Coronavirus : L'Australie interdit l'entrée aux étrangers... En France le confinement pourrait aller « au-delà de 15 jours »...

EPIDEMIE Suivez avec nous en direct cette deuxième journée de confinement total en France en raison de l’épidémie de Covid-19 

M.A., R. G.-V. et L.Br.

— 

Un passager à l'aéroport de Sydney, le 16 mars 2020.
Un passager à l'aéroport de Sydney, le 16 mars 2020. — CHINE NOUVELLE/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Depuis mardi, midi, les déplacements sont très limités en France et il vous faut un laissez-passer pour la moindre sortie de votre domicile.
  • Il faudra du temps avant que cette mesure radicale montre ses effets : pour l’instant 264 personnes sont mortes en France et 931 contaminés et contaminées sont en réanimation.
  • Dans le monde, le bilan humain dépasse désormais les 8.000 décès et de plus en plus de pays choisissent aussi le confinement, comme la Belgique à partir de ce mercredi.

A LIRE AUSSI

VIDEO

 

Et nous refermons là-dessus ce live nocturne. Sans perdre une minute, vous pouvez dès maintenant continuer à suivre l'actualité de la pandémie par ici.

6h52 : L’épidémie fait exploser les ventes de cannabis au Canada

Pour gérer leur stress face au coronavirus, supporter une quarantaine ou faire des stocks par crainte d’une pénurie, Canadiens et touristes se ruent depuis plusieurs jours sur les magasins et les sites de vente de cannabis, légal depuis fin 2018 au Canada. « On a remarqué une augmentation des ventes au cours des derniers jours », déclare Fabrice Giguère, porte-parole de la Société québécoise du cannabis (SQDC), qui ne dévoile toutefois jamais ses chiffres. « L’approvisionnement est stable, tant en ligne qu’en succursale », assure-t-il. En Ontario, le plus gros marché du cannabis au Canada, la société publique Ontario Cannabis Store (OCS) évoque des hausses de 80 à 100 % par rapport à la normale le weekend dernier.

6h43 : Les prix du brut s’envolent en réponse au plan massif de la BCE

Après avoir atteint mercredi un plus bas depuis 18 ans, les prix du brut se sont envolés ce jeudi, grâce à l’annonce de mesures de soutien massives de la BCE pour contrer les effets de la pandémie. Le baril de WTI a ainsi été propulsé en hausse de près de 17 % dans les échanges du matin en Asie, après s’être écroulé de 24,4 % la veille à New York. Les analystes prévoient cependant que les prix du brut vont rester bas pour une longue période, vu les graves perturbations de l’activité.

6h37 : L’île japonaise d’Hokkaido lève l’état d’urgence

Le gouverneur de la grande île septentrionale du Japon avait annoncé ces mesures d’urgences le 28 février, en pleine expansion des contaminations dans la région. Elles consistaient à appeler les habitants à éviter les sorties non indispensables, et n’étaient pas assorties de mesures coercitives comme celles appliquées en Europe. Aujourd’hui, les autorités disant voir des signes de reflux de l’infection. « Nous sommes parvenus à éviter la situation que nous craignions au départ : une propagation explosive de l’infection conduisant à un effondrement du système médical qui empêcherait de sauver des vies », a déclaré le gouverneur Naomichi Suzuki mercredi soir. « Nous lèverons l’état d’urgence le 19 mars comme prévu », a-t-il ajouté. Les derniers chiffres disponibles font état de 154 cas confirmés à Hokkaido, dont 6 décès. A travers le pays, le nombre total de cas répertoriés est de 914, pour 31 décès.

6h18 : L’Australie va interdire l’entrée aux étrangers, sauf les résidents

L’interdiction de voyage va être imposée à partir de 21h (11h, heure française) vendredi soir à tous les citoyens non-Australiens, non-résidents qui auraient voulu entrer dans le pays, a déclaré le Premier ministre Scott Morrison.

5h37 : Fermeture des écoles, bars et restaurants en Nouvelle-Calédonie

Mercredi soir, les autorités avaient annoncé que deux personnes avaient été testées positives et placées en isolement à l’hôpital territorial. Il s’agirait, selon la radio locale RRB, d’un couple de métropolitains. Treize personnes ayant été en contact avec le couple ont été confinées dans un centre de « quatorzaine » en périphérie de Nouméa.

Le gouvernement local, qui avait déjà indiqué mercredi que « tous les établissements scolaires publics et privés, sans exception, seront fermés jeudi », a annoncé jeudi un renforcement de ces mesures de protection. « A compter de 18 h (locales) et pour 14 jours au moins, tous les rassemblements de plus de 20 personnes sont interdits ». Outre les établissements scolaires, l’université, les bars, les restaurants, les casinos et les cinémas sont aussi fermés. Les liaisons aériennes quotidiennes avec la métropole sont maintenues jusqu’à dimanche avant d’être « fortement réduites », a indiqué de son côté le haut-commissaire Laurent Prévost. Les liaisons internationales sont « maintenues jusqu’au mardi 24 mars au plus tard » mais « dès à présent les étrangers non résidents ne sont plus admis en Nouvelle-Calédonie », a-t-il ajouté.

5h28 : Les Etats-Unis ralentissent fortement la délivrance de visas

Les Etats-Unis ont annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi qu’ils suspendaient leurs services ordinaires de délivrance de visas dans « de nombreux pays » en raison de la pandémie de coronavirus. Les consulats américains ont annulé « tous les rendez-vous ordinaires » en vue de la délivrance de ces visas « dans la plupart des pays du monde », a indiqué le département d’Etat dans un communiqué. La diplomatie américaine n’a pas précisé quels pays étaient concernés, invitant à consulter le site Internet de ses ambassades. Les demandes « pour des questions et une nécessité de voyager urgentes » restent traitées, de même que les services consulaires aux ressortissants américains.

5h12 : Les grands de l’automobile arrêtent leurs usines en Amérique du Nord

Les constructeurs automobiles américains General Motors, Ford et Fiat Chrysler ont annoncé mercredi suspendre leur production de voitures en Amérique du Nord à compter de jeudi et jusqu’au 30 mars au moins, « pour les nettoyer en profondeur et protéger les salariés de la propagation du Covid-19 ». Outre les trois groupes américains, le géant japonais Toyota a aussi décidé d’interrompre l’ensemble de sa production en Amérique du Nord, mais pour deux jours seulement pour le moment, lundi et mardi prochain. Son compatriote Nissan a quant à lui annoncé jeudi la suspension de sa production aux Etats-Unis à compter de vendredi et jusqu’au 6 avril.

5h05 : LeBron James en quarantaine se prend pour Tom Hanks

LeBron James, confiné comme tous les joueurs et l’encadrement des Lakers en attendant les résultats de leurs tests de dépistage, chronique sa quarantaine en ligne. Dans une story sur son compte Instagram, on le voit se gratter sa barbe hirsute en regardant sa femme Savannah tenter de se couper les tresses, avec ce commentaire : « Je ne peux même pas me faire couper les cheveux par mon coiffeur. Ils veulent que je reste loin de lui. Je ressemble à Tom Hanks dans Seul au monde ». Clin d’œil à l’acteur lui-même testé positif au virus.

 

4h49 : La banque centrale australienne abaisse son taux à un plus bas historique de 0,25 %

4h43 : Un deuxième élu du Congrès américain testé positif

Deux élus américains ont contracté le nouveau coronavirus, devenant les premiers membres du Congrès à être testés positifs. Le représentant républicain Mario Diaz-Balart a indiqué sur Twitter avoir commencé à ressentir des symptômes samedi, au lendemain de sa mise en quarantaine volontaire à Washington. Dans l’Utah, c’est le représentant démocrate Ben McAdams qui a annoncé avoir été testé positif au coronavirus. Après avoir attrapé un refroidissement samedi soir au retour de Washington, « mes symptômes se sont aggravés, j’ai eu de la fièvre, une toux sèche, une respiration difficile et je me suis placé de moi-même en quarantaine » à domicile, a-t-il expliqué.

4h31 : Le point sur la situation en France depuis vingt-quatre heures

« Etat d’urgence sanitaire », bilan alourdi, inquiétudes sur le fonctionnement du pays… Si vous venez de nous rejoindre, jetez un coup d’œil à notre synthèse des événements par ici.

 

3h03 : Couvre-feu au Panama et en Bolivie, un premier mort au Costa Rica

Le Costa Rica a enregistré mercredi son premier décès lié au virus, un homme âgé de 87 ans. Le pays enregistre 69 cas de contamination au Covid-19.

Le gouvernement du Panama voisin a décrété mercredi un couvre-feu à travers le pays dans le cadre de mesures visant à lutter contre la propagation du coronavirus. Cette mesure est en vigueur de 21h à 5h locales, a annoncé le président panaméen Laurentino Cortizo.

Pour sa part, la Bolivie a elle aussi proclamé dès mardi soir l'«état d'urgence sanitaire» et a instauré un couvre-feu qui couvre la moitié de la journée. Aux termes du décret annoncé par la présidence, «tous les habitants de la Bolivie doivent rester chez eux à partir de 17h jusqu'à 5h le lendemain», jusqu'au 31 mars.

2h45 : Au moins 35 décès dans une maison de retraite aux Etats-Unis

Après avoir inspecté des maisons de retraite de la région, les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont découvert que des employés de cette maison de retraite médicalisée proche de Seattle « qui étaient venus travailler alors qu’ils présentaient des symptômes » et qui « travaillaient dans plusieurs établissements » avaient probablement contribué à propager le coronavirus. La contagion a également été favorisée par l’absence d’équipement de protection, le manque de formation et à une identification tardive du nouveau coronavirus, qui sévissait pourtant déjà depuis des semaines en Asie, estime le rapport des CDC.

2h36 : Les Etats-Unis suspendent les expulsions de Salvadoriens

Les Etats-Unis ont suspendu les expulsions de Salvadoriens entrés illégalement sur leur territoire en raison de la pandémie de coronavirus, a affirmé mercredi le gouvernement du Salvador. « Les vols sont suspendus. Depuis hier (mardi) les retours sont suspendus jusqu’à nouvel ordre », a déclaré une haute fonctionnaire à San Salvador, Carolina Recinos, en évoquant les expulsions de ressortissants de son pays par les Etats-Unis. Les Salvadoriens qui ont été expulsés ces dernières semaines « ont été emmenés dans des centres de quarantaine » où ils doivent rester 30 jours, afin d’éviter une éventuelle contamination par le nouveau coronavirus, a-t-elle ajouté.

2h28 : La Chine ne rapporte aucun nouveau cas d’origine locale

Une première depuis le début de l’épidémie, la Chine n’a rapporté jeudi aucune nouvelle contamination d’origine locale au coronavirus. Les autorités sanitaires ont en revanche fait état de 34 cas importés supplémentaires. Ce nombre de nouvelles personnes contaminées venant de l’étranger est même un record journalier, a indiqué le ministère de la Santé. Il s’agit le plus souvent de Chinois rentrant de pays particulièrement touchés par le Covid-19.

1h55: Le patron de la NBA espère sauver «une partie de la saison»

Le patron de la NBA Adam Silver veut croire à la possibilité «de sauver au moins en partie» la saison 2020, mais ne sait pas quand pourra reprendre le basket-ball, arrêté par l'épidémie de coronavirus, a-t-il dit à ESPN.

Silver était invité à faire le point sur l'avenir du championnat, une semaine après avoir décidé de le mettre sur pause indéfiniment, consécutivement au test positif du Français de Utah Rudy Gobert. «Je ne sais pas combien de temps cette période va durer... La semaine dernière, nous avons dit que ce serait au moins 30 jours (de suspension) mais à ce stade, je ne sais vraiment pas», a-t-il déclaré.

«Je suis optimiste par nature et je veux croire que nous serons en mesure de sauver au moins une partie de cette saison», a cependant ajouté le dirigeant. Il a souligné que la reprise des matches ne pourrait se faire qu'«avec l'aval des autorités de santé publique».

1h25 : Macron salue le plan de soutien de la BCE

Le président français, Emmanuel Macron, a appelé jeudi les Etats de l’UE à prolonger l’aide exceptionnelle de la Banque centrale européenne (BCE) à l’économie par des « interventions budgétaires ». « Plein soutien aux mesures exceptionnelles prises ce soir par la BCE. A nous Etats européens d’être au rendez-vous par nos interventions budgétaires et une plus grande solidarité financière au sein de la zone euro. Nos peuples et nos économies en ont besoin », a écrit Macron sur Twitter, réagissant aux 750 milliards d’euros débloqués par la BCE.

