Coronavirus en Bretagne : Un hôpital appelle les habitants à fabriquer des masques de protection pour le personnel

EPIDEMIE L’hôpital Yves Le Foll, à Saint-Brieuc, a lancé un appel à la solidarité pour protéger son personnel non soignant

C.A.

— 

Illustration du service pédiatrique et de l'accueil des urgences pédiatriques du CHU Hôpital Sud dans le quartier du Blosne à Rennes.
Illustration du service pédiatrique et de l'accueil des urgences pédiatriques du CHU Hôpital Sud dans le quartier du Blosne à Rennes. — Camille Allain / 20 Minutes

Un appel à la solidarité. Un appel à l’aide, même. Face à l’épidémie de coronavirus qui sévit en France, l’hôpital Yves Le Foll de Saint-Brieuc ( Côtes d'Armor) a publié une annonce sur Facebook demandant aux habitants de fabriquer des masques de protection. Ces masques « faits maison » ne seront pas utilisés par les médecins mais par le personnel hospitalier non soignant.

« Nous avons besoin de votre aide pour créer un stock de masques pour tous les professionnels non soignants de l’hôpital et ainsi préserver notre stock de masques chirurgicaux réservé pour les soignants », précise l’hôpital dans un message publié sur Facebook.

Le centre hospitalier briochin espère ainsi « pallier un éventuel manque de masques de protection et limiter le risque de propagation » du Covid-19 parmi son personnel, particulièrement sollicité en raison de l’épidémie. L’établissement précise qu’il « ne subit pas de pénurie » mais « souhaite anticiper au maximum pour prévenir les ruptures de stock » compte tenu de la situation inédite dans le pays. Il a publié un tutoriel sur son site Internet pour aider les habitants à fabriquer des masques.

Mardi soir, cinq cas de coronavirus avaient été recensés dans les Côtes d’Armor, ce qui en fait le département breton le moins touché pour l’instant. Mardi soir, 213 cas avaient été recensés en Bretagne.