Coronavirus en Paca : 124 cas de plus en 24 heures, la région s’organise face à une « éventuelle saturation »

BILAN QUOTIDIEN L'Agence régionale de santé a « travaillé pour mettre en place une stratégie d’accroissement et d’extension des soins critiques »

Fabien Binacchi

— 

Un malade du coronavirus placé sous assistance respiratoire
Un malade du coronavirus placé sous assistance respiratoire — Mickaël Bosredon/20 Minutesl

L’Agence régionale de santé (ARS) Paca a enregistré ce jeudi 124 nouveaux cas confirmés de coronavirus, selon son dernier comptage, soit 39 de plus que mercredi. Deux décès supplémentaires ont encore été constatés dans les dernières 24 heures.

Et la région se prépare encore à une multiplication des patients testés, diagnostiqués et à hospitaliser éventuellement et a décidé d'« anticiper une éventuelle saturation des capacités en soins critiques ». L’ARS indique ce jeudi avoir « travaillé avec les réanimateurs de chaque groupement hospitalier de territoire pour mettre en place une stratégie d’accroissement et d’extension des soins critiques ».

Doubler les capacités actuelles en réanimation

En plus des 450 lits de réanimation adultes et de 700 lits de surveillance continue déjà en place, la région « va pouvoir doubler ses capacités actuelles en réanimation pour couvrir l’ensemble des urgences vitales en les portant à 980 lits », est-il précisé. Dans une seconde phase, 200 lits supplémentaires pourront être mobilisés.

Au total, 690 personnes ont été testées positives en Paca depuis le début de l’épidémie. Dont 377 dans les Bouches-du-Rhône, 133 dans les Alpes-Maritimes, 124 dans le Var, 31 dans les Hautes-Alpes, 17 dans le Vaucluse et enfin 7 dans les Alpes-de-Haute-Provence. Parmi ces cas, 44 personnes sont en réanimation.