 

1h10: Le Bourse de Tokyo ouvre en hausse

C'est assez rare pour s'en réjouir quelques minutes. Les marchés semblent bien accueillir le plan massif de soutien de la BCE de 750 milliards de dollars.

0h50: Donald Trump a-t-il « toujours su que c’était une pandémie » comme il l’affirme ?

Petite séance de fact-checking sur deux mois de déclarations. Spoiler alerte, la réponse est non, il a beaucoup minimisé l'ampleur de la crise. A lire par => là.

0h35: Un élu du Congrès américain positif

Un élu de Floride a annoncé mercredi avoir contracté le nouveau coronavirus, devenant le premier membre du Congrès à être testé positif, tandis que la pandémie se propage sur le territoire américain. Mario Diaz-Balart a indiqué sur Twitter avoir commencé à ressentir des symptômes samedi, au lendemain de sa mise en quarantaine volontaire à Washington. «Je me sens bien mieux», a assuré le représentant républicain, appelant à suivre les recommandations des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) afin de limiter la propagation de la pandémie.

0h10 : La BCE débloque 750 milliards d’euros

La Banque centrale européenne a annoncé mercredi soir le déblocage d’une enveloppe de 750 milliards d’euros destinés à des rachats de dette publique et privée pour tenter de contenir les répercussions sur l’économie de la pandémie de coronavirus. Ces rachats, venant au-delà de l’enveloppe supplémentaire de 120 milliards d’euros pour 2020 décidée six jours auparavant, se feront d’ici à la fin de l’année, a précisé l’institution dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion téléphonique du conseil des gouverneurs.

Il fallait une « action extraordinaire » pour une « situation extraordinaire », selon Christine Lagarde.

 

23h20: La compagnie australienne Qantas va arrêter tous ses vols internationaux

A partir de la fin mars, jusqu'à fin mai, et va réduire ses vols domestiques de 60%.

 

23h05: Très prudents sur le pic de la pandémie, les experts conseillent de prolonger le confinement en Italie
A quand le pic de la pandémie, le 25 mars, le 11 avril ? Après sept jours de confinement, l'Italie n'aperçoit toujours pas de baisse du nombre de cas et a enregistré un record du nombre de décès ce mercredi. Une seule chose est sûre, selon les experts, la fin du confinement n'est pas pour demain. Le point à lire ici.

22h40: Le point sur les inquiétudes des salariés d'Amazon en France

« Personne ne se sent en sécurité chez Amazon aujourd’hui en France. Ils ne mettent pas les moyens nécessaires pour sécuriser les travailleurs », assure un délégué syndical. C'est à lire ici.

 

22h25 : Le ministère des Armées livre 5 millions de masques

Florence Parly vient d’annoncer la livraison de 5 millions de masques chirurgicaux au ministère de la Santé.

« La DGA (Direction générale de l’armement) dispose d’un département spécialisé dans le domaine de la protection nucléaire, radiologique, biologique et chimique. Ses équipes travaillent d’arrache-pied pour tester toutes sortes de masques qui pourraient constituer des alternatives aux masques utilisés en ce moment », a par ailleurs indiqué Florence Parly dans un entretien au Parisien.

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye avait reconnu plus tôt dans la journée que la France était confrontée à des « difficultés logistiques » dans la fourniture de masques, alloués en priorité aux soignants. « Il y a eu récemment quelques difficultés logistiques, mais les masques arrivent dans les pharmacies depuis hier », avait-elle assuré à l’issue du Conseil des ministres, en expliquant que l’Etat continuait de libérer des stocks stratégiques pour les départements les plus touchés. La porte-parole avait aussi dénoncé des « vols inadmissibles » de masques dans les hôpitaux.

22h10: Une enquête ouverte en Espagne après la mort de 19 pensionnaires d'une maison de retraite

Le parquet espagnol a ouvert une enquête mercredi sur une maison de retraite de Madrid endeuillée par la pandémie de coronavirus, qui y aurait fait 19 morts, alors de nouveaux cas étaient signalés dans d'autres établissements.

Mercredi, une série de décès dans les résidences pour personnes âgées faisait les titres des journaux télévisés, dont 15 confirmés dans une résidence de la région de Castille - La Manche (centre).

Dès mardi, aux portes du centre Monte Hermoso à Madrid, des proches des résidents avaient affirmé à l'AFP et à la presse qu'au moins 70 des 130 résidents avaient été contaminés et confinés, et qu'on y comptait au moins 15 décès. Le journal El Pais avait obtenu auprès de l'entreprise un bilan d'au moins 19 morts.

21h50: La situation «s'aggrave rapidement»

Le bilan des victimes du coronavirus ne cesse de s'alourdir au deuxième jour du confinement ordonné par le gouvernement français qui voit la situation «s'aggraver rapidement», avec un risque de saturation pour des services d'urgence.

Les hôpitaux français accueillent désormais 3.626 patients dont 931 sont en réanimation. Parmi ces cas les plus graves, la moitié sont âgés de «moins de 60 ans», a insisté le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon en annonçant un total de 264 décès (89 supplémentaires en 24 h). «L'épidémie s'étend sur le territoire national et la situation s'aggrave rapidement», a-t-il prévenu en pressant les Français de respecter «impérativement» le confinement mis en place depuis mardi midi et les mesures barrière pour faire obstacle à la transmission du virus afin d'atténuer la charge des soignants.

21h40: 210.000 cas et près de 9.000 décès dans le monde

Le nouveau coronavirus a fait au moins 8.784 morts dans le monde depuis son apparition en décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, mercredi à 19h30. Plus de 209.500 cas d'infection ont été détectés dans 150 pays et territoires depuis le début de l'épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

Depuis le comptage réalisé la veille, 948 nouveaux décès et 18.313 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.

21h30 : Arrêt partiel de la production en Champagne

Plusieurs maisons de champagne ont arrêté leurs activités en cave en raison des mesures de confinement prises pour lutter contre le coronavirus, mais poursuivent leurs activités dans les vignes, a indiqué mercredi le PDG de Lanson Bruno Paillard.

« L’activité sera partiellement arrêtée dans beaucoup de nos maisons d’ici la fin de la semaine », notamment le dégorgeage, l’étiquetage et le conditionnement des bouteilles, ainsi que la facturation, a détaillé Paillard à la presse lors de la présentation des résultats du groupe pour 2019. « Il peut rester une activité de tirage et mise en bouteille avant deuxième fermentation » dans certaines maisons, a-t-il précisé lors d’une conférence téléphonique.

21h25 : Deux ministres positifs au Brésil

Le général Augusto Heleno, chef du Cabinet de sécurité institutionnel du président brésilien Jair Bolsonaro, et Bento Albuquerque, ministre des Mines et de l’Energie, ont testé positif mercredi au nouveau coronavirus. Considéré comme l’éminence grise du président Bolsonaro, Augusto Heleno, ancien commandant-en-chef de la mission de l’ONU en Haïti, a annoncé lui-même la nouvelle sur Twitter.

21h25 : Un syndicat policier appelle au droit de retrait pour obtenir des masques

Le syndicat policier Alliance a invité mercredi les policiers à exercer leur « droit de retrait » pour qu’ils puissent obtenir et utiliser des masques et autres moyens de protection face à l’épidémie de coronavirus. « Droit de retrait des policiers s’ils n’ont pas masques, gants, gel, matériel sanitaire à disposition lorsque la mission ou la situation l’exige », écrit le syndicat dans un tract.

L’organisation syndicale réclame notamment le port du masque « à discrétion de l’agent, non au bon vouloir de la hiérarchie », la fourniture de gants et de gel antibactérien, la « priorisation des missions pour les services ».

21h20: A Cannes, 100% des hôtels 5 étoiles ont fermé

A Cannes, où les stars se donnent rendez-vous chaque année sur la Côte d'Azur française à l'occasion de son célèbre festival de cinéma, la totalité des hôtels 5 étoiles ont fermé mercredi, a indiqué le syndicat des hôteliers de la ville. Cette décision a été imitée par le mythique Negresco à Nice, qui a lui aussi annoncé mercredi soir sa fermeture «jusqu'à nouvel ordre». En sus du confinement, l'économie de la ville de Cannes souffre du report ou de l'annulation de plusieurs grands salons professionnels.

 

21h20 : Plus de 500 millions de personnes appelées à rester chez elles

Plus d’un demi-milliard de personnes dans le monde sont appelées par leurs autorités à rester confinées chez elles, pour lutter contre la propagation de la maladie Covid-19, selon un décompte réalisé par l’AFP. Certains pays ont pris des mesures coercitives, tandis que d’autres n’ont recours pour l’heure qu’à des recommandations appuyées.

Après la province chinoise, au moins huit pays ont pris des mesures coercitives pour confiner l’ensemble de leur population : l’Italie depuis le 10 mars, l’Espagne (14 mars), le Liban (15 mars), la République tchèque (16 mars), la France, Israël, le Venezuela (17 mars), et la Belgique (18 mars). En tout, ces huit pays comptent environ 240 millions d’habitants. Dans les autres pays (Allemagne, notamment), il ne s’agit que d’une recommandation

21h15: Le festival Bottlerock, en Californie, repoussé à octobre

Il devait se tenir fin mai dans la Napa Valley. C'était l'un des derniers festivals qui n'avait pas encore été annulé.

 

21h00: Le Congrès U.S. adopte un plan d'aide de 100 milliards de dollars

C'est une première tranche, en attendant des négociations sur un gigantesque plan de relance de l'économie qui pourrait aller jusqu'à 1.300 milliards de dollars.

20h43 : La période de confinement pourrait être étendue à un mois

« La période de confinement, je pense, ira au-delà de 15 jours. Peut-être un mois », a déclaré ce mercredi le Pr Jean-François Delfraissy, président du comité scientifique chargé de conseiller Emmanuel Macron, sur France 2. Il estime aussi qu’il faudrait tester massivement et plus largement la population, « dans une stratégie à la coréenne ». Le comité scientifique, formé par 11 chercheurs, n'a qu'un avis consultatif : il peut faire des recommandations mais l'exécutif n'est pas obligé de les suivre.

 

20h35 : « Sans confinement, le nombre de malades doublerait à peu près tous les trois jours », analyse Bruno Marcos

Quand est-ce que les mesures de confinement feront-elles effet ? Grâce à ses modèles mathématiques, Bruno Marcos, chercheur de l’université Côte d’Azur, essaie de répondre à cette question (et à beaucoup d’autres). Il a été interviewé par notre journaliste Jonathan Hauvel. C'est à lire par ici !

20h27 : Des applaudissements à Paris et Marseille, des bougies à Calvi

Aux soignants, les Français reconnaissants

 

20h22 : Les supports papiers « plus protecteurs » que le support numérique pour les autorisations de déplacement

Les autorisations de sortie ne sont pas valables sur téléphone portable. « Les sociétés qui ont proposé d’éditer ces formulaires peuvent avoir pour but de piller vos données », explique Christophe Castaner. Autre raison : les téléphones peuvent également porter le virus et risquent de contaminer les policiers. L'impression ou la recopie de ces formulaires disponibles en ligne restent donc les deux seules solutions.

20h10 : En 24 heures, 70.000 échanges entre la police et les Français pour expliquer qu’ils étaient en infraction… 4.095 procès-verbaux ont été dressés, annonce Christophe Castaner

20h10 : Un deuxième article pour patienter ? Allons-y

Comment font les sans-abri en période de confinement ? Les personnes sans-abri sont particulièrement vulnérables face à l’épidémie de coronavirus qui sévit en France. Les centres d’hébergement tentent de protéger ces publics fragiles du mieux qu’ils peuvent. Notre journaliste Delphine Bancaud détaille ces conditions dans cet article.

20 heures : En attendant la prise de parole de Christophe Castaner... Comment s’organise le suivi gynécologique des femmes pendant le confinement ?

