecins anesthésistes-réanimateurs, les infirmières et infirmiers anesthésistes et les aides-soignantes peuvent être mobilisées

Fabien Binacchi
— 
Avant de pénétrer dans les chambres de malades du coronavirus, le personnel soignant soit s'équiper soigneusement
Avant de pénétrer dans les chambres de malades du coronavirus, le personnel soignant soit s'équiper soigneusement — Mickaël Bosredon/20 Minutes

Parce que « la situation sanitaire en Ile de France et en Grand-Est se tend de plus en plus » vis-à-vis du nouveau coronavirus, le directeur de l’Agence régional de santé (Paca) lance un appel à la mobilisation ce mercredi. Et il espère des réponses « dans la journée », « de toute urgence ».

Il demande à « tous les médecins anesthésistes-réanimateurs, toutes les infirmières et infirmiers anesthésistes, toutes les aides-soignantes qui sont disposées à faire don d’une semaine de travail au profit des deux régions en détresse » de se faire connaître.

« Ces régions manquent de ressources humaines »

Sur place, « le nombre de personnes atteintes par le Covid-19 croît très rapidement et les admissions en services de réanimation atteignent des niveaux qui n’ont jamais été connus », pointe Philippe De Mester. Selon lui, « tout ce qu’il était possible de créer comme lits de réanimation supplémentaires a été créé », mais désormais l’Ile de France et le Grand-Est « manquent de ressources humaines ».

« Si en Provence-Alpes-Côte d’Azur, nous voyons chaque jour progresser l’épidémie et nos services hospitaliers se remplir de patients lourdement affectés, cela n’est en rien comparable à ce que connaissent ces deux régions », assure-t-il aussi.

Les soignants de la région Paca volontaires pour rejoindre l’une de ces deux zones doivent contacter le 04.13.55.90.27. « Le séjour, le déplacement, l’intendance sur place, tout cela sera entièrement pris en charge », précise l’organisme de santé.