Coronavirus : Bruno Le Maire annonce un encadrement des prix des gels hydroalcooliques

ARGENT FACILE Les prix de ces gels pour se laver les mains ont augmenté parfois de manière extravagante devant la demande

20 Minutes avec AFP

— 

De nombreuses pharmacies se sont retrouvé en rupture de stock de gel hydroalcoolique, comme ici à Marseille.
De nombreuses pharmacies se sont retrouvé en rupture de stock de gel hydroalcoolique, comme ici à Marseille. — Daniel Cole/AP/SIPA

Un décret va être pris mercredi pour encadrer les prix des gels hydroalcooliques après des « cas isolés » de « prix inacceptables » sur fond de crise du coronavirus, a déclaré mercredi le ministre de l’Economie Bruno Le Maire. « Je vous annonce que nous prendrons aujourd’hui le décret d’encadrement des prix des gels hydroalcooliques », a dit le ministre sur BFM Business. « Il y a un manque de disponibilité des produits », a reconnu Bruno Le Maire en ajoutant que lorsque c’est possible, « se laver les mains avec du savon est tout aussi efficace ».

« Il y a des cas isolés où des prix inacceptables ont été pratiqués », a-t-il ajouté. Le ministre avait annoncé mardi le lancement d’une enquête par la Direction générale des fraudes (DGCCRF) sur les fortes augmentations des prix de vente des gels hydroalcooliques et des masques de protection constatées depuis l’apparition de l’épidémie de coronavirus en France.

Bruno Le Maire avait précisé qu’il se tenait prêt à prendre un décret d’encadrement des prix en cas d’irrégularités constatées. Un décret sur la réquisition des masques de protection au bénéfice des personnels de santé et des malades, annoncé par Emmanuel Macron, de protection a par ailleurs été publié mercredi au Journal officiel. Le Covid-19 a fait quatre morts sur 212 cas confirmés en France et quelque 3.200 morts sur 92.000 cas dans le monde.