Alors que l’épidémie de coronavirus progresse et que la France est placée en confinement, les gynécologues restent mobilisés pour assurer le suivi de leurs patientes. Comment ? Découvrez-le dans l'article de notre journaliste santé Anissa Boumediene

19h55 : Christophe Castaner va s’exprimer dans quelques minutes sur LCI
C’est à suivre en direct dans ce live ! Comme Edouard Philippe hier, il devrait faire cette interview à distance. 

19h48 : Le Covid-19 pourrait provoquer un abandon massif d'animaux de compagnie

C'est en tout cas ce que craint Laëtitia Queherno, de la Fondation assistance aux animaux, que 20 Minutes a interrogée. Son interview est à lire par ici ! 

19h42 : Les arrêts de travail pour garde d’enfants réservés strictement à ceux qui ne peuvent pas télétravailler

L’arrêt maladie en cas de garde de mineurs de moins de 16 ans est applicable aux salariés qui ne peuvent pas télétravailler mais pas à ceux qui peuvent télétravailler en théorie, même s’ils gardent des enfants en bas âge.

Interrogé à plusieurs reprises sur cette question depuis quelques jours, l’entourage de la ministre du Travail a précisé mercredi « demander de la tolérance par rapport aux salariés qui sont en télétravail », tout en précisant qu’il n’est « pas possible de demander des indemnités journalières au motif que les conditions de télétravail ne sont pas optimales » (enfants en bas âge, connexion dégradée).

Sur le site Internet de l’assurance maladie, il est indiqué que cette prise en charge « exceptionnelle » est valable « pour les parents qui n’auraient pas d’autre possibilité pour la garde de leurs enfants (télétravail notamment) que de rester à leur domicile ».

19h37 : « Le couvre-feu n’est pas envisagé », selon Laurent Nuñez

« Le couvre-feu n’est pas envisagé. Ce que l’on cherche à obtenir, c’est de freiner la progression de l’épidémie et donc de prendre des mesures qui empêchent les rassemblements de personnes qui sont propices à la diffusion du virus », a déclaré le secrétaire d’Etat sur RTL. « En l’état, nous n’avons pas d’autres mesures qui sont envisagées. Les mesures qui ont été prises sont des mesures extrêmement fortes qui limitent les déplacements », a ajouté Laurent Nuñez.

19h29 : La moitié des patients en réanimation a moins de 60 ans, prévient Jérôme Salomon

19h18 : 264 décès et 9.134 cas en France, annonce le directeur général de la Santé Jérôme Salomon

Le coronavirus a causé 89 nouveaux décès en 24 heures et 3.626 malades sont hospitalisés, dont 931 en réanimation selon un bilan communiqué mercredi soir par le ministère de la Santé.

Au total, 9.134 cas de contamination ont été confirmés, a précisé le directeur général de la Santé (DGS) Jérôme Salomon qui a souligné que le nombre de cas doublait désormais chaque jour.

19h12 : Israël interdit l’entrée aux étrangers, sauf s’ils sont résidents

« A la suite des recommandations du ministère de la Santé, il a été décidé qu’à partir d’aujourd’hui, les étrangers qui ne sont ni citoyens d’Israël ni résidents ne pourront plus entrer » sur le territoire, a indiqué le ministère dans un communiqué. Jusqu’à présent, les étrangers prouvant qu’ils avaient la possibilité de rester en isolement pendant 14 jours étaient autorisés à entrer en Israël. A ce jour, 433 contaminations ont été recensées en Israël.

19h11 : Encore moins de compétitions sportives...

L'ATP et la WTA suspendent la saison de tennis jusqu'au 7 juin et gèlent les classements.

18h58 : « Le télétravail, ça ne marche pas »… Comment les agriculteurs fonctionnent-ils en période de confinement ?

« Les agriculteurs français continuent de produire et d’être collectés, en dépit de l’épidémie de coronavirus », rappelle Christiane Lambert, présidente de la FNSEA. Mais si elle perdure, l’épidémie pourrait poser des difficultés. Plus d’informations dans cet article de notre journaliste Fabrice Pouliquen.

 

18h55 : Manu Dibango diagnostiqué positif au coronavirus

Manu Dibango, 86 ans, saxophoniste et légende de l’afro-jazz, a été hospitalisé et « se repose et récupère dans la sérénité », peut-on lire sur sa page Facebook officielle.

18h54 : Le Pérou décrète un couvre-feu dans tout le pays

18h50 : Dans les supermarchés, la pénurie d’employés pourrait entraîner des tensions

Il commence à y avoir des tensions sur les effectifs de salariés présents dans la grande distribution et les transports qui craignent pour leur santé, même si les magasins restent bien approvisionnés, a indiqué ce mercredi le ministre de l’Economie Bruno Le Maire.

« La tension aujourd’hui, elle est sur deux points très précis : les salariés dans la grande distribution et chez les transporteurs », a déclaré Bruno Le Maire à l’issue du conseil des ministres, précisant qu'« il n’y a pas de problème d’approvisionnement aujourd’hui dans le réseau de la grande distribution ».

18h49 : L’OMS appelle l’Afrique à « se réveiller » et se préparer au « pire »

18h41 : En Italie, un pic attendu entre le 23 et le 25 mars ? Les experts très prudents

La planète guette « le pic » de la pandémie en Italie. À l’université de Gênes (Nord), un modèle informatique prévoit que le pic de l’épidémie en Italie se situera autour du 23-25 mars. « Avoir atteint le pic ne signifiera pas que nous serons sortis de l’urgence mais seulement que l’épidémie a commencé à ralentir », prévient Flavio Tonelli, professeur à l’université de Gênes.

Pour le directeur du Département des maladies infectieuses à l’Institut supérieur de la Santé, Giovanni Rezza, « parler du pic de l’épidémie au plan national n’a pas de sens ». « Il est impossible de faire des prévisions parce que l’épidémie progresse en taches de léopard », a-t-il ajouté, soulignant que « la fuite de dizaines de milliers de personnes vers le Sud pourrait entraîner une augmentation du nombre de cas cette semaine ».

18h40 : La RATP réduit encore un peu son offre jeudi

La RATP prévoit un métro sur deux et un RER sur deux en moyenne, tandis que les autobus et tramways seront maintenus en moyenne à 70 %. En revanche, le service Noctilien des autobus de nuit fonctionnera toujours normalement car il est emprunté par le personnel hospitalier, a-t-elle précisé à l’AFP.

L’entreprise publique a pu noter mercredi une baisse de la fréquentation en moyenne de 85 à 90 % sur son réseau par rapport à un jour normal, et même « une baisse supérieure à 90 % sur le réseau ferré ».

18h37 : Le gouvernement reconnaît un manque de masques

Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, a dénoncé ce mercredi des vols « inadmissibles » : « Il y a eu quelques difficultés logistiques, mais les masques arrivent dans les pharmacies depuis hier », a-t-elle assuré à l’issue du conseil des ministres. Les masques sont envoyés en priorité dans les départements les plus touchés.

Elle a aussi dénoncé des « vols inadmissibles » de masques dans les hôpitaux, qui finissent même en vente sur internet. « Des masques ont été volés en grande quantité dans des hôpitaux, notamment à Montpellier, où 15.000 masques qui ont disparu, c’est parfaitement inadmissible », a-t-elle dit.

18h36 : A Wall Street, le Dow Jones continue à chuter et perd 10%

 

18h32 : Le coronavirus est le « plus grand défi depuis la Seconde guerre mondiale », annonce la chancelière allemande Angela Merkel

« Depuis la Réunification allemande, non, depuis la Seconde Guerre mondiale, il n’y a pas eu de défi pour notre pays qui dépende autant de notre solidarité commune », a-t-elle déclaré dans une allocution télévisée inédite.

18h24 : Toujours pas confiné, le Royaume-Uni prend des mesures de distanciation sociale

Le pays ferme ses écoles à partir de vendredi, a annoncé le gouvernement.

18h18 : Record de décès en Italie, avec 475 morts en 24 heures

Désormais, ce sont près de 3.000 personnes qui ont perdu la vie en Italie en raison de cette maladie, un bilan très proche de celui de la Chine (plus de 3.200 morts) d’où est partie la pandémie. Les services sanitaires italiens ont enregistré 4.207 nouveaux cas dans les dernières 24 heures, un chiffre là encore jamais atteint auparavant.

18h10 : « Toute notre énergie est mise au soutien des salariés et des entreprises. Nous allons faire bloc », conclut Bruno Le Maire

18h09 : « C’est un choc économique, violent massif, mondial, qui nous a amenés à revoir la croissance française à la baisse », commente Bruno Le Maire

18h06 : « L’ensemble de ces mesures représente un effort de 45 milliards d’euros », ajoute Bruno Le Maire. « C’est la somme que nous avons mise pour permettre à notre économie et à nos entreprises, à nos salariés, de résister. »

18h06 : Le gouvernement va également organiser un « report des charges sociales et fiscales » pour les petites entreprises, indique Bruno Le Maire

Le ministre de l’économie a également promis une garantie d’Etat de « 300 milliards d’euros pour l’ensemble des nouveaux prêts apportés par les banques ». Tous les prêts demandés en cette période par « n’importe quelle PME ou entreprise » pourront dont être acceptés par les banques, l’Etat se portant garant.

18h03 : Les factures de gaz, d’électricité seront reportées pour les petites entreprises, ajoute Bruno Le Maire

18h02 : Edouard Philippe demande au parlement « de l’habiliter à prendre des mesures par ordonnances dans de nombreux domaines »

18h01 : « Le titre 2 du projet de loi instaure un dispositif d’état d’urgence sanitaire », poursuit Edouard Philippe

18h : « Le gouvernement va demander au Parlement de lui donner les moyens de faire face à l’état d’urgence »

17h58 : « Notre pays traverse une crise sanitaire sans précédent depuis un siècle »

17h54 : Le second tour des élections municipales aura lieu en juin, annonce Edouard Philippe

Le projet de loi fixe «au mois de juin le second tour à condition que l'épidémie soit résorbée d'ici là», explique le Premier ministre. 

17h51 : « Le gouvernement va demander au Parlement de lui donner les moyens de faire face à l’urgence », déclare Edouard Philippe

17h46 : Le Danemark va proposer des kits de dépistage à domicile

Face à la propagation du nouveau coronavirus, le Danemark va proposer des kits de dépistage à domicile afin d’avoir une meilleure représentation de la propagation de la maladie au sein de la société, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires. Les tubes et le matériel de dépistage doivent être envoyés d’ici à la semaine prochaine aux cliniques locales qui souscrivent au programme, selon Tyra Grove Krause, du SSI, l’autorité sanitaire chargée de contrôler les maladies infectieuses. Si un patient présentant des symptômes semblables à ceux du nouveau coronavirus contacte l’une d’elles, il peut alors demander à un proche de collecter le kit à la clinique, qui le récupérera après échantillonnage et le transmettra à un laboratoire.

17h41 : Le Sidaction 2020 annulé

L’opération de collecte, d’information et de sensibilisation pour la lutte contre le virus du sida qui était prévue les 2, 3, 4 et 5 avril prochains n’aura donc pas lieu.

17h39 : Les 24 Heures du Mans prévues en juin reportées aux 19-20 septembre, annoncent les organisateurs

Les 24 Heures du Mans, finale mythique du Championnat du monde d’endurance (WEC), sont reportées des 13 et 14 juin aux 19 et 20 septembre en raison de la pandémie de coronavirus, ont annoncé les organisateurs mercredi. « Conséquence de l’évolution sanitaire liée au coronavirus et des restrictions actuelles en France et dans le monde, l’Automobile Club de l’Ouest, organisateur des 24 Heures du Mans, en concertation avec le Championnat du monde d’endurance FIA WEC et la Fédération internationale automobile (FIA), a décidé de reporter la 88e édition des 24 Heures du Mans », est-il précisé dans un communiqué.

17h34 : En réanimation, le nouveau coronavirus a déjà fait plus de morts que la grippe

Le nouveau coronavirus a déjà causé plus de morts en réanimation que la grippe saisonnière en France métropolitaine, et cela en moins de temps, selon les chiffres diffusés mercredi sur la grippe, dont le pic est passé dans la majorité des régions. Selon le dernier point, la grippe saisonnière a été la cause directe de 856 cas graves admis en réanimation en métropole depuis le 4 novembre 2019. Parmi ces malades, 88 sont décédés dont 11 enfants de moins de 15 ans.

De son côté, le bilan quotidien diffusé mardi soir sur le coronavirus faisait état de 175 décès. 699 patients atteints de Covid-19 dans un état grave étaient en réanimation (contre 400 dimanche) sur 2.579 malades hospitalisés. Certains services d’urgence sont déjà saturés. Chaque année, au terme de l’épidémie, les autorités sanitaires estiment le nombre de morts attribuables à la grippe en se basant sur les chiffres de surmortalité observés. Cette estimation oscille entre 8.000 à 10.000 décès par an alors qu’un vaccin existe.

 

17h29 : 250 salariés de General Electric font valoir leur droit de retrait à Belfort, la production à l’arrêt

La direction de General Electric à Belfort a suspendu la production jusqu’à nouvel ordre, après que 250 salariés ont exercé leur droit de retrait, a-t-on appris mercredi de source syndicale. Dans un document interne envoyé aux salariés, que l’AFP a pu consulter, la direction du géant américain explique avoir « temporairement stoppé l’ensemble des activités de production afin d’évaluer et de préparer une reprise d’activité dès que possible dans les meilleures conditions sanitaires ».

Selon la CGT toutefois, les salariés sont en danger s’ils poursuivent le travail, nombre d’ouvriers œuvrant dans des ateliers où la proximité est forte. « On est des bêtes à produire que l’on n’est pas capable de protéger », s’emporte Cyril Caritey, délégué syndical CGT du site belfortain. Le syndicat réclame des mesures de chômage partiel et menace d’aller devant les tribunaux si des cas de Covid-19 se déclaraient. Une procédure pour danger grave et imminent a déjà été lancée mardi matin.

17h28 : L’accès au Parc national des calanques interdit

L’accès au Parc national des calanques est interdit jusqu’au 31 mars, conformément au décret pris lundi par le gouvernement pour réglementer les déplacements dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, a précisé le Parc dans un communiqué mercredi. Toute infraction à cette mesure pourra être punie d’une amende de 135 euros, précise le communiqué, en soulignant que le Parc est inaccessible à la fois par mer et par terre. Dans la seule matinée de mercredi ces restrictions d’accès ont été rappelées à une quinzaine d’embarcations et une dizaine de randonneurs.

17h12 : La consommation d’électricité recule un peu plus

La consommation d’électricité en France recule encore un peu plus avec le ralentissement de l’activité économique, conséquence des mesures de confinement pour lutter contre l’épidémie du nouveau coronavirus, a indiqué RTE mercredi. Le gestionnaire du réseau à haute tension avait mesuré lundi une baisse de l’ordre de 10 % par rapport à un lundi normal de mars.

« Aujourd’hui nous sommes sur une tendance de -15 % », a indiqué mercredi une porte-parole de RTE. « C’est l’effet du ralentissement de la vie économique », a-t-elle ajouté. Depuis le week-end dernier, les cinémas, bars, discothèques, restaurants, centres commerciaux, bibliothèques, salles de spectacles, musées et établissements sportifs sont fermés.

17h07 : Les acteurs du numérique proposent des outils gratuits

Plusieurs entreprises se mobilisent pour lancer de manière solidaire des offres de télétravail, de collaboration et d’activité de santé, explique le site Labo Société numérique. La plateforme, Open Solidarity, qui recense les outils mis gratuitement à la disposition des entreprises.

16h57 : Des tests dans un stade de Dublin transformé en « drive-in »

Le plus grand stade d’Irlande, Croke Park, va servir de « drive-in » où les habitants pourront se faire tester pour le nouveau coronavirus dans leur voiture, ont annoncé mercredi les services de santé. « Croke Park est l’un des centres de tests choisi pour le nord de Dublin », selon une porte-parole du service de santé irlandais (HSE). Les tests, qui se font sur rendez-vous, ont commencé mardi. Une fois entièrement opérationnel, le site doit pouvoir fonctionner à une moyenne de huit voitures tous les quarts d’heure, sept jours par semaine, 12 heures par jour.

16h51 : Les autorités redoutent une flambée de violences conjugales due au confinement

Militants associatifs et responsables politiques craignent que le confinement dû à l’épidémie de coronavirus entraîne une hausse des violences intrafamiliales. Nos journalistes Vincent Vantighem et Thibaut Chevillard font le point. 

16h50 : Un « navire-hôpital » va être envoyé à New York

Le gouvernement fédéral va prendre la « mesure extraordinaire » d’envoyer un « navire-hôpital » à New York pour faire face à l’afflux de patients attendu avec la progression de la pandémie de coronavirus, a annoncé mercredi le gouverneur de l’Etat de New York. « Le président Donald Trump va organiser l’envoi d’un navire-hôpital, le US Comfort, qui a 1.000 chambres et des salles d’opération », a indiqué le gouverneur Andrew Cuomo lors d’un point presse.

16h44 : L’Allemagne va transformer des hôtels et grandes halles en hôpitaux, annonce le gouvernement

L’Allemagne va transformer des hôtels et des grandes halles en hôpitaux afin d’accroître les capacités d’accueil dans les services de soins intensifs de malades atteints du nouveau coronavirus, a annoncé le gouvernement allemand mercredi. La mise sur pied de ces structures provisoires, qui ne dispenseront que des soins courants, « doit permettre aux hôpitaux de se concentrer sur l’élargissement de leurs capacités en soins intensifs », a précisé le gouvernement dans un communiqué.

16h37 : Un premier décès lié au coronavirus à Cuba, un Italien de 61 ans

Cuba a enregistré mercredi son premier décès lié au nouveau coronavirus, un touriste italien de 61 ans, ont annoncé les autorités, alors que l’île, qui n’a pas adopté de mesures restrictives à ses frontières, compte dix cas confirmés et 389 cas suspects.

« Malgré les efforts réalisés par l’équipe de thérapie intensive qui le soignait directement et par le groupe d’experts du ministère de la Santé qui a assuré un suivi permanent, les complications propres à sa maladie ont provoqué son décès », a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué.

16h34 : Les joueurs de l’équipe d’Allemagne offrent 2,5 millions d’euros

Les joueurs de l’équipe d’Allemagne de football ont décidé de faire don de 2,5 millions d’euros pour participer à la lutte contre l’épidémie de coronavirus, a annoncé mercredi le manager de l’équipe nationale Oliver Bierhoff. « Je suis en contact avec des joueurs, et nous avons décidé d’offrir une aide immédiate de 2,5 millions d’euros », a déclaré Bierhoff, lors d’une conférence de presse par vidéoconférence, à laquelle participait également le sélectionneur allemand Joachim Löw.

16h30 : Des obsèques en tout petit comité, conséquence déchirante du confinement

Le confinement mis en place en France n’épargne pas les obsèques : les funérailles dans la plus stricte intimité sont désormais appliquées à la lettre, perturbant l’indispensable travail de deuil au point de risquer d’entraîner un choc durable, selon des psychologues.

Interrogé mardi sur France 2 sur le cas d’une téléspectatrice désirant assister aux obsèques d’un ami, le Premier ministre a répondu par la négative. « Ce que je vais dire est terrible à entendre (…) Nous devons limiter au maximum les déplacements et même dans cette circonstance, nous ne devons pas déroger à la règle », a dit Edouard Philippe, avec « tristesse et détermination ».

Jusqu’à nouvel ordre, les inhumations et crémations doivent se limiter au tout premier cercle familial, comme le souligne le site d’informations sur le coronavirus du gouvernement. Les autorités ont indiqué mercredi à la Mairie de Paris que seules vingt personnes accompagnant le défunt étaient autorisées dans les cimetières ou crématoriums.

16h22 : Le e-commerce n’est pas confiné, mais peut-on encore se faire livrer ?

Les livraisons de repas à domicile, OK. C’est ce qu’a annoncé Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du Numérique, le 15 mars. Mais qu’en est-il des autres produits : denrées alimentaires non cuisinées, livres, produits high-tech, vêtements… ? En dépit du confinement, les enseignes d’e-commerce continuent de proposer leurs services de livraison. Pour tous les produits ? Notre journaliste Romarik Le Dourneuf fait le point

16h17 : Les chiens, sauf-conduits prisés pour Espagnols confinés

Le confinement des Espagnols est si strict que les chiens sont devenus un des rares sauf-conduits pour sortir de chez soi, devenant parfois objets de marchandages et stratégies en tout genre. Contrairement à l’Italie, premier pays d’Europe à avoir confiné tous ses habitants, l’Espagne ne tolère pas que l’on sorte pour se dégourdir les jambes ou prendre l’air même en gardant ses distances.

Par contre, il est permis de sortir son chien brièvement pour lui permettre de faire ses besoins. Conséquence : certains Espagnols louent leurs chiens. « Si quelqu’un veut prendre l’air, je loue mon chien pour que tu aies un sauf-conduit », peut-on ainsi lire sur le site d’échange entre particuliers Milanuncios.

16h14 : Christophe Castaner s’exprimera au 20 Heures de TF1

Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur s’exprimera au 20 Heures de TF1 ce soir. Il fera le bilan du premier jour de confinement.

 

16h13 : 18 masques par médecin et par semaine

Les masques de protection destinés aux professionnels de santé pendant l’épidémie de coronavirus seront distribués en nombre limité, au maximum 18 par semaine pour les médecins et infirmiers, ont fait savoir mercredi deux syndicats de pharmaciens. L’Assurance maladie « a transmis ce matin une lettre réseau relative à la distribution des masques chirurgicaux et FFP2 aux personnes habilitées », a indiqué la Fédérations des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) dans un communiqué.

Le document, publié sur son site Internet, précise que les médecins généralistes, infirmiers et pharmaciens ont droit à 18 masques par semaine, dans toute la France. Dans les « zones d’exposition à risque » (35 départements mardi selon Santé publique France), les médecins spécialistes peuvent également récupérer 18 masques. Dans ces zones, les kinés et sages-femmes doivent se contenter de 6 masques, alors que les services d’aide et de soins à domicile peuvent obtenir 9 masques « par professionnel exerçant au sein de la structure, pour assurer les visites prioritaires ».

16h09 : Le point sur la situation en Outre-mer

Quatre-vingts cas sont confirmés en Outre-mer et des restrictions sont prises pour les transports aériens. Notre journaliste Sélène Agapé fait le point sur la situation.

 

15h48 : Vitamine C, thé chaud, aliments miracle, attention aux fausses infos

Dans notre podcast d’actu, Mathilde Cousin, journaliste à 20 Minutes, évoque des fausses informations concernant des aliments miracle pour prévenir ou lutter contre le coronavirus.

15h39 : Fermeture de la frontière entre les Etats-Unis et le Canada

Le président américain Donald Trump a annoncé mercredi la fermeture temporaire de la frontière entre les Etats-Unis et le Canada pour tous les déplacements « non-essentiels ». « Sur la base d’un accord mutuel, nous allons temporairement fermer notre frontière nord avec le Canada pour tous les déplacements non-essentiels », a tweeté le locataire de la Maison Blanche. « Les échanges commerciaux ne seront pas touchés », a-t-il ajouté. Deuxième partenaire économique des Etats-Unis, le Canada avait annoncé lundi la fermeture de ses frontières à tous les étrangers, à l’exception des ressortissants américains.

15h36 : Paris lance un recensement des « personnes fragiles et isolées »

La Ville de Paris lance un recensement de toutes les « personnes fragiles et isolées », et demande aux « gardiens des logements sociaux » et du privé de les y aider, selon un communiqué mercredi. « Notre attention doit se porter aujourd’hui en priorité sur les personnes fragiles et isolées, dont les aidants rencontrent des difficultés pour être à leurs côtés », estime la maire PS Anne Hidalgo.

Ainsi, l’élue a demandé à son adjoint (PCF) en charge du Logement, Ian Brossat, « de mettre en place un dispositif de recensement des situations dans tous les immeubles parisiens ». Les gardiens des logements sociaux de la Ville de Paris vont être mobilisés, et un contact sera pris « dès aujourd’hui (mercredi) avec les gardiennes et les gardiens des immeubles privés », ajoute l’édile.

15h32 : Ryanair suspend la quasi-totalité de ses vols à partir du 24 mars

La compagnie aérienne Ryanair a annoncé mercredi la suspension à partir du 24 mars de la quasi-totalité de ses vols en raison des restrictions de déplacements en Europe, désormais quasi à l’arrêt face à l’épidémie de coronavirus. Le transporteur irlandais explique dans un communiqué qu’à partir de mardi il ne maintiendrait qu’un très petit nombre de vols entre le Royaume-Uni et l’Irlande.

Le groupe a pris cette décision après avoir dû annuler de nombreux vols et enregistré beaucoup de perturbations de son activité, en raison du confinement de plusieurs pays accompagné d’interdictions de voyager. Ryanair ajoute que d’ici au 24 mars son programme de vols sera réduit de plus de 80 %, mais qu’il se tient prêt à faire voler des avions pour rapatrier des Européens dans leur pays si besoin.

15h17 : Logiciel sauveur, appartement partagé et héros masqués… Les initiatives solidaires

Chaque midi, à partir d’aujourd’hui, 20 Minutes recense les plus belles initiatives contre le coronavirus et pour la paix des foyers. On vous laisse découvrir ça juste ici.

15h11 : Zlatan Ibrahimovic lance une collecte de fonds pour les hôpitaux en Italie

L’attaquant vedette de l’AC Milan Zlatan Ibrahimovic a annoncé mercredi lancer une collecte de fonds à destination des hôpitaux en Italie, pays européen le plus touché par le nouveau coronavirus. « L’Italie m’a toujours tant donné et, en ces temps dramatiques, je veux rendre encore plus à ce pays que j’aime », a écrit sur son compte Instagram l’ex-international suédois.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Italy has always given me so much and, in this dramatic moment, I want to give back even more to this country that I love. I decided, together with the people who are working with me, to create a fundraiser for Humanitas hospitals and to use my communication power to spread the message wider. It’s a serious issue and we need a concrete help that’s not just about a video. I count on the generosity of my colleagues, of all professional athletes and of those who want to make a small or large donation according to their possibilities, to kick this virus away. Together we can really help hospitals and doctors and nurses who selflessly work every day to save our lives. Because today we are the ones cheering for them ! Let’s together kick the CoronaVirus away and win this match ! And remember : if the virus don’t go to Zlatan, Zlatan goes to the virus ! Link in bio

Une publication partagée par Zlatan Ibrahimović (@iamzlatanibrahimovic) le 18 Mars 2020 à 5 :31 PDT

« J’ai décidé, avec les personnes qui travaillent avec moi, de créer une collecte de fonds pour les hôpitaux Humanitas (…) Ensemble, nous pouvons vraiment aider les hôpitaux, les médecins et infirmières qui travaillent chaque jour de manière désintéressée pour sauver nos vies », a-t-il poursuivi. Et de conclure : « Ensemble, chassons le coronavirus et gagnons ce match ! Et rappelez-vous : si le virus ne va pas à Zlatan, Zlatan va au virus ! »

15h06 : Jusqu’à 25 millions d’emplois pourraient être perdus dans le monde, selon l’Organisation internationale du Travail

15h03 : La préfecture du Morbihan interdit les locations dans les îles

La préfecture du Morbihan a décidé, à partir de mercredi et jusqu’au 31 mars, d’interdire les locations d’hébergement dans quatre îles, dont Groix et Belle-Ile, afin de lutter contre la propagation du coronavirus. « Les locations saisonnières de logements et hébergements de tous types et les mises à disposition gracieuses de logements et hébergements de tous types sont interdites », indique la préfecture du Morbihan sur son site Internet. Les îles concernées par cet arrêté signé mardi par le préfet sont Belle-Ile-en-Mer, Groix, Houat et Hoëdic.

14h59 : La Chine envoie un million de masques à la France

La Chine a fait parvenir mercredi un million de masques destinés à la France pour combattre la pandémie de Covid-19 au moment où le pays européen fait face à une pénurie, a indiqué l’agence officielle Chine nouvelle. Un lot d’un million de masques médicaux a été acheminé par avion en Belgique. Il s’agit de dons de deux organisations caritatives chinoises destinés à la France pour l’aider à combattre la propagation du nouveau coronavirus, a précisé Chine nouvelle.

Le groupe Alibaba, géant chinois du e-commerce, a pour sa part annoncé dans un communiqué l’atterrissage à Liège (Belgique) d’un avion-cargo transportant des masques pour plusieurs pays européens dont la France. Aucun chiffre n’a toutefois été précisé.

14h57 : « Personne ne se sent en sécurité chez Amazon aujourd’hui en France »

Ils posent des jours de congé ou exercent leur droit de retrait : des salariés de plusieurs sites d’Amazon en France font valoir le « danger grave et imminent » auquel ils sont exposés, faute, disent-ils, de pouvoir respecter les règles de sécurité sanitaire.

Alors que l’activité du groupe américain de commerce électronique est soutenue par le confinement de la population française, au moins 200 salariés du site de Douai (Nord) ont fait valoir mardi leur droit de retrait. Mercredi, environ 50 % des CDI ont fait la même démarche ou étaient en débrayage à Montélimar (Drôme), selon des sources syndicales.

« Personne ne se sent en sécurité chez Amazon aujourd’hui en France », explique Jérôme Guilain, délégué Sud-Solidaires à Douai. « Ils ne mettent pas les moyens nécessaires pour sécuriser les travailleurs », assure-t-il. Selon les syndicats, il n’y a pas assez de gel hydroalcoolique, pas de masque FFP2, ni de gants ni de lingettes désinfectantes. Et la distance physique d’au moins un mètre n’est pas applicable partout dans l’usine.

14h55 : Parce qu’il faut garder le sourire

 

14h50 : Disneyland Paris va donner 15 tonnes de denrées alimentaires à des associations

Disneyland Paris s’est rapproché de différentes associations nationales et locales, dont les Restaurants du Cœur et le Secours populaire français, afin de redistribuer plus de 15 tonnes de denrées alimentaires.

14h47 : Les groupes Pernod-Ricard et Tereos (Béghin-Say) vont fabriquer du gel hydroalcoolique

Le groupe sucrier Tereos (Béghin-Say) et le groupe de spiritueux français Pernod-Ricard ont annoncé mercredi leurs décisions de produire du gel hydroalcoolique et de fournir de l’alcool entrant dans la composition de ce dernier. Tereos, deuxième sucrier mondial et un des leaders de la production d’alcool, « engage cinq de ses usines dans la fabrication de gel hydroalcoolique », annonce le groupe mercredi dans un communiqué. Cette production, qui pourra atteindre 11.000 litres par semaine, sera mise à disposition gratuitement des Agences régionales de santé et des hôpitaux des régions proches, qui connaissent des situations très critiques en période de forte demande due à l’épidémie de coronavirus, précise le groupe.

La société Ricard SAS « a décidé de faire don de 70.000 litres d’alcool pur » au laboratoire Cooper, « premier fournisseur de gels hydroalcooliques en pharmacie », précise le groupe dans un communiqué. « Ce don de la part de la société Ricard permettra à Cooper d’accroître encore ses livraisons d’alcool aux pharmacies qui peuvent désormais produire du gel hydroalcoolique, soit l’équivalent d’environ 1,8 million de flacons individuels de 50 ml. Le laboratoire Cooper s’engage de son côté à reverser l’équivalent du don à des associations en lien avec le secteur de la santé », poursuit Pernod-Ricard.

14h42 : « Des bouteilles d’eau comme haltères », comment faire du sport et garder la forme en confinement ?

Cours à distance, bricolage, pompes, ménage, alimentation… Garder sa ligne va devenir un défi ! Notre journaliste Clément Carpentier vous livre ses conseils.

14h29 : Le concours Eurovision de la chanson est annulé, annoncent les organisateurs

Le concours Eurovision de la chanson, qui devait se dérouler en mai aux Pays-Bas, est annulé en raison de la pandémie du nouveau coronavirus, ont annoncé mercredi les organisateurs.

« C’est avec un regret profond que nous annonçons l’annulation du concours Eurovision de la chanson 2020 à Rotterdam », a indiqué dans un communiqué l’organisation de cet évènement suivi chaque année par des millions de téléspectateurs dans le monde.

 

14h21 : Le Groenland interrompt le trafic aérien et ferme ses écoles 

Le trafic aérien s'interrompra vendredi pour deux semaines. Les écoles primaires fermeront, elles, lundi 23 mars pour 14 jours.

14h15 : Neymar de retour au Brésil pendant le confinement

La superstar du Paris SG Neymar a rejoint le Brésil avant le début de la période de confinement de quinze jours en France. Il va passer dans son pays d’origine la période d’incertitude qui se dresse devant lui, liée à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre du Championnat et de la Ligue des champions.

Le PSG ne s’entraîne plus depuis son 8e de finale retour de C1 victorieux contre Dortmund (2-0) le 11 mars, dans l’attente de l’évolution du risque sanitaire. Le joueur brésilien n’a pas encore donné de date de retour.

14h09 : L’Allemagne va doubler ses lits à assistance respiratoire, annonce le gouvernement

« Nous avons pour objectif de doubler (le nombre de lits d’assistance respiratoire), les régions doivent mettre en place ce plan », a indiqué la porte-parole du gouvernement Ulrike Demmer lors d’une conférence de presse. L’Allemagne dispose à ce jour d’environ 25.000 lits de ce type.

13h53 : Petit intermède musical offert par le violoniste Renaud Capuçon

L'occasion de remarquer qu'il a beaucoup (beaucoup) de CD.

 

13h51 : La livre chute face au dollar et tombe au plus bas depuis 1985

La livre sterling chutait mercredi face au dollar, tombant à un niveau plus vu depuis 1985 alors que les investisseurs se ruaient sur le billet vert qui fait office de valeur refuge face au coronavirus. Face à l'euro, la livre a perdu 1,38% à 92,46 pence pour un euro.

13h46 : Plus de 500 verbalisations dans la nuit en région parisienne

La préfecture de police de Paris a effectué 518 verbalisations pour des déplacements non justifiés et verbalisé quatre commerces « non essentiels » dans la nuit de mardi à mercredi suite aux annonces décidées par le gouvernement pour freiner l’épidémie de coronavirus, a annoncé mercredi la PP. Jusqu’à mercredi matin, l’amende était de 38 euros, elle est désormais de 135 euros. Elle peut monter jusqu’à 375 euros en cas de majoration.

 

13h39 : #JeGardeMaPlace… Des solutions pour sauver les salles de spectacle

Votre spectacle est annulé pour cause de coronavirus ? Dans le monde entier, théâtres, orchestres et maisons d’opéras appellent à ne pas faire rembourser ses billets. Une sorte de don pour aider le monde de la culture, très touché par cette crise.

#JeGardeMaPlace #SauveTonSpectacle #ReporteTaVenue circulent sur Twitter depuis qu’un hashtag similaire a été lancé en Hongrie #nevaltsvisszajegyet (ne renvoyez pas vos billets), eau Royaume-Uni ou en Allemagne. En France, « face à la crise financière majeure que vont connaître les lieux producteurs de spectacles et l’ensemble de la filière de la création artistique », le Syndicat national du théâtre privé a relayé cette initiative mardi, invitant les spectateurs à faire preuve de « solidarité ».

13h35 : L’avion militaire a décollé de Bâle-Mulhouse avec les patients contaminés, selon des journalistes de l’AFP sur place

L’avion de l’armée de l’air transporte six patients contaminés par le coronavirus qui étaient hospitalisés en Alsace vers des hôpitaux militaires de Toulon et Marseille.

Ces patients, soignés dans un état grave à Colmar et Mulhouse, sont à bord d’un A330 qui est attendu en début d’après-midi sur la base militaire aérienne d’Istres (Bouches-du-Rhône). Ils seront ensuite admis dans des hôpitaux militaires de la région.

13h23 : Les recettes fiscales nettes en baisse de 10,7 milliards d’euros en 2020

Les recettes fiscales nettes prévues par le gouvernement en 2020 sont inférieures de 10,7 milliards d’euros à ce qu’il avait initialement escompté, à cause de la crise du coronavirus, selon le projet de loi de finances rectificative présenté mercredi.

Ces recettes sont désormais prévues à 282,3 milliards d’euros, contre 293 milliards prévus dans la loi de finances votée à l’automne, d’après ce document obtenu de source parlementaire.

13h09 : Donald Trump va annoncer une nouvelle « très importante » sur le coronavirus

Donald Trump a annoncé mercredi qu’il tiendrait une conférence de presse dans la journée afin de communiquer une « information très importante » de l’agence fédérale des médicaments concernant la pandémie de coronavirus. « Je ferai une conférence de presse aujourd’hui pour discuter d’une information très importante de la FDA concernant le Virus Chinois ! », a tweeté le président américain, sans donner plus de détails mais en utilisant la formule controversée avec laquelle il désigne le nouveau coronavirus.

La Food and Drug Administration (FDA) est l’organisme fédéral qui supervise notamment la commercialisation des médicaments sur le territoire américain. La pandémie de coronavirus a fait au moins 100 morts et contaminé près de 6.500 personnes aux Etats-Unis, selon les statistiques de l’université Johns Hopkins.

12h59 : Pas de loyers pour les commerces fermés ?

Des fédérations représentant les acteurs du commerce ont demandé mercredi l’annulation des loyers et des charges pendant la période de fermeture des magasins en raison de la pandémie de Covid-19. « De très nombreux commerçants n’ont plus aucune activité dans leurs magasins depuis le 15 mars », soulignent dans un communiqué commun l’Alliance du commerce, la Fédération du commerce coopératif et associé (FCA), la Fédération française de la franchise (FFF), la Fédération nationale de l’habillement (FNH) et Procos.

Ainsi, ces entreprises « font face à d’importants besoins de trésorerie et mettent tout en œuvre pour sauver les emplois ». Dans ce contexte, ces cinq organismes réclament « l’annulation pure et simple des loyers et des charges pour la durée de la fermeture des commerces ». Pour ceux restés ouverts, ils souhaitent également que le montant des loyers soit adapté à « l’activité réelle ».

12h56 : La Lombardie contrôle les déplacements grâce aux smartphones

La Lombardie, la région la plus touchée d’Italie par l’épidémie de Covid-19 avec plus de 16.000 cas dont 1.640 morts, déplore le fait que seulement 60 % de sa population reste à la maison, selon la surveillance des téléphones portables. Le gouvernement italien a interdit tous les déplacements non essentiels pour raisons de travail ou de santé afin de tenter d’enrayer la diffusion du coronavirus.

Selon Il Corriere della Sera, principal quotidien italien, les opérateurs téléphoniques ont mis à disposition de la Lombardie, riche région du nord qui inclut Milan, les données concernant le passage d’un téléphone portable d’une borne téléphonique à une autre. « Il ne s’agit pas d’un contrôle permettant de surveiller un téléphone en soi, la loi sur le respect de la vie privée ne le permettrait pas, mais d’une technologie qui permet de contrôler la baisse des déplacements des personnes par rapport à une période donnée », explique le quotidien.

12h54 : Le gouvernement veut pouvoir prolonger par ordonnance la durée des titres de séjour

Le projet de loi d’urgence pour faire face à l’épidémie de coronavirus prévoit d’autoriser le gouvernement à prolonger par ordonnance la validité des titres de séjour, selon ce texte obtenu mercredi de source parlementaire.

Le texte qui doit être présenté dans l’après-midi en Conseil des ministres, indique que le gouvernement « est autorisé à prolonger par ordonnance la durée de validité des visas de long séjour, titres de séjour, autorisations provisoires de séjour, récépissés de demande de titre de séjour ainsi que des attestations de demande d’asile qui ont expiré entre le 16 mars et le 15 mai 2020, dans la limite de cent quatre-vingt jours ».

12h50 : La moitié des écoliers et étudiants dans le monde privés d’établissement scolaire, selon l’Unesco

Plus de 850 millions de jeunes dans le monde, soit près de la moitié de la population d’écoliers et d’étudiants, devaient rester chez eux, sans accéder à leurs établissements d’enseignements, à la date de mardi, a annoncé mercredi l’Unesco.

Avec des fermetures d’établissements scolaires et universitaires totales dans 102 pays, partielles dans 11 autres en raison de la pandémie de Covid-19, le nombre d’apprenants privés d’école a plus que doublé en quatre jours et devrait encore augmenter, posant « un défi sans précédent » au secteur de l’éducation, souligne-t-on de même source.

12h44 : Le gouvernement veut autoriser la déclaration d’un « état d’urgence sanitaire »

Le projet de loi d’urgence pour faire face à l’épidémie de coronavirus prévoit d’autoriser la déclaration d’un « état d’urgence sanitaire », permettant notamment de restreindre certaines libertés, selon ce texte obtenu mercredi de source parlementaire.

Le texte qui doit être présenté dans l’après-midi en Conseil des ministres indique que cet état d’urgence sanitaire peut être déclaré sur tout ou partie du territoire métropolitain et en outre-mer « en cas de catastrophe sanitaire, notamment d’épidémie mettant en jeu par sa nature et sa gravité, la santé de la population ».

12h36 : La consommation en baisse de 2 % et l’inflation tomberait à +0,6 % en 2020

En France, la consommation reculerait de 2 % en 2020, selon le projet de loi de finances rectificatif. Du côté de l’inflation, elle tomberait à +0,6 % en 2020.

12h34 : Le Bangladesh annonce son premier mort du coronavirus

Le Bangladesh a annoncé mercredi le premier décès dû au nouveau coronavirus dans ce pays densément peuplé de 160 millions d’habitants.

« Un homme âgé est mort du nouveau coronavirus. Il était à haut risque », a déclaré à des journalistes Meerjady Sabrina Flora, directrice de l’Institut national d’épidémiologie, de lutte contre les maladies et de recherche. Le patient souffrait de problèmes pulmonaires, cardiaques et rénaux, de diabète et de tension, a-t-elle précisé, sans indiquer son âge.

12h30 : Vapoteurs, les magasins de cigarette électronique sont bien ouverts

Selon un arrêté publié aujourd'hui dans le Journal officiel, les bureaux de tabac et les magasins de cigarettes électroniques ont bien le droit d’ouvrir leurs portes malgré la fermeture des commerces « non essentiels à la vie de la Nation », annoncée samedi par Edouard Philippe.

Les commerces « de détail de produits à base de tabac, cigarettes électroniques, matériels et dispositifs de vapotage en magasin spécialisé » rejoignent ainsi la liste de commerces étant autorisés à ouvrir.

12h23 : L’attestation de déplacement n’est pas valable sur téléphone

Contrairement à ce qui avait été annoncé plus tôt, les attestations de déplacement ne sont pas valables sur téléphone. Autrement dit, il faut soit imprimer les attestations (si vous en avez la possibilité), soit les récrire sur papier​.

Pour rappel, vous avez besoin d’une attestation par jour et par type de déplacement (courses, médecin, etc.).

12h16 : Un hôpital appelle les habitants à fabriquer des masques de protection pour le personnel

L’hôpital Yves Le Foll, à Saint-Brieuc, a lancé un appel à la solidarité pour protéger son personnel non soignant. Notre journaliste Camille Allain fait le point.

12h09 : Les cabinets de kinésithérapie fermés

Face aux mesures de confinement, le Conseil national de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes (CNOMK) a demandé aux kinésithérapeutes de fermer leurs cabinets à compter de mardi. « Les soins non urgents et non vitaux (par exemple : rééducation urogynécologique, rééducation d’une entorse sans risque de complication…) ne seront pas assurés durant cette période de confinement », a-t-il expliqué dans un communiqué.

Si vous souffrez d’une pathologie chronique nécessitant des soins en kinésithérapie de manière ininterrompue, rassurez-vous : ceux-ci vous seront prodigués à domicile. Sont concernés « ceux atteints de pathologies chroniques nécessitant de la kinésithérapie de désencombrement (par exemple mucoviscidose, dyskinésies ciliaires primitives, BPCO…) ainsi que les patients polyhandicapés et les personnes âgées dépendantes ».

12h07 : Plus de 13.700 cas et 558 morts du coronavirus en Espagne

L’épidémie de Covid-19 poursuit sa progression spectaculaire en Espagne, deuxième pays le plus touché en Europe, qui compte désormais un total de 13.716 cas et 558 morts, selon le nouveau bilan communiqué mercredi à la mi-journée par les autorités. Plus de 2.500 nouveaux cas et 67 morts ont donc été enregistrés en 24 heures. Le chef du gouvernement Pedro Sanchez a averti devant un parlement quasi vide que « le plus dur restait à venir ».

12h04 : L’Iran annonce 147 nouveaux décès, bilan officiel de 1.135 morts

L’Iran a annoncé mercredi 147 nouveaux décès dus à la maladie du Covid-19, un record journalier dans un des pays les plus touchés par la pandémie avec désormais 1.135 de morts au total. «A présent, tout le monde est au courant de cette maladie, ce qui est étrange c’est qu’il y en a qui ne la prennent pas au sérieux», a regretté le vice-ministre de la Santé, Alireza Raisi, au cours d’une conférence de presse diffusée à la télévision.

12h01 : Une lueur d’espoir en Iran

Une femme de 103 ans a guéri du nouveau coronavirus en Iran, rapporte l’agence officielle iranienne Irna, alors que la maladie est censée être beaucoup plus dangereuse pour les personnes les plus âgées.

La patiente avait été hospitalisée dans la ville de Semnan, à environ 180 km à l’est de Téhéran, indique un article d’Irna publié dans la nuit de mardi à mercredi, sans donner le nom de cette femme. Celle-ci a été « autorisée à sortir de l’hôpital après s’être totalement rétablie », ajoute l’article en citant Navid Danayi, directeur du centre hospitalier universitaire de la ville.

12h : Retraités, vos pensions seront versées

Les pensions de retraite seront versées en temps et en heure à leurs bénéficiaires, malgré les perturbations provoquées par l’épidémie de coronavirus, a assuré mercredi le directeur de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav). « Le versement des pensions est pour nous un sujet essentiel. Leur montant et leur date d’échéance sont garantis à 100 %, c’est la première chose que nous avons sécurisée », explique Renaud Villard dans un entretien publié par le journal Le Parisien.

11h58 : Des restrictions de vol en Outre-mer

Les vols d’agrément à destination des départements et région d’Outre-mer (Martinique, Guadeloupe, Guyane, La Réunion et Mayotte) seront interdits dans les prochains jours, ont annoncé l’ensemble des préfectures de ces territoires. « Afin de freiner la propagation du coronavirus Covid-19, des mesures de restriction des transports aériens sont mises en place. À La Réunion et à Mayotte, les vols d’agréments (tourisme, visites amicales, participation à des cérémonies familiales…) sont interdits à compter du vendredi 20 mars 2020 », indiquent dans un communiqué commun les préfectures des deux territoires.

Mardi, c’est la préfecture de Guyane qui a annoncé sur twitter que les vols d’agrément seraient également interdits « d’ici 36 heures », soit jeudi soir. Lundi, les préfectures de Guadeloupe et Martinique avaient déjà averti, dans un communiqué commun, également, que les vols d’agréments à destination des deux territoires seraient interdits « dans les 48 heures ».

Dans cadre de la continuité territoriale, seuls les déplacements aériens pour un retour vers son domicile (personnes revenant de vacances de métropole et métropolitains en déplacement à La Réunion), un regroupement des familles avec enfants ou personnes à charge (étudiants, personnes dépendantes…), des obligations professionnelles strictement nécessaires à la continuité des services essentiels, des impératifs sanitaires, ou des obsèques, restent autorisés. Les compagnies aériennes pourront demander un justificatif à l’embarquement (livret de famille, certificat de décès, justificatif de domicile de moins de trois mois…).

11h56 : Un premier centre de confinement pour les sans-abri à Paris

Comment se confiner quand on est à la rue ? Un premier centre d’isolement sanitaire dédié aux sans-abri atteints du coronavirus ouvrira vendredi à Paris, a annoncé mercredi le ministère du Logement. « Les deux premiers centres dits de « desserrement » ouvriront à Paris dans les prochains jours, pour un total de 150 places, dont le premier d’ici vendredi », a déclaré le ministère dans un communiqué.

Ces centres sont à destination des SDF contaminés par le coronavirus mais dont l’état ne nécessite pas une hospitalisation. Le dispositif sera progressivement déployé sur tout le territoire. Les autorités prévoient d’établir un centre de desserrement par région, voire plus dans les régions les plus étendues. Pour l’instant, plus de 80 sites ont été pré-identifiés par les autorités dans toute la France, pour un total de 2.875 places. « L’accès à ces centres se fera sur avis médical », en lien avec les Agences régionales de santé (ARS), selon le ministère.

11h52 : Une « aide d’urgence » de 22 millions d’euros pour tous les secteurs culturels touchés, annonce le ministère de la Culture

Le ministère de la Culture a annoncé mercredi une « aide d’urgence » de 22 millions d’euros pour différents secteurs culturels « frappés de plein fouet » par la crise du coronavirus. Ce « premier volet d’aides d’urgence » (10 millions d’euros pour la musique, 5 millions pour le spectacle, 5 millions pour le livre et 2 millions pour les arts plastiques) sera suivi par « d’autres mesures spécifiques », a indiqué le ministère qui veut « répondre au risque de disparition des structures culturelles, notamment les plus fragiles ».

11h39 : Le Pakistan refuse de confiner ses villes malgré un bond du coronavirus

Le Pakistan, pays pauvre au système de santé en déshérence, refuse de confiner ses villes, alors que les cas de nouveau coronavirus se multiplient ces derniers jours et qu’une zone de quarantaine défaillante pourrait avoir favorisé la pandémie. « La situation n’est pas la même que celle des Etats-Unis ou de l’Europe », a lancé mardi soir le Premier ministre Imran Khan lors d’une allocution télévisée.

Si des pays comme l’Italie, l’Espagne et la France ont ordonné à leurs citoyens de rester chez eux pour limiter la propagation de la maladie, un quart des Pakistanais vivent « dans une pauvreté extrême », a-t-il affirmé. « Si nous confinons les villes, (…) nous sauverons (ses habitants) du coronavirus d’un côté, mais ils mourront de faim de l’autre », a déclaré le chef du gouvernement, ajoutant qu’une telle mesure avait été envisagée, puis rejetée.

11h38 : Un mort au Burkina Faso, le premier en Afrique subsaharienne

Le Burkina Faso a enregistré son premier décès lié au coronavirus qui est aussi le premier en Afrique subsaharienne, a annoncé mercredi le coordonnateur national contre l’épidémie. « Nous avons enregistré dans la nuit le décès d’une patiente de 62 ans, diabétique, qui était sous réanimation », a déclaré lors d’un point de presse le professeur Martial Ouédraogo, coordonnateur de la réponse à l’épidémie de Covid-19 dans ce pays très pauvre du Sahel.

11h36 : Emmanuel Macron en visite ce mercredi matin à l’hôpital Avicenne à Bobigny, annonce l’Elysée

11h25 : Le WTI plonge vers les 25 dollars, au plus bas depuis 2003

Les cours du pétrole poursuivaient leur descente mercredi, le baril de référence américain touchant un plus bas en 17 ans, pris en étau entre une offre débordante et une demande mondiale sapée par la pandémie de coronavirus.

Vers 10h15 GMT (11h15 à Paris), le baril de WTI pour livraison en avril valait 25,55 dollars, en recul de 5,19 % par rapport à la clôture de mardi, peu après avoir touché 25,08 dollars. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 27,88 dollars à Londres, en baisse de 2,96 %.

11h23 : Une quarantaine de cas de Covid-19 chez les résidents des maisons de retraite Orpea

Une petite quarantaine de résidents sont pour l’heure atteints de Covid-19 chez Orpea, numéro deux français des maisons de retraite et des cliniques privées, a annoncé mercredi le groupe, précisant qu’une vingtaine d’employés étaient aussi atteints. Mardi soir, « nous avions 38 patients et résidents testés positifs, qui sont répartis sur 5 pays », a annoncé Steve Grobet, secrétaire général financier du groupe, lors d’une conférence de présentation des résultats annoncés la veille.

Le groupe, qui met en regard ce chiffre avec les quelque 80.000 places qu’il compte, a précisé que ces cas se trouvaient en Allemagne, en Belgique, en Espagne, en France et en Italie. A cela s’ajoutent « 21 collaborateurs testés positifs », a précisé Steve Grobet.

11h20 : Deux premiers cas confirmés en Nouvelle-Calédonie

Deux premiers cas de contamination au Covid-19 ont été recensés en Nouvelle-Calédonie, a annoncé mercredi le gouvernement local. La Nouvelle-Calédonie avait pour l’instant été épargnée par l’épidémie. Seuls Wallis-et-Futuna et Saint-Pierre et Miquelon sont pour l’instant exempts de cas de virus sur leur sol. Pour les cas calédoniens, il s’agit de deux personnes arrivées sur l’archipel mardi « vers 16h30 par le vol Aircalin en provenance de Sydney pour leur voyage de noces », a précisé l’exécutif dans un communiqué.

11h13 : Olivier Faure demande au gouvernement « d’aller plus loin » sur les mesures économiques

Olivier Faure, premier secrétaire du PS, a affirmé que les députés de son parti approuveraient les mesures du gouvernement en matière économique, tout en demandant au gouvernement d'« aller plus loin », mercredi sur France 2. Alors que l’Assemblée nationale doit reprendre ses travaux jeudi en « format restreint » pour examiner les textes d’urgence face à l’épidémie de coronavirus, le numéro un socialiste a affirmé : « nous approuverons les textes » mais « il faudra aller plus loin »

« On nous parle de 45 milliards » mais « en réalité, c’est 12 milliards. Le reste, ce sont des mesures de trésorerie qui seront appelées à être remboursées », a-t-il dit, en référence à l’aide de 45 milliards d’euros aux entreprises et salariés promise par le ministre de l’Economie Bruno Le Maire. Olivier Faure a également regretté que le Premier ministre Edouard Philippe ne se concerte pas « vraiment » avec les partis politiques. « Il faut que le gouvernement accepte cette idée que ce n’est pas un gouvernement qui décide seul (…) Il faut qu’à chaque fois, il associe, écoute, entende, qu’il écoute les collectivités locales ».

10h58 : Les Espagnols n’ont pas perdu leur sens de l’humour

En Espagne, où la population est elle aussi confinée, un habitant à trouver la parade pour sortir sans être contaminé… en étant déguisé en tyrannosaure. Sur son compte Twitter, la police de la commune de Murcia rappelle, avec humour, « pendant le confinement, les animaux sont autorisés à se promener, s’ils sont accompagnés d’une personne, uniquement lors d’une courte promenade afin de se soulager ».

 

10h51 : 32 vols proposés par easyJet pour rapatrier les Français du Maroc

Suite aux restrictions de voyage promulguées par le gouvernement marocain, easyJet a mis en place des vols de rapatriement pour permettre aux Français de rentrer – depuis dimanche et jusqu’au jeudi – date d’arrêt des vols. « Au total, ce sont 32 vols proposés par easyJet du Maroc vers la France permettant à plus de 6.000 passagers de rentrer auprès de leur famille à terme », explique la compagnie dans un communiqué.

10h47 : Les patients infectés sont partis de Mulhouse pour être évacués par avion militaire vers Toulon

Six patients infectés par le coronavirus ont été évacués mercredi matin depuis l’hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin) en vue de leur transport par un avion militaire vers Toulon et Marseille, a-t-on appris de sources concordantes. Quatre patients hospitalisés à Mulhouse et deux soignés à l’hôpital de Colmar sont partis vers 10h30 en ambulance pour rejoindre l’aéroport de Bâle-Mulhouse où un A330 du service de santé des armées (SSA) va les transférer vers les hôpitaux militaires de Toulon et Marseille. L’avion, qui a décollé d’Istres vers 10h00, est attendu avant midi à Bâle-Mulhouse, de source militaire.

10h45 : Rues désertes, places vides, villes mortes… Tour d’horizon du confinement

 

10h41 : Angela Merkel s’adressera aux Allemands ce soir à la télévision, une première

La chancelière allemande Angela Merkel s’adressera pour la première fois aux Allemands mercredi soir à la télévision pour leur demander de respecter les consignes sanitaires mises en place avec l’épidémie de coronavirus, a annoncé le porte-parole du gouvernement. Il a précisé qu’aucune nouvelle mesure ne devrait être annoncée à cette occasion, alors que les écoles sont fermées et la plupart des magasins « non essentiels » doivent l’être progressivement.

10h40 : La tenue idéale de confinement ? C’est Martin Fourcade qui vous la montre

 

10h32 : Quelques bonnes nouvelles

Oui, il n’y a pas que des mauvaises nouvelles. A Venise, placée en confinement total, le calme et l’absence de bateau ont fait revenir les poissons dans les canaux, au milieu d’une eau translucide, comme l’expliquent nos confrères belges du Soir.

Une situation similaire en Sardaigne. Dans le port de Cagliari, déserté par les ferries, les dauphins ont repris leurs droits.

 

10h27 : Faute de concerts, les artistes multiplient les rendez-vous sur les réseaux sociaux

Chris (tine and the queens), Jean-Louis Aubert, Try, M (Mathieu Chédid)… Nombreux sont les artistes qui se produisent en direct sur les réseaux sociaux pour une parenthèse en temps de confinement. Par exemple, Christine & The Queens fixe un rendez-vous tous les jours à 18 heures sur son Instagram pour « tromper l’ennui ».

10h23 : Les régions donnent 250 millions au fonds national de solidarité

Les présidents des régions françaises vont mobiliser 250 millions d’euros pour abonder le fonds national de solidarité en faveur des TPE et indépendants frappés par les conséquences économiques de l’épidémie de coronavirus.

Comme le leur avait demandé l’exécutif, « les régions ont unanimement accepté de participer au fonds national de solidarité », écrit le président des Régions de France, Renaud Muselier, dans un communiqué diffusé mardi soir. Ce fonds, doté de 2 milliards d’euros, a été créé par l’Etat pour soutenir les petites entreprises ayant perdu, entre mars 2019 et mars 2020, 70 % de leur chiffre d’affaires.

Les sommes débloquées par les régions « permettront d’accorder très rapidement une première aide d’urgence de 1.500 euros » à chaque entreprise qui a perdu dans cette période au moins 70 % de son chiffre d’affaires comme les commerces, restaurants et bars, contraints de fermer, a prévu le gouvernement. Cette aide des régions « sera suivie d’une deuxième vague d’aides plus ciblées », indique Renaud Muselier.

10h16 : La quasi-totalité des Français approuvent la mise en place du confinement total

Selon un sondage Elabe/Berger-Levrault pour BFMTV, publié aujourd’hui, 93 % des Français approuvent la mise en place du confinement total limitant les déplacements. De plus, les Français sont désormais plus de 8 sur 10 à se dire «inquiets» de la propagation du coronavirus.

10h12 : BMW ferme ses usines en Europe et en Afrique du Sud jusqu’au 19 avril

BMW va fermer ses usines en Europe et en Afrique du Sud, soit la moitié de ses capacités de production, jusqu’au 19 avril en raison de la pandémie de coronavirus, a annoncé mercredi son patron Oliver Zipse. Le constructeur automobile allemand s’attend à un impact « significatif » sur ses résultats 2020 et prévoit notamment une « forte baisse » du bénéfice avant impôts alors qu’il s’attendait auparavant à une hausse significative cette année.

10h11 : Transavia et Hop !, filiales d’Air France, s’apprêtent à suspendre tous leurs vols

La filiale à bas coût d’Air France-KLM, Transavia France, et sa filiale régionale Hop ! s’apprêtent à suspendre l’intégralité de leurs vols dans les prochains jours en raison de l’épidémie de coronavirus, a-t-on appris auprès du groupe.

Transavia France, qui exploite 38 avions, « va arrêter ses vols dans les prochains jours », a affirmé un porte-parole, sans être en mesure dans l’immédiat de préciser les dates d’arrêt et de reprise des vols envisagées. S’agissant de la filiale régionale Hop ! (69 appareils), « les opérations seront temporairement suspendues d’ici la fin de semaine », a affirmé un porte-parole d’Air France, confirmant une information de La Tribune. L’éventuelle date de reprise n’a pas été précisée.

10h05 : Comment vont faire les femmes pour obtenir leur pilule contraceptive ?

Les femmes qui auraient une ordonnance de pilule contraceptive périmée peuvent se rassurer : « Les pharmaciens sont autorisés à délivrer la pilule contraceptive aux femmes dans l’impossibilité de faire renouveler leur ordonnance, sur simple présentation de leur ancienne ordonnance », a expliqué le ministère de la Santé dans un communiqué.

Par ailleurs, c’est le cas pour tous les médicaments sur ordonnance. « Les Françaises et les Français peuvent se voir délivrer leurs médicaments jusqu’au 31 mai, et ce sans renouvellement d’ordonnance », précise le ministère.

10h : Non, les promenades sur la plage ne sont pas autorisées

C’est la préfecture du Finistère qui le rappelle sur son site Internet. Les promenades sur la plage sont interdites et seront verbalisées. « Les contrôles effectués aujourd’hui ont permis de relever une très grande fréquentation des plages finistériennes (tout le littoral a été concerné) », explique la Préfecture du Finistère dans un communiqué.

9h56 : La Bourse de Paris flanche de plus belle perd 3,43 %, adieu au rebond de la veille

La Bourse de Paris flanchait de plus belle mercredi (-3,43 %), balayant son rebond de la veille, en dépit des traitements de choc pris à la pelle par les grandes puissances mondiales pour soulager une économie malade. A 09h30, l’indice CAC 40 perdait 137,01 points à 3.854,77 points. La veille, il avait rebondi de 2,84 %. Les principales places boursières avaient bien réagi mardi aux annonces de l’administration américaine mais cela n’a pas suffi à enrayer la tendance baissière sur des marchés en pleine défiance.

9h54 : La région Ile-de-France en renfort

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a annoncé un plan d’aide à la lutte contre le coronavirus, avec une application pour les soignants mobilisables, la mise à disposition de lits d’internat et une aide financière aux cabinets médicaux et aux associations.

« Toutes les personnes qui ont été formées à donner des soins et qui aujourd’hui se trouvent en dehors du système hospitalier (médecins du travail, scolaires, retraités…) peuvent venir prêter main-forte » en se faisant connaître sur une application que « nous allons lancer d’ici la fin de la semaine avec l’agence régionale de santé », a-t-elle expliqué sur RTL.

Pour les lits d’hôpitaux qui vont manquer, « la région va mettre à la disposition de l’Etat 9.200 lits d’internat des lycées » actuellement vides, pour soit accueillir des sans-abri, soit servir de maisons de convalescence pour des personnes sorties de réanimation, a-t-elle ajouté. Troisième mesure, pour les frais des cabinets médicaux qui vont augmenter avec l’afflux de patients (matériel stérile, ordinateurs pour télémédecine…), la région va mettre en place un fond d’urgence de 10 millions d’euros pour payer leurs factures.

9h51 : 20 Minutes s’est rendu au cœur de l’unité Covid-19 du service réanimation du CHU Pellegrin

Notre journaliste Mickaël Bosredon a visité exceptionnellement l’unité Covid-19 du service réanimation du CHU de Bordeaux, où les cas graves de coronavirus sont placés sous assistance respiratoire. C’est à lire juste ici.

9h43 : Les marchés « où l’on voit des foules » pourraient être interdit

Les marchés « où l’on voit des foules et qui ont beaucoup d’étals » seront « amenés à fermer », a annoncé mercredi le ministre de la Santé Olivier Véran sur la chaîne d’information LCI. « Les marchés où on va chercher à manger doivent pouvoir continuer de fournir de la nourriture aux personnes », a-t-il d’abord tenu à préciser, mais en revanche « ceux où l’on voit des foules, les marchés qui ont beaucoup d’étals, les marchés où il y a autre chose que de l’alimentaire sont amenés à fermer ».

« A mesure que l’on constate qu’il y a des contacts rapprochés des gens dans la rue, nous sommes amenés à prendre des décisions. Ce sont les préfets qui ont autorité pour prendre ces décisions de fermeture », a poursuivi le ministre, rappelant que la règle est d'« intervenir partout » pour « faire respecter une distance d’un mètre entre les personnes ».

9h41 : Pour tenir le confinement, le Pape préconise… des câlins

Le pape François a recommandé aux familles confinées de retrouver ensemble « des gestes de tendresse, d’affection, de compassion » qui constituent « des gestes minimes, qui se perdent parfois dans l’anonymat du quotidien », a-t-il expliqué dans un entretien publié mercredi dans le quotidien La Repubblica.

« Par exemple, un plat chaud, une caresse, un câlin, un appel téléphonique », a-t-il énuméré. « Nous devons redécouvrir le caractère concret des petites choses, des petites attentions à avoir envers nos proches, nos parents, nos amis. Et comprendre que dans ces petites choses, il y a notre trésor », a-t-il plaidé.

9h40 : « Il y aura du crédit » pour toutes les entreprises, selon la Fédération des banques

Le président de la Fédération bancaire française (FBF) Frédéric Oudéa a assuré qu’il y aurait « du crédit » pour toutes les entreprises affectées par le coronavirus, alors que l’Etat va garantir les prêts bancaires à hauteur de 300 milliards d’euros.

« Il y aura du crédit pour tout le monde, nous avons pris des engagements pour pouvoir traiter les demandes en moins de cinq jours », a affirmé sur Europe 1 Frédéric Oudéa, qui est également directeur général de la Société générale. « Nous attendons dans les deux, trois prochains jours toutes les précisions sur le dispositif du gouvernement, nous serons là pour aider toutes les entreprises », a-t-il poursuivi.

9h34 : Comment vous faites chez 20 Minutes pour continuer à travailler ?

Malgré le confinement total, la rédaction de 20 Minutes reste entièrement mobilisée, à la seule différence que l’on est chacun chez soi. Notre journaliste Pierre Cloix vous montre l’envers du décor.

 

9h21 : Les épreuves du bac et du brevet maintenues pour le moment

Interrogé sur Franceinfo, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education nationale, estime que « le scénario privilégié est celui du maintien des dates du brevet et du bac. S’il fallait faire évoluer cela, on le ferait, mais là c’est beaucoup trop tôt pour le dire ».

 

9 h 07 : La Bourse de Francfort ouvre en nette baisse (Dax à -3,6 %)

La Bourse de Francfort, toujours déstabilisée par la pandémie de coronavirus, a ouvert mercredi en nette baisse, le Dax cédant 4,0 % dans les premiers échanges. Après avoir fini en hausse de 2 % mardi au terme d’une séance de fortes variations, l’indice vedette reculait de 357,49 points, à 8.581,61 points vers 08H10 GMT. Le MDax des valeurs moyennes était en baisse de 2,75 % à 18.433,05 points.

8 h 59 : Simple. Basique.

 

8 h 52 : Cinéma paradiso

 

8 h 47 : Laurent Berger était sur France Inter ce matin

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a jugé mercredi que « la priorité des jours à venir devait être la protection des travailleurs en activité », estimant que cela « restait un gros point noir ». « La première inquiétude, c’est la protection des travailleurs à leur poste. Clairement les inquiétudes des salariés viennent des moyens de protection parce qu’il y a des insuffisances en termes de masques, de gants dans les commerces alimentaires, dans les services de nettoyage des hôpitaux », a expliqué Laurent Berger sur France Inter.

« Il faut équiper de manière rapide ces travailleurs qui sont indispensables », a-t-il ajouté. Laurent Berger a également évoqué le cas d’entreprises « qui ne jouent pas le jeu, comme certains magasins Leclerc, qui mettent la pression sur les salariés pour qu’ils ne se mettent pas en arrêt pour s’occuper de leurs enfants ».

8 h 38 : Bruno Le Maire appelle les salariés des secteurs essentiels à « se rendre sur leurs lieux de travail »

Le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire leur a demandé de prendre leurs précautions, pour garantir la « sécurité économique du pays » en pleine épidémie de coronavirus. « J’invite tous les salariés des entreprises qui sont encore ouvertes, des activités qui sont indispensables au fonctionnement du pays, à se rendre sur leurs lieux de travail (…) dans des conditions de sécurité sanitaire maximales », a affirmé le ministre sur BFM Business.

Il a cité l’exemple de secteurs comme l’agroalimentaire, la grande distribution ou les déchets. « Il faut bien que nous puissions nous nourrir, que les familles françaises puissent se rendre dans les magasins de la grande distribution et acheter des produits alimentaires », a souligné le ministre. « Il faut que de l’agriculteur jusqu’à la grande distribution, aux commerces de détail et aux marchés, les marchandises alimentaires puissent circuler », a-t-il insisté.

8 h 32 : Il faut du sang !

Les dons s'effondrent, aux aussi, nous apprend Camille Allain, de 20 Minutes Rennes.

 

8 h 23 : A Berlin, un peu de sursis pour les petites peines de prison

Et pour l’article complet sur les mesures à Berlin, c'est ici.

8 h 14 : Le marché automobile s’effondre en Europe

Le marché automobile européen a chuté de 7,4 % en février, pénalisé par des changements de réglementation, et les constructeurs français ont plus souffert que leurs concurrents étrangers avant même l’impact du coronavirus qui s’annonce violent à partir de mars, selon des chiffres publiés mercredi.

Comme en janvier, le groupe Renault (avec Alpine, Dacia, Lada) a fait près de deux fois moins bien que la moyenne, avec des livraisons en recul de 14,3 %. Son rival français PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall), en baisse de 8,9 %, s’en est un peu moins mal sorti, d’après les données publiées par l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA).

8 h 07 : La solidarité se met en place

Comme ici en Auvergne-Rhône-Alpes, avec les personnels hospitaliers.

 

7 h 54 : 20e arrondissement, 2 décibels

A tous les Parisiens et toutes les Parisiennes qui sont parties pour le confinement : finalement, Paris ressemble à la campagne.

 

7 h 45 : Les serveurs de jeux vidéo en PLS… Mais ça va mieux

Les « gamers » et « gameuses » du monde entier pouvaient souffler mercredi après la fin d’une panne ayant bloqué pendant près de neuf heures les services en ligne de Nintendo, en pleine pandémie de coronavirus entraînant une ruée sur les jeux vidéo. La panne a notamment affecté la disponibilité de ses jeux en ligne ainsi que, plus brièvement, son « eShop », la boutique numérique du groupe.

Plusieurs plateformes de jeux en ligne ont déjà connu récemment des soucis techniques en raison de pics de connexions alors que de très nombreux utilisateurs sont confinés chez eux pour limiter la propagation du coronavirus. Dimanche, le service XBox Live de Microsoft avait ainsi été confronté à des difficultés opérationnelles à cause d’un afflux de connexions.

7 h 36 : La consommation chute déjà aux Etats-Unis

Du jour au lendemain, la pandémie de coronavirus a fait passer les Etats-Unis du statut de temple du consumérisme à celui de zone retranchée, où la distanciation est le principal mot d’ordre. La crise met à l’épreuve l’ensemble des détaillants américains, contraignant de nombreux groupes, comme Apple et Nike, à fermer temporairement leurs magasins, tandis que des consommateurs paniqués se ruent dans de grandes chaînes de distribution, telles Walmart ou Costco, pour faire des stocks. Selon la plupart des spécialistes, l’impact économique du coronavirus va peser sur les revenus de la vente au détail, précipitant le déclin d’un secteur déjà à la peine avant la crise sanitaire mondiale.

7 h 28 : C’est pas la guerre, mais on a sous-estimé le risque, dit Von der Leyen

La présidente de la Commission européenne, Usula Von der Leyen, a admis que les responsables politiques avaient tous «sous-estimé» l’ampleur du danger représenté par l’épidémie du nouveau coronavirus, dans une interview publiée mercredi par le quotidien allemand Bild. «Mais entre-temps il devenu clair qu’il s’agit d’un virus qui va nous occuper encore longtemps», a ajouté la présidente de l’exécutif européen.

«Nous avons compris que toutes ces mesures, qui il y a encore deux ou trois semaines paraissaient drastiques et draconiennes, devaient être prises à présent», a estimé Ursula von der Leyen, en rappelant que l’Europe était «en ce moment l’épicentre de la crise». Elle a néanmoins réfuté le terme de «guerre» contre le virus employé cette semaine par Emmanuel Macron.

7 h 21 : Attention aux amendes

38 euros. C’est ce que peut vous coûter, a priori à partir d’aujourd’hui, une sortie injustifiée dans la rue. Ce montant devrait être rapidement porté par le gouvernement à 135 euros. Pour l’éviter ? Réduire au strict minimum ses sorties et aussi avoir son fameux laissez-passer !

 

Bonjour à toutes et à tous ! Vous ne pouvez pas sortir ? Nous non plus ! Alors restez donc bien confortablement devant ce nouveau live de 20 Minutes pour connaître toutes les dernières infos concernant l’épidémie de Covid-19.